Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Brest (29). La conjoncture économique s'est éclaircie (légèrement) au second semestre 2020

, le 15.02.2021

Selon l’enquête de conjoncture réalisée chaque semestre par la CCI métropolitaine Bretagne ouest délégation de Brest, l’Adeupa et la CCI régionale de Bretagne, les effets de la crise sanitaire se sont légèrement atténués au second semestre 2020. La chute des chiffres d’affaires confirmée par les chefs d'entreprise interrogés est moins violente que celle évaluée à l'issue du premier semestre, même si elle reste la première source d'inquiétude pour les six prochains mois.

Enquête de conjoncture économique auprès des entreprises de Brest métropole
DR

450 chefs d’entreprises du bassin brestois ont participé à l’enquête sur la conjoncture économique menée en janvier par la CCI métropolitaine Bretagne ouest, l'Adeupa et CCI Bretagne.

 

 

 

 

58% des chefs d'entreprise interrogés ont constaté une baisse de leur chiffre d'affaires au cours du second semestre 2020 contre 73% au premier semestre. Cette baisse reste qui plus est inférieure à la moyenne régionale qui atteint 62%. Pour autant, ces mêmes chefs d'entreprise tempèrent leur optimisme en prévision des six prochains moins : 34% prévoient une nouvelle baisse de leur activité contre 19% en fin d'année 2019.

La construction et le commerce en hausse

Les opinions des chefs d’entreprise varient selon leur secteur d’activité. Si 78 % des entreprises de services perçoivent un impact négatif, moins d’une entreprise de la construction sur deux fait ce même constat.

Les secteurs de la construction et du commerce semblent moins touchés et se détachent nettement avec plus de 24 % des réponses signalant une hausse du chiffre d'affaires. Les modalités du confinement de novembre ont notablement amorti les effets de la crise sanitaire sur ce secteur. À l’inverse, les acteurs du secteur tertiaire, composés notamment de l’hôtellerie restauration, des activités culturelles et de loisirs, connaissent davantage de difficultés.

Stabilité des effectifs

72 % des entreprises ont déclaré avoir stabilisé leurs effectifs. Ce niveau est inférieur au semestre précédent mais équivalent aux résultats de 2019. Par ailleurs, pour les six prochains mois, 66 % des répondants misent également sur une stabilité.

Investissement et rentabilité en baisse

36 % des répondants ont réduit leur effort d’investissement au cours du second semestre 2020. Ce chiffre est toutefois inférieur à la moyenne régionale (39 %). Côté rentabilité, plus de la moitié des chefs d'entreprise du bassin brestois ont constaté une baisse du niveau de rentabilité. Les perspectives pour les six prochains mois restent floues : 22% des entrepreneurs ne se prononcent pas contre 17% lors de la précédente enquête de conjoncture.

Globalement, pour 70 % des chefs d'entreprise interrogés, la crise sanitaire a eu un impact négatif sur leur activité. Toutefois, 43% des acteurs économiques brestois pensent pouvoir retrouver leur niveau d’activité d’ici à la fin de l’année. L’annonce, en fin d’année 2020, de l’arrivée des vaccins a pu redonner l’espoir d’une sortie de crise en 2021.

Comme au niveau régional, deux inquiétudes majeures ressortent pour les six prochains mois : le niveau de trésorerie et la capacité à rembourser les dettes fiscales et sociales.


L'évènement

Breizhacking 21. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 février !

Breizhacking 21. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 février !

Pour la 4ème année consécutive l’agence d’open innovation Skillfools organise le Breizhacking, un challenge des startups engagées et des entreprises bretonnes responsables, avec comme partenaire principal pour cette édition le groupe d’assurance Aviva et le soutien de Bpi France.

Le challenge est ouvert à toutes start-ups qui répondent aux problématiques sociales et environnementales d’aujourd’hui dans les domaines de l’environnement, la santé, la culture, la cohésion sociale, l’engagement citoyen.

La phase d’inscription est ouverte jusqu’au 28 février 2021.