Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Brest (29). Objectif : "Faire rade" pour développer un tourisme différenciant

, le 29.10.2021

Aménager les bords de rade pour favoriser des activités de découverte respectueuses de l'environnement, doper l'attractivité pour capter du public tout au long de l'année... tels sont les objectifs du projet "Faire rade" porté par le Groupement d’Intérêt Public, Brest terres océanes, et par les 5 EPCI du périmètre concerné. L'idée étant de programmer des aménagements spécifiques dans les domaines du tourisme et du nautisme.

Emmanuel Berthier

La rade de Brest s'étend sur une surface aqueuse de 180 km². Son potentiel naturel, touristique et économique est grand au vu de la diversité des activités nautiques, sportives et de loisirs qui y sont pratiquées, de la richesse de son patrimoine riche et d'une offre gastronomique identitaire issue des produits de la terre et de la mer.

Afin de structurer ce potentiel, le Groupement d’Intérêt Public (GIP) a inscrit la rade de Brest comme l'un des quatre axes majeurs de la stratégie de développement de la destination touristique "Brest terres océanes"« L’habitant et le touriste doivent trouver une cohérence d’accès dans les différentes étapes du parcours. L’objectif à moyen terme est de faire de la rade de Brest un espace touristique plus fort. Nous voulons faciliter sa découverte et donc son accès avec la création d’un parcours visiteurs pour des habitants en quête d’oxygène, mais aussi les touristes en captant du public tout au long de l’année », précise Olivier Costil, directeur du GIP.

Une étude et deux axes forts de développement

En 2020, il a fait réaliser une étude de préconisations d’aménagements avec l'aide et le soutien des 5 EPCI limitrophes de la rade (Communauté de communes du Pays d’Iroise, Brest métropole, Communauté de communes du Pays de Landerneau Daoulas, Communauté de communes de Pleyben Châteaulin Porzay, Communauté de communes de la Presqu’île de Crozon Aulne Maritime). Objectif : répondre aux attentes des visiteurs et asseoir une image touristique forte à la rade. Cette étude a été cofinancée par les EPCI, le Conseil régional et le Conseil départemental.

Après une année rythmé par des réunions et des ateliers participatifs, le groupement d'agences qui a mené l'enquête a présenté ses propositions qui suivent deux axes forts : un premier consacré à la définition des parcours des usagers (vacanciers et habitants) à terre et en mer et un deuxième consacré à des propositions d'aménagements sur une vingtaine de sites. Ces propositions d'aménagements sont en cours d'étude par les EPCI et les communes concernées. Début 2022, le GIP poursuivra son rôle de créer du lien entre les aménagements retenus par les EPCI, qu'ils soient publics ou privés, afin de répondre à l'objectif partagé "de développer harmonieusement la mise en tourisme de la rade".

Voir le site Brest, terres océanes


L'évènement

Journée du Numérique responsable dans l'Ouest : un événement hybride et multi-sites le 25 janvier prochain

Journée du Numérique responsable dans l'Ouest : un événement hybride et multi-sites le 25 janvier prochain

ADN Ouest, l’association qui Agit pour le Développement du Numérique dans l’Ouest, se mobilise pour sensibiliser aux enjeux environnementaux du numérique en organisant un événement
hybride et multi-sites le 25 janvier prochain. Une journée dédiée au numérique responsable dans 6 villes de l’Ouest dont Brest Ploufragan et Rennes.
L’objectif de cette journée est double :  Sensibiliser sur l’impact environnemental du numérique et susciter une mise en action des professionnels du secteur par le partage de
pratiques permettant une utilisation plus sobre du numérique. Inscription ici

Recommandations