Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

CCI Ille-et-Vilaine : Emmanuel Thaunier passe le flambeau à Jean-Philippe Crocq et évoque sa possible candidature à la CCI de région

Véronique Maignant, le 25.10.2021

Sur le départ, après 11 années passées à la tête de la CCI Ille-et-Vilaine, Emmanuel Thaunier passe le flambeau à Jean-Philippe Crocq, seul candidat à la présidence de la future assemblée départementale. L’occasion, pour le président sortant,  quelques jours avant le début du scrutin, de revenir sur son action durant ce dernier mandat. Celui-ci aura été marqué par un accompagnement renforcé des entreprises pendant la crise Covid, la transformation du réseau et une montée en puissance de la formation. Sur sa candidature à la présidence de la CCI Bretagne, Emmanuel Thaunier se dit prêt à y aller, mais sous certaines conditions.

Emmanuel Thaunier, président sortant de la CCI Ille-et-Vilaine

« Les onze années que je viens de passer à la présidence de la CCI Ille-et-Vilaine ont été passionnantes tant les défis à relever sont nombreux et variés, explique Emmanuel Thaunier. Fervent défenseur de l’engagement patronal, j’ai démarré, il y a 20 ans en intégrant le CJD, puis la CCI. On a le sentiment de rendre à son territoire ce qu’il nous apporte. C’est aussi humainement, très riche. Mais on y passe beaucoup de temps, il est temps de passer la main. »

 

10 000 entreprises contactées  pendan la Crise Covid

52 000 entreprises bretilliennes s’apprêtent à voter de façon électronique du 27 octobre au 9 novembre prochain. Une seule liste est en lice, renouvelée à 50%, avec plus de 30% de femmes. Cette dernière mandature a entériné la fusion des 3 CCI, Saint-Malo, Fougères et Rennes en une seule, la CCI Ille-et-Vilaine. « Le plan d’action aura durer trois ans. La crise du Covid a tout bousculé. Nous avons dû aller chercher les entreprises, en particulier les plus fragiles d’entre elles. Nous les avons appelées et nous avons assuré un suivi ». Globalement, les équipes de la CCI Ille-et- Vilaine ont contacté, durant toute la crise, 10 000 entreprises. « A la demande de l’Etat, nous avons relayé une centaine d’appels à projets en aidant un certain nombre d’entreprises à instruire leur dossier. Après nous avoir supprimé 75 % de notre ressource fiscale entre 2013 et 2022, l’Etat s’est souvenu que pour irriguer tout un territoire, il n’y avait pas d’autres réseaux que celui des CCI. »   

 

Transformation du modèle économique

Alors que la TFC est passé de 15 à 5 millions d’euros en 9 ans, la CCI Ille-et-Vilaine a su réagir et transformer son modèle. « Par chance, nous sommes des chefs d’entreprise, nous sommes habitués aux changements de conjoncture. »  Certains services sont devenus payants et génèrent des recettes :  aide à la digitalisation des commerces, à la mise en place d’une démarche développement durable, à l’innovation, etc… D’autres comme ceux dédiés à la création d’entreprise restent gratuits. « C’est logique, les créateurs d’entreprise participent au reboisement de l’économie. »

 

L’activité formation en plein essor

Les activité formation sont en plein boom. L’Ecole Ferrandi Rennes qui a ouvert ses portes en septembre dernier est en vitesse de croisière. A terme, cette école de formation dédiée au management hôtelier et à la gastronomie formera 240 étudiants de Bac + 3 à Bac +5 pour un budget de 2,8 M€. « Agréé par France compétences, nous allons de plus en plus nous déployer avec l’alternance. Nous formons les futurs repreneurs des grands restaurants. » De même les formations dispensées par la Faculté de Ker Lann (budget de 20 M €) font le plein. 

 

Extension de  Rennes School of Business

Enfin, le développement de Rennes School of Business (budget de 40 M€) qui forme aujourd’hui 4 800 étudiants se poursuit à vitesse grand V. « L’école grossit, se diversifie en origines et destinations. » Une extension de 6 000 m² est d’ores et déjà prévue en 2022 sur des espaces libres. « Malgré la digitalisation, elle a besoin de mètres carrés supplémentaires pour continuer à enseignerC’est elle qui donne le rythme au futur déménagement du siège de la CCI Ille-et-Vilaine (8 000 m² à Beauregard). Nous en sommes au phasage des opérations. Nous avons identifié l’ancien site de la Meito à Cesson-Sévigné, en plein cœur du numérique rennais, comme possible nouveau siège. Il nous appartient. Cependant, le bâtiment nécessite d’être rasé et les coûts de construction sont supérieurs de 15% à 20% à nos prévisionnels. Il faut donc choisir le bon moment. Le déménagement ne sera pas effectif avant 4 ou 5 ans»

 

L’aéroport secoué par la crise

Autre activité stratégique portée par la CCI Ille-et-Vilaine est l’aéroport de Rennes Saint-Jacques. « Avec la crise du Covid, nous avons enregistré un recul de 70 % du trafic. Pour autant, les investissements doivent se poursuivre. Chaque année, cela représente environ 4 millions d’euros. Avant la crise nous arrivions à les autofinancer via nos résultats d’exploitation.  Aujourd’hui, nous discutons avec la Région, le propriétaire, pour trouver des solutions. L’aéroport retrouvera son niveau d’avant crise en 2023. On espère qu’il en sera autant des vols commerciaux à l’aéroport de Dinard. Sur ce site, avec le Brexit, nous rencontrons les mêmes problèmes que Brittany ferries. Le renouvellement de la concession, en 2024, reste un enjeu fort de développement économique. En tant que gestionnaire, nous sommes dans notre rôle de défense des intérêts des entreprises. »

 

La suite, Emmanuel Thaunier ne l'a pas encore totalement écrite. « Probablement, que je me présenterai à la CCI de région. Pour cela, j’ai besoin de rencontrer auprès des 38 élus régionaux*, une volonté d’avancer vers une forme de régionalisation des actions. Ce mandat, avec la mutualisation d’un certain nombre de fonctions supports, a été une première étape. Cependant, le rôle de coordination et de lobbying de la CCI de région doit se renforcer », conclut-il

Les élections dans les chambres de commerce et d’industrie ont lieu du 27 octobre au 9 novembre 2021. 38 élus régionaux, issus de ce scrutin départemental, désigneront leur nouveau président le 8 décembre prochain.

Comment voter ? Pour qui ? Pourquoi ?

 


L'évènement

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

Pour sa 10e édition, l’OPEN de l’international, la journée d’information et de networking des entreprises bretonnes qui osent le monde, se déroulera au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc le lundi 4 juillet 2022 de 8h30 à 19h00