Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Cardinal Edifice : la filiale bâtiment du Groupe NGE vise des projets de plus en plus globaux et se renforce dans la construction bois

Véronique Maignant, le 14.10.2019

Les projets vont bon train pour Cardinal Edifice (35), désormais aux mains de NGE. En trois ans le constructeur a recruté 300 collaborateurs pour atteindre un effectif de 700 personnes et un chiffre d’affaires de 135 millions d’euros. L’entreprise qui ambitionne de devenir un des leaders de la construction d’ouvrages en bois a signé en septembre dernier le marché de partenariat pour le financement la conception-construction et l’exploitation pour 30 ans de l’Arena Futuroscope.

Cardinal Edifice : Cyril Colin, Vice-président issu de NGE et Pascal Renimel, Directeur général, ancien cadre de Cardinal Edifice nous présentent  la maquette de l'Arena Futuroscope
V.Maignant

Yves Cardinal qui a rejoint en 2017 le conseil de surveillance de NGE participe toujours à la mise en œuvre du projet stratégique du nouvel ensemble qui pèse 2 milliards d’euros de chiffre d’affaires avec quelque 11 000 collaborateurs. Depuis trois ans, le Groupe dont le siège est à Tarascon (Bouches-du-Rhône) a procédé à la réorganisation de l’entreprise Cardinal Edifice (Maure-de-Bretagne en Ille-et-Vilaine). Celle-ci est pilotée par Cyril Colin, Vice-président issu de NGE et Pascal Renimel, Directeur général, ancien cadre de Cardinal Edifice. L’activité se répartit en 4 filiales : Menuiserie piloté par Benjamin Cardinal, le fils du fondateur, Le Chêne Construction ( La Gacilly-56) , Maisons Cardinal (Maure de Bretagne) et Cardinal Atlantique (Donges-44).

La construction bois, axe stratégique de développement

« L’essentiel des équipes est toujours là, assure Cyril Collin. Nous continuons à dérouler la stratégie à l’origine du rapprochement entre NGE et Cardinal. L’entreprise vient de fêter ses 50 ans mais nous nous projetons dans l’avenir en privilégiant le déploiement d’une politique axée sur l’environnement. Celle-ci nous conduit à anticiper la règlementation thermique 2020. Nous allons accélérer dans la construction bois avec Maisons Cardinal (10 M€ de CA) mais ambitionnons de faire des immeubles. A cette fin, nous sommes en train de nous entourer de partenaires. L’objectif est de devenir pilote d’ouvrages en bois, avec un rôle d’ensemblier. Quand on est à la conception et pas seulement à la construction, on a tous les leviers en main ».  La construction du village olympique en bois pour les JO 2024, a semble-t-il donné des idées à Cardinal Edifice. L’entreprise dispose d’un bureau d’études, installé depuis trois ans à Bruz aux portes de Rennes. Il emploie désormais 45 personnes à la direction technique et 7 autres à la conception-réalisation. « On a 100% de notre carnet de commande pour 2020 »

Des projets régionaux

Cardinal Edifice va ainsi démarrer la restructuration de la résidence du Trieux à Saint-Malo, gérée par le bailleur la Rance. Elle comprend un ensemble de 300 logements. Concrètement, un immeuble avec 15 logements va être détruit, et remplacé par une construction moderne. 288 logements seront réhabilités et une centaine de nouveaux construits. Un à deux étages en surélévation avec une ossature bois seront créés sur plusieurs immeubles, permettant ainsi d’offrir 21 logements supplémentaires. Montant de l’opération 25 millions d’euros. « C’est ce genre de réalisation qui nous intéresse aujourd’hui , explique Pascal Renimel . La livraison est prévue en 2022.

Un autre chantier en phase de démarrage est le parking relais Via Silva de la seconde ligne de Métro à Cesson-Sévigné. « C’est un parking aérien de 3 étages comprenant 600 places avec une gare de bus au rez-de-chaussée, poursuit le Directeur général. La livraison est prévue fin 2020 pour une ouverture début 2021 » Le lot génie civil remporté par Cardinal Edifice s’élève à 17 M€ .

Des projets plus globaux, plus complexes, hors Bretagne

Autre chantier majeur décroché par l’entreprise est le financement, la conception-construction et l’exploitation pour 30 ans de l’Arena Futuroscope. Coût des travaux : 45 millions d’euros avec un démarrage du chantier en mars 2020 et une livraison prévue fin 2021. « On s’est appuyé sur le Groupe Lagardère pour l’exploitation. Ce type de contrat public-privé fait partie de nos priorités dans les années à venir. Ce sont des projets de plus en plus globaux et complexes ». Dans l’Ouest également, Cardinal Edifice a remporté la réalisation du gros-œuvre (9 M€) de l’Espace Mayenne ; Il comprendra trois salles pour les grands événements sportifs, les concerts et les salons. La livraison est prévue en 2020.  A Rueil Malmaison c’est la conception et la reconfiguration d’une tour de 19 étages de bureaux qui va démarrer : « une opération complexe à 30 million d’euros »

Enfin,  Cardinal Edifice lvre cette semaine le nouveau siège de l’Institut Mines-Télécom sur le Campus Paris-Saclay : 50 000 m² de plancher et un chantier de 45 millions d’euros. « Aujourd’hui, notre croissance passe par l’Ile-de-France. Nous sommes partis de zéro, il y a trois ans trois ans. Aujourd’hui notre chiffre d’affaires s’élève à 35 millions d’euros ». Un développement qui passe aussi par PACA où Cardinal Edifice a ouvert une agence régionale. Celle-ci a engrangé un CA de 15 millions d’euros. Tous ces projets nécessitent un plan de recrutement de 200 nouveaux collaborateurs d’ici 2021. « Depuis le mois d’août, nous en avons déjà embauché 52 : des contrats professionnels, des contrats en alternance et des CDI », conclut Cyril Colin.

 

Cardinal Edifice


L'évènement

Connect'In Lorient, le rendez-vous des entrepreneurs et décideurs connectés

Connect'In Lorient

La CCI du Morbihan et Audelor s'associent pour le grand événement réseaux annuel, Connect'In Lorient, le 19 novembre. Au programme : ateliers XXL, conférences, un espace BtoB, une soirée réseaux... et des surprises ! Gratuit. Inscription en ligne.