Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne Sud. L'Etat et la Région lancent un appel d’offres commercial pour la construction et l’exploitation d’un champ d’éoliennes flottantes

, le 12.05.2021

La conférence régionale pour la mer et le littoral (CRML), coprésidée par Emmanuel Berthier, préfet de la région Bretagne, par le vice-amiral d’escadre Olivier Lebas, préfet maritime de l’Atlantique, et par Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, a évoqué, ce mardi 11 mai 2021, les suites envisagées au débat public organisé en Bretagne sud sur l’éolien en mer. Elle a lancé un premier appel d’offres européen pour l’installation d’éoliennes flottantes au large du sud de la Bretagne. Il s’agira du premier parc à l’échelle commerciale d’éoliennes flottantes en Europe.

DR

En déclinaison de la programmation pluriannuelle de l’énergie 2020-2028, le ministère de la transition écologique et solidaire prévoit l’installation en Bretagne sud d’un premier parc commercial d’éoliennes flottantes pour une puissance de 250 MW et un appel d’offres ultérieur pour l’attribution à partir de 2024 d’un second parc d’une puissance d’au plus 500 MW. Un débat public s’est tenu du 20 juillet au 20 décembre 2020, afin de recueillir l’avis du public sur ce projet engagé en faveur de la transition énergétique de la Bretagne et, plus largement, du grand Ouest.

Etape complémentaire, la Conférence régionale pour la mer et le littoral (CRML), maître d'ouvrage de ce projet, s'est réunie ce mardi 11 mai 2021 pour évoquer les suites envisagées à ce débat public. "Avec une très forte participation citoyenne, le débat public a permis de recueillir l’avis du public et des différents usagers de la mer, notamment des marins-pêcheurs. Cela a permis de préciser encore la zone d’étude", précise le communiqué qui en émane.

Deux zones d'études identifiées

Lors de ce comité post-débat public, la CMRL a précisé deux zones d'étude et lancé un premier appel d’offres commercial pour la construction et l’exploitation d’un champ d’éoliennes flottantes, projeté au large de Belle-ile en mer et de Groix.

Les deux zones identifiées sont les suivantes :
une zone de 130 km², sur laquelle débutera l’appel d’offres qui permettra d’accueillir un premier parc d’environ 250 MW. Différentes études (géotechniques, géophysiques, environnementales) y seront
menées en 2021, afin d’alimenter le dialogue concurrentiel avec les développeurs industriels qui seront présélectionnés. Au vu de ces études et de la concertation qui se poursuivra avec les usagers de la mer, cette zone sera progressivement réduite, le parc éolien devant occuper finalement environ 50 km² ;
• une seconde zone de 233 km², qui permettra de poursuivre les études dans le but de lancer un prochain appel d’offres pour attribuer à partir de 2024 un second parc d’une puissance d’au plus 500 MW. Cette zone sera également progressivement réduite.

Après le lancement de ce premier appel d'offres, les candidatures seront instruites cet été par la commission de régulation de l’énergie (CRE). Selon le calendrier établi, le lauréat devrait être désigné au second semestre 2022.


L'évènement

Open de l'International : Les inscriptions se poursuivent jusqu’au vendredi 2 juillet

Open de l'International  : Les inscriptions se poursuivent jusqu’au vendredi  2 juillet

Le 5 juillet 2021, 150 prestataires étrangers agréés Bretagne Commerce International (BCI) résidant dans 70 pays différents seront à la  disposition des entreprises bretonnes pour les rencontrer en entretiens B2B, trouver de nouvelles opportunités de marchés à l’international, échanger sur des projets ou missions en cours sur les 5 continents…Informations et inscriptions.

 

Recommandations