Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne. Son taux de chômage se stabilise à 6,6% au 1er trimestre contre 8,1 % au niveau national

Véronique Maignant, le 09.07.2021

Avec 6 100 créations nettes d’emploi au premier trimestre 2021, la Bretagne rattrape et même dépasse son niveau d’avant crise, ce qui n’est pas le cas au niveau national. Autre indicateur qui traduit le dynamisme économique de la Bretagne : son taux de chômage à 6,6 % de la population active se révèle être le plus bas de l’ensemble des régions françaises. C’est ce qui ressort de la dernière enquête de conjoncture de l’Insee Bretagne, parue ce jeudi 7 juillet 2021.

Données trimestrielles du chômage en France et en Bretagne
Insee

À la fin du 1er trimestre 2021, l’emploi salarié total progresse de 0,5 % par rapport à la fin du 4e trimestre 2020 en Bretagne, ce qui se traduit par 6 100 créations nettes d’emplois en trois mois. Avec 2 800 emplois supplémentaires depuis fin 2019, il dépasse même de 0,2 % son niveau d’avant-crise. Cette embellie résulte de la hausse de 0,9 % de l’emploi public entre fin décembre 2019 et fin mars 2021. Sur cette période, l’emploi privé se stabilise. L’emploi demeure inférieur de 0,8 % à son niveau d’avant-crise.

 

Léger rebond de l’emploi intérimaire

Après de fortes fluctuations en 2020, l’intérim progresse de 0,9 % en Bretagne mais avec 2 000 emplois de moins que fin 2019 il reste inférieur de 4,5 % à son niveau d’avant-crise. En France, l’écart s’élève à 5,0 %. La dynamique diffère selon les secteurs d’activité. Dans l’industrie, le rebond s’élève à 1,8 %, après – 3,0 % au trimestre précédent. Au contraire, dans la construction, le nombre d’intérimaires diminue ainsi que dans le tertiaire marchand. Dans tous ces secteurs, le recours à l’intérim affiché fin mars 2021 ne rattrape pas celui de fin décembre 2019.

 

L’emploi dans l’industrie et la construction progresse

Au 1er trimestre 2021, l’Insee relève une progression de l’emploi salarié dans l’industrie bretonne de 0,6 % (+ 1 000) après deux trimestres atones. Depuis fin 2019, le secteur a cependant perdu 600 emplois (– 0,3 %). Au niveau national, il est inférieur de 1,8 % à son niveau d’avant-crise.

Dans le détail, l’emploi dans l’industrie agroalimentaire  progresse de 0,6 % ce trimestre (+ 400 emplois). C’est d’ailleurs le seul secteur industriel où l’emploi dépasse son niveau d’avant-crise (+ 0,5 % par rapport à fin 2019). Les autres conserves des écarts entre 0,8 % et 0,9 %, à l’exception du secteur fabrication d’équipements électriques, électroniques, informatiques où l’emploi demeure nettement inférieur à son niveau de fin 2019 (– 2,3 % soit – 400).

 

Autre bonne nouvelle : dans la construction, l’emploi augmente de nouveau en Bretagne, + 1,5 %, soit 1 100 emplois créés, après trois trimestres consécutifs de hausse. Il dépasse de 3,8 % son niveau d’avant crise (+ 2 800). Ce qui n’est pas le cas de l’agriculture où l’emploi se contracte de 1,9 % au 1er trimestre.

 

Les Côtes d’Armor enregistrent la plus forte hausse de l'emploi

Enfin, l’Insee Bretagne relève que la hausse de l’emploi au 1er trimestre 2021 concerne tous les départements bretons mais qu’elle est plus marquée dans les Côtes d’Armor, + 0,8%. A contrario c’est dans le Morbihan que la hausse est la moins élevée, +0,3%. Par ailleurs, entre fin décembre 2019 et fin mars 2021, 2 800 emplois sont créés dans la région. L’emploi salarié dépasse son niveau d’avant crise dans chaque département, à des degrés différents. Là encore les Côtes d’Armor surpassent les autres départements en concentrant la moitié de ces créations (+ 0,7 % par rapport à fin décembre 2019).

 

La Bretagne enregistre le plus faible taux de chômage régional

En Bretagne, même s’il augmente légèrement ce trimestre, le taux de chômage s’établit à 6,6 % de la population active et demeure le plus faible taux régional, inférieur de 0,2 point à celui de la Bourgogne-Franche-Comté et de la Corse. En France hors Mayotte, le taux de chômage est quasi stable à 8,1 % de la population active. Dans le détail, au 1er trimestre 2021, l’Ille-et-Vilaine conserve le taux de chômage le plus bas des départements bretons (6,2 %). Il s’établit à 6,8 % dans le Finistère et le Morbihan, et à 6,9 % dans les Côtes-d'Armor. Le nombre de demandeurs d’emploi au 1er trimestre 2021 reste stable.

Découvrir l'étude dans son ensemble

 


L'évènement

QUAI DES RÉSEAUX, c'est le 20 octobre à la CCIMBO Quimper

QUAI DES RÉSEAUX, c'est le 20 octobre à la CCIMBO Quimper

Ouvert à tous, le Quai des réseaux est devenu l'événement incontournable pour les entrepreneurs qui veulent échanger, partager au sein des réseaux cornouaillais.

Plus de 40 réseaux économiques seront présents ce mercredi 20 octobre 2021, de 17h45 à 21h00, dans les locaux de la CCIMBO Quimper qui organise cet événément en partenariat avec la Banque Populaire Grand Ouest.

Pass sanitaire obligatoire. Inscription préalable demandée.