Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne. Elu Président de la Région, Loïg Chesnais-Girard s’entoure de 13 vice-présidents (es)

Véronique Maignant, le 02.07.2021

Les 83 conseillers régionaux ont désigné ce 2 juillet, en session plénière, Loïg Chesnais-Girard (44 ans) Président de la Région Bretagne.  Elu avec 40 voix, sans majorité absolue, il reste seul maître à bord de la nouvelle assemblée régionale. La nouvelle commission permanente est composée de 26 membres dont 13 vice-présidents et vice-présidentes.

Loïg Chesnais-Girard, Président de la région Bretagne et ses 13 vice-présidents (es)13

« C’est un immense honneur et une grande responsabilité. Mon engagement sera total, a déclaré Loïg Chesnais- Girard devant l’assemblée réunie. Je veux saluer mes prédécesseurs, Pierrick Massiot et Jean-Yves le Drian, avec lesquels j’ai eu l’honneur de travailler. Notre hémicycle est largement renouvelé. Nous avons 80 mois de travail en commun devant nous. Soyons à la hauteur. Travaillons. Je me réjouis de la diversité des convictions et des engagements qui sont désormais présentés dans notre assemblée. Nos débats en seront d’autant plus riches […]  La pandémie a démontré que tout ne pouvait se décider à Paris. Ces élections doivent donner le message que nous voulons plus de pouvoir. Je poursuivrai ce combat de la décentralisation et de l’expérimentation. »

 

Besoin de plus de Bretagne

Lors de son discours d’investiture le président de la Région Bretagne a rappelé ses priorités pour les 6 ans à venir. D’abord, le Bien-vivre partout dans une Bretagne en bonne santé. « L’objectif est de développer tous nos territoires, de répondre aux questions de logement, de santé. De poursuivre la bataille pour la qualité de l’eau et de l’air ainsi que la préservation de notre biodiversité. De revendiquer plus de pouvoir dans les politiques de santé pour agir plus vite sur le terrain. C’est investir dans nos villes, les quartiers de nos grandes villes, les îles, les petites communes pour qu’elles puissent toutes rester des endroits où il fait bon vivre. La réalité du réchauffement climatique nous montre que réussir la transition écologique n’est plus une option, c’est une nécessité. Pour bien-vivre, il nous faudra poursuivre notre engagement pour l’égalité femmes-hommes. »

 

Plus d’emploi, moins de carbone

Autre priorité affichée :  la transition écologique. « L’ambition est d’accompagner les entreprises bretonnes vers des nouveaux modèles économiques plus vertueux. La Bretagne peut être fière d’être une terre de production tout en réussissant les transitions. Les usines et l’écologie, c’est possible. Plus d’emplois et moins de carbone, c’est possible. »

« Enfin, cette pandémie a démontré que tout ne pouvait plus se décider à Paris, poursuit Loïg Chesnais-Girard et son exécutif entendent poursuivre les combats si bretons de la régionalisation et de l’expérimentation. « Plus de Bretagne, c’est aussi plus de culture, toutes les cultures, et plus de solidarité. C’est ce qui nous fait vivre ensemble. Plus de Bretagne, c’est aussi plus de maritime, la mer est une part de notre avenir. Plus de Bretagne, c’est poursuivre le combat pour nos langues régionales et pour la réunification ». Pour mener à bien ses ambitions, Loïg Chesnais-Girard intègre de nouvelles délégations comme la santé, la mobilité, le climat, le lien avec la diaspora bretonne.

 

La commission permanente du Conseil régional de Bretagne est composée de 26 membres dont 13 vice-présidents (es).

