Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

BTP : confronté à des risques sanitaires, le secteur demande au Gouvernement un arrêt temporaire des chantiers

Véronique Maignant, le 18.03.2020

La confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb), la fédération française du bâtiment (FFB) et la fédération nationale des travaux publics (FNTP) recommandent aux chef d’entreprise de cesser toute activité sauf exception : dépannage d’urgence et interventions sur site pouvant mettre en danger la sécurité des personnes et des équipements.

Dans un communiqué commun, le secteur de la construction demande "instamment" au gouvernement d'arrêter temporairement les chantiers "à l'exception des interventions urgentes".

Dans un communiqué commun, le secteur de la construction demande "instamment" au gouvernement d'arrêter temporairement les chantiers "à l'exception des interventions urgentes".

« Nous faisons face aujourd’hui à une situation exceptionnelle, sur le plan sanitaire et humain provoquée par la propagation du covid-19. La santé et la sécurité des personnes est une priorité absolue pour les entreprises de bâtiment et de travaux publics" déclarent, dans un communiqué commun, la Capeb, la FFB et la FNTP.

Entre des mesures de protection "pas toujours assurées" pour les salariés du fait de l'absence de masques de protection, des donneurs d'ordres qui arrêtent certains chantiers "de manière éparpillée", des difficultés "majeures" d'approvisionnement et des interventions des forces de l'ordre pour interrompre des travaux, "le BTP est confronté à une désorganisation, à des risques sanitaires et à une incompréhension mêlée d'inquiétude légitime à la fois des chefs d'entreprise et des salariés", écrivent les présidents de la Confédération de l'Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment, de la Fédération française du bâtiment et de la Fédération nationale des travaux publics.

"Le BTP emploie en France plus de 2 millions de salariés sur tout le territoire national", concluent-ils. "Il est de notre responsabilité collective de limiter au maximum les risques de propagation du coronavirus et de trouver avec le Gouvernement des solutions pour protéger la santé des salariés et assurer la poursuite de l'activité dans de bonnes conditionsA cet égard, et dans l’attente de précisions sur la mise en œuvre de certaines des mesures, nous recommandons aux chefs d’entreprises de cesser toutes activités sauf exception".

 

 


Recommandations