Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


CCI 22 : un budget 2018 rectificatif semble inévitable

Véronique Maignant, le 28.11.2017

Réunis le 27 novembre 2017 en Assemblée générale, les élus de la  Chambre de Commerce et d’Industrie des Côtes d’Armor ont voté leur budget primitif 2018 dans un contexte de baisse annoncée de la ressource fiscale qui pourrait atteindre 700 000 euros.

 

CCI 22

Afin de maintenir un engagement équivalent aux entreprises, la CCI 22 a présenté un budget prévisionnel sur la base d’une ressource fiscale identique à celle qui lui a été notifiée en 2017- "conformément à la recommandation de CCI France"- à savoir 4,5 millions d’euros. «  Cependant un budget rectificatif devra être voté début 2018, dans l’hypothèse d’une confirmation de la baisse de la ressource fiscale », indique Thierry Troesch, Président . Cette baisse de 17% inscrite dans le projet de loi de finances 2018 du budget des CCI représente 7,3 millions d’euros à l’échelle de la Bretagne et 700 000 euros à celle des Côtes d’Armor.

Afin de parvenir à un budget à l’équilibre, la CCI a déjà engagé en 2017 un certain nombre de mesures comme la réduction de sa masse salariale (- 2 ETP)  ou de ses dépenses d’investissement  (- 359 000 euros). "En matière de formation, poursuit Thierry Troesch, un travail important d'optimisation  du chiffres d'affaires est également en cours, pour aboutir à l'équilibre de l'activité sans contribution de la ressource fiscale. Ainsi, sans une baisse de dotation, le budget primitif 2018 devrait être à l'équilibre."

3, 5 M€  d'euros d’investissement pour les ports

Malgré ce contexte incertain, les projets avancent : 3,447 millions d’euros d’investissement sont d’ores et déjà budgétés. le port de commerce de Saint-Brieuc Le Légué  va se doter d’un nouveau bâtiment de stockage et d'un nouveau terre-plein pour le stockage du bois. La construction d’une passerelle touristique à la criée d’Erquy permettra au public d’assister à la débarque. Enfin, au port de plaisance de Saint-Cast, de nouveaux terre-pleins seront également aménagés.« Ces investissements sont permis par une activité stabilisée ». Sur la pêche, le chiffre d’affaires est établi sur une hypothèse en progression de 2 %, de même que sur la plaisance, par la création de nouveaux emplacements au Légué et Saint Cast qui permettent une progression significative de l’activité (+ 17 % au Légué entre 2016 et 2018 et + 3 % à Saint Cast). Les activités de réparation navales et de la barge de Bréhat se maintiennent.


Taille du texte

L'évènement

Mois européen de la cybersécurité : trois permanences dans le Finistère

Bénéficiez d'un entretien individuel de 30 minutes avec un expert finistérien signataire de la charte Cybersécurité, le 2 octobre à Brest, le 11 à Quimper ou le 18 à Morlaix. Gratuit mais inscription obligatoire.

Recommandations