Michel Quernez - Climat, mobilités

Isabelle Pellerin - Lycée et vie lycéenne

Arnaud Lecuyer – Agriculture, agroalimentaire et alimentation

Laurence Fortin – Territoire, économie et habitat

Stéphane Perrin – Finance, ressources humaines, moyens généraux, Europe et International

Anne Gallo –        Tourisme, nautisme, patrimoine

Pierre Pouliquen – Jeunesse, égalités, sports, vie associative

Forough Dadkah – emploi, formation et orientation

Olivier David – Vie étudiante, enseignement supérieur

Delphine Alexandre – Santé, eau et biodiversité

Christian Troadec – Langues de Bretagne et Bretons du Monde

Béatrice Macé – Culture , droits culturels, éducation artistique

Daniel Cueff – Mer et littoral

 

Les autres membres de la commission sont

Claire Desmares-Poirier - Loïc le Hir - Valérie Tabart - Christian Guyonvarc’h- Isabelle Le Callennec - Fabien Le Guernevé - Gaëlle Nicolas - Bernard Marboeuf - Alexandra Guilloré - Olivier Allain - Agnès Le Brun - Gilles Pennelle -Virginie d’Orsane


Biographie de Loïg Chesnais -Girard

Loïg Chesnais-Girard est né à Lannion en 1977. Il passe ses premières années à Trébeurden, commune littorale des Côtes d’Armor, avant de suivre sa famille à Liffré où il vit toujours avec sa compagne et leurs deux enfants.

Son engagement citoyen débute en 1993 avec la création de l’association « Pourquoi Pas ? » dont la vocation est de promouvoir la place de la jeunesse dans la vie de la cité. C'est cet engagement qui l'amènera à être élu, en 1995, conseiller municipal de Liffré, commune située au nord-est de Rennes ; il a alors 18 ans.

Professionnellement, après des études à Rennes et un stage à New-York, il rejoint un groupe bancaire. Il y restera 10 ans et exercera plusieurs métiers dont celui de chargé de clientèle entreprise. Il est aujourd’hui en disponibilité pour se consacrer à son mandat de Président de Région.

À 30 ans, il est élu Maire de Liffré. Pour promouvoir l’économie et les emplois de sa ville, il accompagne Jean-Yves Le Drian à Tokyo pour rencontrer les dirigeants du groupe japonais Canon, dont une unité de production est implantée sur sa commune.

Il intégrera en 2010, l’équipe régionale de Jean-Yves Le Drian. Il sera nommé vice-président à l’économie et l’innovation de la Région Bretagne en 2012 puis Premier vice-Président à l’issue des élections régionales de 2015. En 2017, il sera élu Président de la Région Bretagne suite à la démission de Jean-Yves Le Drian.

Il remporte les élections régionales en juin 2021 avec sa liste « La Bretagne avec Loïg » et est réélu Président de la Région Bretagne. A 44 ans, Loïg Chesnais-Girard est le plus jeune Président de Région en France. Il est auteur d’un livre, « le souffle breton, une région pour la République », dans lequel il présente sa vision de la Bretagne et des transitions à mener. Il a reçu l’ordre du mérite agricole

 

 


L'évènement

SECNUMECO 2021 : Le colloque sur la veille stratégique et la sécurité numérique aura lieu à Vannes

SECNUMECO 2021 : Le colloque sur la veille stratégique et la sécurité numérique aura lieu à Vannes

La sécurité économique et la sécurité numérique seront de nouveau à l'honneur, le vendredi 17 septembre 2021 à Vannes dans le Morbihan, lors de la 5è édition du colloque SecNumeco sur l’anticipation au travers de la veille stratégique et de la détection des vulnérabilités.

Cette journée sera coorganisée par l'Agence nationale de la sécurité des systèmes d’information (ANSSI), le Service de l’information stratégique et de la sécurité économiques (SISSE) et avec le soutien de l’université de Bretagne Sud (UBS) et CCI Innovation Bretagne.

Au programme : conférences, ateliers et tables rondes
Vendredi 17 septembre de 9h30 à 16h00
A l'Université de Bretagne Sud, rue André Lwoff, 56000 Vannes 

Participation gratuite ; sur inscription

Recommandations