Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne : prévention et gestion des déchets , le Conseil régional prend la main

Bretagne économique, le 04.05.2016

Avec la loi NOTRe instaurée en 2015, l'élaboration, dans chaque région, d'un « plan régional de prévention et de gestion des déchets », doit être approuvé plus tard le 8 février 2017. C’est désormais le Conseil régional qui se charge de cette mission avec le soutien de l'ADEME qui accompagne de longue date les collectivités. Auparavant, 9 plans différents coexistaient en Bretagne. Sa volonté est de bâtir un plan régional de prévention et de gestion qui couvre toutes les catégories de déchets. Les chiffres-clés, produits par le GIP Bretagne-Environnement, apportent un premier diagnostic plûtôt favorable à la Bretagne : la quantité produite diminue en effet de 3 % par an depuis 2007. En 2014, 220 kg/hbt étaient collectés contre 269 kg/hbt au niveau national, mais cette tendance est contrecarrée par une augmentation logique des flux traités en déchèteries : 371 kg/hbt, contre 204 kg/hbt en France. Parmi les objectifs du futur plan régional des déchets, la Région et l'ADEME sont très attentives à la mutualisation des équipements sur le territoire, à l'optimisation du recyclage, à la rationalisation des coûts pour les collectivités. Sans oublier que l'enjeu premier est de continuer à réduire les quantités produites et enfouies et de transformer les déchets en ressource.

L'évènement

Lancement du Cluster Hydrogène en vue de former et de développer les usages H2 dans les entreprises costarmoricaines

Lancement du Cluster Hydrogène en vue de former et développer les usages H2 dans les entreprises costarmoricaines

Face à ces enjeux environnementaux et convaincue des opportunités d'une filière structurée autour de l'hydrogène sur le territoire, la CCI Côtes d'Armor lance un Cluster Hydrogène. Ouvert à toutes les entreprises du territoire désireuses d'enclencher leur transition énérgétique, cet évènement sera notamment animée par Laurent Meillaud,  journaliste automobile et spécialiste des énergies alternatives. La participation est gratuite. Néanmoins, l’inscription est obligatoire.