Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Caudan (56). NPI, naissance d'une nouvelle industrie

Maude Duval, le 30.11.2020

Cyrille Pineau et Vincent Nio rachètent deux des cinq sites des Etablissements François Meunier, et créent NP Industrie. Le tribunal de commerce de Brest a validé leur offre pour la reprise des unités de Caudan et de Lorient, dans le Morbihan. En permettant la continuité d'activité, les deux néo-dirigeants préservent 32 des 37 emplois existants. "Sans les salariés, on n'aurait pas pu faire aboutir ce projet", synthétise Vincent Nio, directeur général de la nouvelle entité.

DE

Le verdict est tombé le 24 novembre : le tribunal de commerce de Brest répondait favorablement à l'offre de reprise déposée par Cyrille Pineau et Vincent Nio, pour acquérir les sites de Caudan et de Lorient des Ets Meunier. Composé de cinq sites en Bretagne (Brest, Quimper, Lorient, Caudant et Vannes), le groupe Meunier Industrie, spécialisé dans la maintenance industrielle et navale, avait été placé en redressement judiciaire cet été.

L'humain au coeur du projet

Cadres dirigeants dans l'entreprise depuis 20 ans pour Vincent Nio et depuis 3 ans pour Cyrille Pineau, les deux nouveaux dirigeants créent donc NP Industrie, née des activités et des savoir-faire des unités de Caudan et de Lorient.

"Nous avons travaillé sans relâche sur le projet de reprise des activités des Ets Meunier Caudan et de Meunier Naval Services Lorient depuis déjà plusieurs semaines. Nous étions déterminés. Malgré la situation difficile d’un redressement judiciaire, l’équipe n’a jamais baissé les bras. On a fédéré un groupe, une envie de réussir", explique Vincent Nio, devenu directeur général de NP Industrie.

Dans leur aventure, les deux anciens responsables devenus chefs d'entreprise embarquent un investisseur extérieur, un client de longue date, et 32 des 37 salariés embauchés sur des deux sites Meunier. "Sans les gars dans les ateliers, on ne faisait rien. L'humain est au coeur de notre projet", souligne Vincent Nio.

Ouverture du capital aux collaborateurs

Hommes de terrain et du métier, comme ils se qualifient eux-mêmes, les deux repreneurs revendiquent leur indépendance. Pour la renforcer, ils ont ouvert le capital de la jeune entreprise à 4 de leurs collègues qui deviennent chacun responsable d'équipe et/ou d'atelier, en fonction des métiers exercés au sein de l'entreprise : maintenance industrielle, usinage, reconstruction moteurs et réparation navale. "Sébastien Carro devient chargé d'affaires industrie, et coordonne le plan de charge déjà bien rempli jusqu'au début 2021. Expert en négoce moteur et pièces détachées, Christophe Bidard prend la tête de ce service avec pour objectif de développer l'activité biogaz. Notre chef d'atelier mécanique, Mathieu Mille devient chef d'équipe de la maintenance navale et Kevin Leroy, responsable de l'atelier usinage avec la mise en place d'horaires élargies pour augmenter la réactivité de l'entreprise. Il n'y a pas d'équivalence sur le secteur", souligne Vincent Nio.

Regroupées sur le seule site de Caudan, toutes ces activités n'ont cessé d'être honorées ; les commandes ont même continué à affluer et le chiffre d'affaires prévisionnel, fixé à 3,5 millions d'euros, devrait être dépassé. "Nous avons rencontré les clients et fournisseurs stratégiques pour leur exposer notre projet. Certains d’entre eux nous ont adressé des courriers d’intention et de recommandation. L'activité s'est donc poursuivie sans discontinuer, grâce aussi aux salariés qui nous ont fait confiance", salue Vincent Nio.


L'évènement

L'Open de l'International revient le 5 juillet , pour une édition on line

L'Open de l'International revient le 5 juillet , pour une édition on line

Le 5 juillet 2021, 150 prestataires étrangers agréés Bretagne Commerce International (BCI) résidant dans 70 pays différents seront à la  disposition des entreprises bretonnes pour les rencontrer en entretiens B2B, trouver de nouvelles opportunités de marchés à l’international, échanger sur des projets ou missions en cours sur les 5 continents…Informations et inscriptions.

 

Recommandations