Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne. Envolée des créations d'entreprises artisanales en 2021

Véronique Maignant, le 29.06.2022

Plus de 9 440 entreprises artisanales ont été créées en 2021, en Bretagne , soit une augmentation de 26 % par rapport à 2019. Malgré la crise sanitaire, les métiers de l’artisanat ont renforcé leur attractivité auprès des entrepreneurs, c’est particulièrement vrai dans l'alimentation et le bâtiment  qui voient les immatriculations progresser respectivement de 29% et 23%. C’est ce qui ressort de la dernière édition du baromètre ISM-MAAF de l’artisanat en Bretagne.

Bretagne.  Envolée des créations d’entreprises artisanales en 2021

"La crise sanitaire et les confinements successifs ont conduit de nombreux Français à se questionner sur leur carrière professionnelle et à faire le choix de se réorienter vers une activité artisanale. En Bretagne, la forte dynamique de créations d’entreprises dans l’artisanat de l’alimentation témoigne du bouleversement des habitudes de consommation des Français ces dernières années, entre avènement des circuits courts, volonté de « manger local » et développement de la consommation nomade. La majorité des créations sont néanmoins des micro-entreprises dont la viabilité économique et les marchés seront à confirmer", indique Catherine Élie, directrice des études de l’Institut Supérieur des Métiers de la MAAF.

Avec 9 440 entreprises artisanales créées en Bretagne en 2021, la hausse est de 26% (+ 1 945 entreprises créées) par rapport à 2019 et la situation d’avant-crise sanitaire. L’augmentation des créations d’entreprises est nettement plus marquée en Bretagne que sur l’ensemble du territoire (+ 13 % de créations d’entreprises artisanales en France entre 2019 et 2021).

Le département d’Ille-et-Vilaine enregistre la plus forte augmentation des créations d’entreprises artisanales en 2021 (+ 41% d’immatriculations, 2 980 entreprises créées). Sur la 2ème marche du podium, on retrouve les Côtes d’Armor (+ 24%). L’entrepreneuriat artisanal y est très dynamique malgré le plus faible volume de créations d’entreprises de la région (1690).

Dans le Finistère et le Morbihan, les immatriculations progressent respectivement de +  19% et + 18%  (pour des volumes de 2 490 et 2 280 entreprises créées). 

Attractivité des métropoles et des communes rurales

Au regard de ce baromètre,  ce sont les métropoles qui ont enregistré la plus forte augmentation des créations d’entreprises artisanales (Rennes +42%, beaucoup plus que Brest : +15%). La dynamique est aussi très forte dans les communes rurales et les petites villes : une tendance que l’on observe également à l’échelle nationale. La progression est moins marquée dans les moyennes agglomérations (Quimper - 3%, Vannes - 1%, Lorient  +  6%), sauf à Saint-Brieuc (+ 17%).

Ces dynamiques sont sans doute liées en partie aux mobilités résidentielles consécutives à la crise sanitaire. "En milieu rural, la forte progression des créations d’entreprise peut s’interpréter par l’arrivée de nouveaux habitants, qui soit profitent aux entreprises de proximité locale (bâtiments, services, alimentation), soit créent eux-mêmes leur activité. De nombreux Français ayant souffert des confinements en ville ont fait le choix de s’installer à la campagne et certains d’entre eux y ont sans doute développé une activité artisanale". Ainsi , on enregistre ainsi une augmentation de 38 %des immatriculations d’entreprises artisanales du bâtiment et des services dans les communes rurales.

Toutes les agglomérations bretonnes de plus de 100 000 habitants sont concernées par l’augmentation des créations d’entreprises. Si la progression est spectaculaire à Rennes (+ 42%), elle se fait plus discrète à Lorient (+ 6%).

 

L'alimentation le bâtiment en forte hausse

La tendance positive observée en Bretagne est tirée par l’artisanat de l’alimentation (+ 29%) : cette dynamique, que l’on observe également à l’échelle nationale, peut s’expliquer par le bouleversement des modes de consommation ces dernières années et l’avènement des circuits-courts. Les créations d’entreprises artisanales augmentent également de 29 % dans l’artisanat des services. Viennent ensuite les secteurs du BTP (+  23%) et de la fabrication (+20 %).

Sur les plus de 300 activités qui composent le secteur de l’artisanat, les 10 grandes activités des services et du bâtiment représentent près de la moitié des créations d’entreprises artisanales en Bretagne. Elles enregistrent quasiment toutes une augmentation des immatriculations – pour atteindre des niveaux supérieurs à ceux de 2019 – à l’exception des travaux de plâterie où les créations stagnent.

 


L'évènement

Crisalide Numérique. Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique.   Concours ouvert jusqu’au 22 septembre à toutes les entreprises bretonnes

Crisalide Numérique est un dispositif de développement économique dédié aux entreprises bretonnes qui innovent dans le numérique. Organisé par Bretagne Compétitivité et la CCI Ille-et-Vilaine, ce programme complet associe un concours et un accompagnement par un grand nombre de partenaires. Information et dépôt de dossiers de candidature.