Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Centre culinaire rennais : un nouveau départ

Véronique Maignant, le 04.10.2018

Le Centre culinaire contemporain de Rennes, créé en 2011 pour inventer la cuisine de demain, poursuit son aventure. Il se recentre sur les trois activités les plus lucratives :  l’innovation culinaire, le conseil aux entreprises et l’organisation d’évènementiels. Lieu de rencontre entre les acteurs de la filière agroalimentaire, les experts en nutrition et le grand public, le nouveau Centre culinaire est soutenu par la Région et Rennes Métropole à hauteur de 150 000 euros.

Pierre Weill, Président de la SCIC Centre culinaire contemporain
V.Maignant

Placé en redressement fin mars, le Centre culinaire contemporain démarre sur de nouvelles bases avec une équipe de 11 salariés.  « Tout le monde est convaincu de l’intérêt de cette V2 qui cherche à rassembler les acteurs de la filière pour trouver les nouveaux usages d’un secteur en constante évolution », souligne Pierre Weill, président du nouveau centre culinaire rennais. C’est aujourd’hui une SCIC sur le modèle de l’économie sociale et solidaire, dans laquelle la plupart des employés ont investi. Les fondateurs de départ, Triballat, Le Duff ou encore Locmaria, sont toujours présents dans le projet. Ils ont d’ailleurs aidé Pierre Weill à reprendre les deux restaurants désormais gérés par autre structure.

 

Continuité dans la philosophie du projet

Cours de cuisine, conseils et prestations aux entreprises, location de salles et équipements pour des séminaires, organisation d’évènementiels, le chiffre d’affaires attendu tourne autour de 1,3 M€ pour les prestations et entre 200 000 et 300 000 euros pour les locations. Toutefois, selon Pierre Weill, il n’y a pas de rupture dans la philosophie du projet mis en place en 2011 sous l’impulsion de Jean-Michel Lemétayer : « Il faut réconcilier les mangeurs avec les producteurs, résume Pierre Weill. Le centre culinaire contemporain reste un lieu de rencontre unique entre tous les acteurs de la chaîne alimentaire autour du bien manger. Ceci intègre autant la nutrition et le goût que la sociologie ou l’environnement. Pour ce faire nous nous appuierons sur un réseau d’experts associés ».

 

La Bretagne, leader européen du bien-manger

Au travers de cette nouvelle structure, Rennes Métropole et la Région portent la même ambition à savoir faire de la Bretagne le leader européen du bien-manger. « Nous avons la chance d’être au cœur de ce bassin européen alimentaire qu’est la Bretagne, indique Gaëlle Andro, vice-présidente de Rennes Métropole. Avec le centre culinaire contemporain, nous disposons d’un lieu totem de l’agroalimentaire fonctionnant comme une plateforme de services à forte valeur ajoutée. C’est pourquoi nous avons décidé de continuer à le soutenir au travers de la mise en place d’un programme de conférences et de débats centrés sur l’alimentation, ouvert au public ». Pour Martin Meyrier, vice-président de la Région Bretagne, le marché est mûr. Il y a de véritables attentes de la société sur le sujet, la traçabilité et la sécurité alimentaire notamment. Le bien-manger est une préoccupation majeure pour un grand nombre d’entre nous. « La Bretagne dispose de tous les outils nécessaires à l’innovation alimentaire et d’un tissu d’entrepreneurs engagés pour faire du bien-manger une mission prioritaire. Le centre culinaire en est une des chevilles ouvrières ».

Centre culinaire contemporain 

 


L'évènement

Les enjeux commerciaux hors et intra UE

Europe commerce

Bretagne Conseil, Rennes School of Business et le réseau Enterprise Europe Network organisent une table ronde sur "Les enjeux commerciaux hors et intra UE, les perspectives de Business au sein de l'UE - le soutien de l'UE aux entreprises bretonnes". Rendez-vous le 14 novembre, à 18h30, à Rennes School of Business. Gratuit, inscription en ligne.