Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Bretagne. Création et installation de l'Assemblée bretonne de l'eau composée de 120 élus

Véronique Maignant, le 18.01.2022

Plus de 150 personnes ont participé en distanciel, ce mardi 18 janvier à l’installation de l’Assemblée Bretonne de l’Eau (ABE) présidée par Loïg Chesnais-Girard. Cette nouvelle instance consultative régionale prend le relais de la Conférence Bretonne de l’Eau et des Milieux Aquatiques (CBEMA). Elle permettra aux acteurs publics, économiques et associatifs d’échanger sur deux sujets : la ressource en eau et l’aménagement du territoire d’une part, les financements et les solidarités autour de l’eau et des milieux aquatiques d’autre part. L’ABE est composée de 120 élus répartis dans trois collèges :  les représentants de la société civile,  les opérateurs économiques et les représentants du secteur public.

Eau et Rivière

Alors que depuis plus de 50 ans, la Bretagne est confrontée à l’échouage d’algues vertes sur une partie de son littoral et que les plans d’actions suite au « Varenne agricole de l’eau et de l’adaptation au changement climatique », lancé en mai pour mieux concilier la gestion de l’eau et l’agriculture sont sur le point de tomber, « l’installation de l’ABE tombe au bon moment » estime Loïg Chesnais-Girard , président de la Région Bretagne et de cette nouvelle assemblée. D’ici 2040, la population bretonne devrait augmenter de 400 000 habitants. Cette hausse ne sera pas sans conséquence sur la ressource et sur nos milieux aquatiques. Il nous faut donc nous organiser collectivement pour continuer à garantir une eau de qualité et en quantité suffisante pour les Bretons et les Bretonnes, tout en préservant les milieux aquatiques et la biodiversité, mieux gérer la disponibilité de cette ressource et éviter les risques de conflits d’usage. »  

Autre enjeu souligné par le président de l’ABE  : « Confrontée plus tôt que les autres régions à une dégradation de la ressource, la Bretagne a su relever le défi en menant une politique partenariale ambitieuse. L’amélioration de la situation, notamment sur le plan des nitrates, ne doit pas occulter des phénomènes persistants ou émergents auxquels nous devons faire face (prolifération des algues vertes, pollutions aux pesticides, contaminations bactériologiques, raréfaction de la ressource…).

Voulu par la Région, ce "parlement breton de l’eau" a été conçu comme un lieu de débat, de transversalité des actions publiques.  « L’ABE n’a pas de personnalité juridique. C’est un lieu de débat pour élaborer une ligne directrice qui sera portée au vote des élus. Il s’agit de définir des orientations mais pas d’ingérer dans les collectivités locales, dimpliquer l’ensemble des acteurs bretons dans une approche transversale des enjeux de l’eau ».

Inscrite dans le Contrat d’action publique pour la Bretagne signé avec le Gouvernement en février 2019, cette instance novatrice laissera davantage de place aux nouveaux opérateurs de l’eau que sont les intercommunalités (EPCI) mais aussi aux acteurs publics, économiques et associatifs. Structurée en 3 collèges*, elle sera en mesure de voter des contributions et motions sur des sujets comme la fiscalité environnementale ou le lien entre eau et potentiel de développement des territoires.

 


* Collège des représentants de la société civile : 29 sièges (Associations environnementales, associations culturelles, associations consommateurs, fédérations de pêche)

   Collège des opérateurs économiques : 29 sièges ( Agriculture, Industrie, pêche, groupes d'eau, tourisme, nautisme)

   Collège des représentants du secteur public : 62 sièges (CLE, PCI, Région, département, communes, syndicat des eaux)

 


L'évènement

[SAVE THE DATE] Les Rencontres Crisalide de la Transition Ecologique auront lieu le 7 juin au Couvent des Jacobins à Rennes

[SAVE THE DATE] Les Rencontres Crisalide de la Transition Ecologique  auront lieu le 7 juin au Couvent des Jacobins à Rennes

Les Rencontres Crisalide de la Transition Ecologique, une journée dédiée au partage d'expériences et aux solutions concrètes pour relever les défis de la transition écologique.

Bretagne Compétitivité accueille la communauté du green business pour une après-midi dédiée aux échanges et au partage d'expériences : table ronde, conférence, ateliers thématiques. Des rendez-vous BtoB sont proposés tout au long de l'après-midi, ouverts à toutes et tous.

Participez également à la cérémonie de remise des trophées Crisalide Eco-Activités #14 à partir de 17h45 : après une conférence inspirante, les 6 lauréat·e·es de l'édition, sélectionné·e·s parmi les 71 projets accompagnés cette année, se verront remettre leur prix sur scène.  Cette année l'évènement accueille CleanTechOpen France pour la remise de leur prix Start-up Bretonne. S'inscrire aux Rencontres Crisalide.