Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne. La Région diffuse en accès libre les données sur les marchés attribués aux entreprises

Véronique Maignant, le 18.05.2022

Entre 250 et 300 millions d’euros, c’est le montant moyen des achats réalisés chaque année par la Région Bretagne. Dans un souci de transparence et afin de sensibiliser les entreprises, les TPE/PME en particulier, à la commande publique, la collectivité  lance aujourd’hui en accès libre son portail de l’achat public en Bretagne. Toutes les données sur les marchés attribués aux différentes entreprises sont ainsi publiées. Cet observatoire, unique en son genre en France, était présenté ce jour par Loïg Chesnais Girard en présence d’Hervé Kermarrec, Président Medef Bretagne et Stéphane Le Teuff, Président FFB Bretagne.

 

Afin de construire et moderniser les 115 lycées publics dont elle a la charge, fournir les quelque 10 millions de repas servis chaque année dans les selfs de ces établissements, ou encore assuré la desserte de ses transport la Région achète, en moyenne, de 250 à 300 M€ HT par an en biens et services. « C’est à la fois peu au regard du PIB Breton ( 120 Mds euros) et beaucoup par rapport à l’accompagnement du développement économique auquel nous consacrons 30 millions d’euros/an, souligne Loïg Chesnais-Girard.

 Avec cet observatoire, nous voulons montrer aux citoyens comment est utilisé l’argent de la collectivité, faciliter l’accès des TPE/PME aux marchés publics tout en favorisant les transitions écologiques et énergétiques. En donnant l’accès libre à l’ensemble des données, les entreprises seront plus à même de monter des stratégies d’achats »

 

Des données sur le montant et les bénéficiaires des contrats

Ouverte ce mercredi 18 mai, la plateforme achat-public.data.bretagne@bzh s’inscrit dans un travail engagé depuis 2018 par la Région Bretagne autour des achats économiquement responsables. Elle offre à chacun l’opportunité de comprendre comment l’argent public est dépensé, à quelles fins et dans quelles conditions les contrats publics ont été attribués. Elle permet aussi connaître les montants et les bénéficiaires.

« C’est aussi par l’exemple que les TPE et PME répondront plus facilement à nos marchés, d’autant que 80%  d’entre eux sont  attribués à des entreprises qui ont leur siège en Bretagne. Je pense en particulier à tous les acteurs de l’agroalimentaire. Si le « Bien manger » avec des produits bio et locaux a déjà fait son entrée dans 50 de nos 115 lycées, cette tendance doit se généraliser poursuit Loïg Chesnais Girard.   Cet observatoire qui publie les intention d’achats sur la période 2021-2024 constitue aussi un outil régional de pilotage et de recensement de l’achat public qui doit s’intégrer, à terme, dans un outil national.

 

Un outil novateur et vertueux

« Cet outil est novateur. La Bretagne est la première région à le mettre en place indique Hervé Kermarrec. C’est une façon de favoriser les entreprises bretonnes, de développer l’emploi et contribuer à la réindustrialisation de notre territoire. » De son Côté, Stéphane Le Teuff rappelle que « le bâtiment, c’est 5 milliards de travaux en Bretagne et environ 60 000 emplois. Sur ce montant, la commande publique représente 1,5 Mds d’euros, soit 20% de l’ensemble de l’activité. A l’horizon 2025, elle pourrait peser 2 milliards d’euros soit environ 500 opérations. Ce sont généralement des ouvrages importants comme la construction ou la rénovation des lycées pour lesquels Sembreizh investit chaque année 60 à 80 millions d’euros. Cette plateforme de données constitue un outil vertueux en matière d’achats responsables. Il va aider tous les acteurs de la filière à poursuivre leurs objectifs en matière de transition écologique et RSE. » Le président de la FFB reconnait, cependant, qu’aujourd’hui « la difficulté réside dans la capacité à remettre un prix dans la durée. La pénurie de matériaux et l’envolée du prix de l’énergie obligent à une solidarité renforcée entre tous les acteurs. » 

Au final l’observatoire de la commande publique va permettre à la Région de mieux évaluer ses impacts sociaux, environnementaux et économiques, de favoriser le rapprochement de l’offre et de la demande pour ajuster les besoins en en matière de construction, de formation professionnelle, d’offre de transport…En parallèle, les entreprises gagneront en lisibilité sur l’ensemble des processus, ce qui les aidera à mieux comprendre et répondre aux contrats.

Découvrir la plateforme de la commande publique en Bretagne


Quelques chiffres


L'évènement

10e Open de l'International. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er juillet

10e Open de l'International. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er juillet

Pour sa 10e édition, l’OPEN de l’international, la journée d’information et de networking des entreprises bretonnes qui osent le monde, se déroulera au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc le lundi 4 juillet 2022 de 8h30 à 19h00

Recommandations