Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne. L’agroalimentaire et le tourisme tirent l’économie régionale

Véronique Maignant, le 10.09.2020

Très instructif, ce nouveau découpage de la Bretagne en vingt zones d’emploi dont une interrégionale avec les Pays de la Loire autour de Redon permet de faire ressortir les spécificités de chaque territoire. Les auteurs de l'étude, l’Insee et la Dares, soulignent une nouvelle fois qu’avec 40,1% des emplois bretons, contre 18,6 % au niveau national, l’agroalimentaire porte l’industrie régionale.

Les auteurs de l’étude, l’Insee et la Dares, soulignent une nouvelle fois qu’avec 40,1% des emplois bretons, contre 18,6 % au niveau national, l’agroalimentaire porte l’industrie régionale.
Abea

En Bretagne, l'industrie représente une part plus importante de l’emploi (13,5 %) qu’au niveau France entière (12,1 %). Ce résultat se retrouve dans la répartition par orientation économique des zones d’emploi, puisque la majorité des zones classées comme spécialisées dans l’industrie se trouvent dans le Nord-Ouest de la France, principalement en Bretagne et dans les Pays de la Loire.

Parmi les vingt zones d’emploi bretonnes, cinq sont spécialisées dans l’industrie : Fougères, Lamballe-Armor, Ploërmel, Pontivy-Loudéac et Vitré. Ce secteur y représente au moins 22,1 % de l’emploi total. Cette part atteint même 28,8 % dans la zone d’emploi de Vitré et 25,6 % dans celle de Lamballe-Armor.

L’industrie bretonne est portée par l’agroalimentaire, qui représente 40,1 % de l’ensemble des emplois industriels régionaux. Cette particularité bretonne se retrouve dans quatre des cinq zones d’emploi spécialisées dans l’industrie avec un poids de l’agroalimentaire dans l’ensemble des emplois industriels y dépassant 46,9 % et atteignant même 78,7 % dans la zone d’emploi de Lamballe-Armor. A l’inverse, la  zone de Fougères est plus diversifiée, l’agroalimentaire ne représentant que 28,3 % de l’emploi industriel.

Mais l’industrie est également présente dans d’autres territoires de la région. C’est notamment le cas des zones d’emploi de Quimperlé et de Redon, où elle représente respectivement 22,3 % et 19,9 % de l’emploi total. Dans une moindre mesure, la part de l’industrie, notamment agroalimentaire, est également supérieure à la moyenne nationale dans les zones d’emploi de Carhaix-Plouguer, de Lorient et de Quimper.

Une activité touristique inégalement répartie sur le littoral breton

La Bretagne dispose d’une vaste façade littorale, propice au développement des activités touristiques. Douze zones d’emploi comprennent des communes situées sur le littoral breton. Marqueur de la présence des touristes dans la majorité des zones d’emploi littorales, la part des résidences secondaires parmi l’ensemble des logements y est supérieure à la moyenne nationale (8,8 %). Elle est particulièrement importante dans les zones d’emploi de Vannes, Lannion, Lamballe-Armor et Saint-Malo, où elle dépasse 21,8 %, et surtout dans celle d’Auray où les résidences secondaires représentent 37,7 % des logements.

En lien avec cette activité touristique, la part du commerce dans l’ensemble des emplois y est supérieure à la moyenne nationale (12,7 %). Le secteur de l’hébergement et de la restauration, également lié aux activités touristiques, n’est pas développé de la même manière selon les territoires. S’il est fortement présent dans les zones d’emploi de Saint-Malo (7,8 % de l’emploi total) et d’Auray (7,2 %), ce n’est pas le cas dans les autres zones littorales de la région avec une part dans l’emploi proche de la moyenne nationale (4,0 %).

Rennes concentre les établissements de + 250 salariés

La zone d’emploi de Rennes est la seule de la région à être classée parmi les grandes agglomérations à forte concentration de fonctions métropolitaines. Les établissements de 250 salariés ou plus y concentrent une part importante de l’emploi (24,8 %), à l’instar des autres zones de sa catégorie. Cette part se situe à 20,8 % pour l’ensemble des zones d’emploi du pays.

En Bretagne, les gros établissements concentrent également une part importante de l’emploi dans d’autres territoires. C’est notamment le cas des zones d’emploi de Quimperlé (24,3 % de l’emploi total) et de Lamballe-Armor (23,9 %), en lien avec l’implantation d’importants sites industriels de production de viande.

Enfin, il ressort de cette étude que l'agriculture regroupe 4,5 % des emplois en Bretagne contre 2,6 % en France. Avec 14,2% des emplois, elle est largement présente dans la zone d'emploi de Carhaix-Plouguer.

Retrouvez l'ensemble de l'étude sur www.Insee.fr


L'évènement

24H pour l'Emploi et la Formation, le 29 septembre à Brest Arena

Le salon 24H pour l'Emploi et la Formation s'installe à Brest le mardi 29 septembre 2020 à Brest Arena.

Ce salon permettra aux candidats de venir à la rencontre de nombreux recruteurs et de postuler à des centaines de nouvelles offres.