Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Brest (29). The Corner mise toute son offre sur le développement du télétravail

Maude Duval, le 18.05.2020

Et si le télétravail devenait la norme dans ce monde d'après ? C'est le constat et la prévision que fait The Corner, une jeune société brestoise spécialisée dans le conseil pour des projets d'innovation et d'entrepreunariat. Pendant le confinement, Julien Sévellec, fondateur dirigeant de ce studio d'accompagnement des entreprises, a revu toute l'offre de The Corner pour la focaliser et la renforcer sous le prisme du télétravail. The Corner bascule toutes ses prestations et interventions en ligne, et opte pour le 100% digital. 

DR

"Le confinement a accéléré les choses en imposant le télétravail dans beaucoup d'entreprises. On assiste à une véritable révolution que nous voulons accompagner et structurer via notre offre d'accompagnement spécifique", explique Julien Sévéllec, fondateur dirigeant de The Corner, "un studio d'innovation spécialisé dans le conseilet l'accompagnement des entreprises" installé à Brest. 

Créé en 2016, ce cabinet a fait de l'innovation sa culture et sa spécialité en proposant aux entreprises de les conseiller, de les former et accompagner sur le champ de la disruption. "On les aide à passer de l'idée à la concrétisation. Jusque-là, nous les accueillions en présentiel, dans de grandes maisons dans lequelles nous organisions nos séminaires, ateliers et workshop."

La crise sanitaire a tout stoppé. Le 17 mars, The Corner a dû fermer ses deux maisons dans lesquelles l'entreprise hébergeait également un cinquantaine d'entrepreneurs indépendants, locataires de ses tiers-lieux. "Tout s'est arrêté brutalement : la fermeture de nos espaces de travail et l'annulation de toutes nos interventions programmées sur les 6 prochains mois !", raconte Julien Sévellec.

Se réinventer

Confinés, le dirigeant de The Corner et ses 8 collaborateurs en ont "profité" pour revisiter leur offre et l'adapter à l'une des nouvelles normes imposées par cette crise : le télétravail. "Pendant un mois, nous avons travailler sur nos contenus pour être disponibles pour nos clients, dès la reprise d'activité. On a la culture du digital que l'on déployait en présentiel : on a tout basculé sur du distanciel."

Au programme : des modules pour accélerer la transition digitale au sein des entreprises (accompagnement à la conduite du changement, organisation de séminaires et colloques à distance, d'événementiels en format digital...), et l'acculturation de l'ensemble des collaborateurs au télétravail (formation, ateliers, appréhension ds outils et méthodologies...). "Aujourd'hui, les entreprises n'ont pas besoin d'une stratégie digitale, mais d'une stratégie dans un monde digital. Ce n'est plus une question de choix, c'est devenu un enjeu vital. Nous les accompagnons dans ce changement de culture qui induit des évolutions de méthodes de travail et de relations au travail, jusqu'à un changement d'état d'esprit", explique Julien Sévellec, qui a baptisé cette nouvelle offre RESET 

Changer d'état d'esprit

Entrepreneur dans l'âme et dans son parcours professionnel, ce Brestois de naissance de coeur et d'expérience a toujours voulu participer au développement économique de son territoire. Cette crise, aussi grave, inédite et structurelle soit-elle, lui a ouvert une fenêtre vers un état de résilience que Julien Sévellec a développé pour sauver son entreprise et la faire évoluer. "Au sein de l'équipe de The Corner, nous sommes tous des entrepreneurs habitués au changement et à s'adapter à des situations imprévues voire incongrues. L'apprentissage est notre moteur et le pragmatisme notre carburant. C'est cet état d'esprit, propre à l'innovation, que nous voulons faire passer aux entreprises qui nous font confiance pour les conseiller dans leur développement."

Accompagner plus de PME

Dans son portefeuille clients, The Corner travaillait régulièrement avec l'ENSTA Bretagne et l'UBO et auprès de grands comptes : Arkea, Sill entreprises, Océanopolis, La Poste, Thalès, Enedis, Cadiou qui "démontraient plus de maturité et de disponibilité sur la matière digitale." Aujourd'hui, Julien Sévellec et ses collaborateurs escomptent intervenir et conseiller davantage de PME au sein desquelles le télétravail s'est imposé, "pour les accompagner sur la transition de culture avec des outils et des méthodologies adaptées : on ne mène pas une visionconférence comme on mène une réunion en présentiel. Il faut de la rigueur et plus d'efficacité à la clé.

Innover pour redémarrer au plus vite

Au sortir de ce confinement et à l'aube de ce que l'on appelle le Monde d'après, Julien Sévellec en est convaincu : "le digital est devenu l'électricité du XXIème siècle", et l'innovation sa planche de salut. "L'investissement des entreprises doit être dans l'innovation pour que leur activité puisse redémarrer au plus vite. C'est un état d'esprit singulier qui permet de mieux appréhender l'incertitude et l'inquiétude qui grandit généralement quand on reste enfermés dans une logique d'exploitation de l'activité. Dans ce monde d'après où les paradigmes économiques ont changé, cette logique devient un frein. Il faut désormais raisonner en perte acceptable : quand on innove, on explore, on teste, on développe cette capacité de faire plus avec moins, on devient plus agile. Cette prise de conscience peut être salvatrice pour pouvoir se réinventer.

Voir le site The Corner

 


L'évènement

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

Comment anticiper la récession de l’économie en essayant de comprendre des problèmes et des situations qui ne manqueront pas de se poser à notre économie dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois?

Pour répondre à cette question et aux difficultées dans lesquelles les TPE/PME du territoire sont confrontées, la CPME 56 organise une réunion sur le contexte économique post-covid qui a mis les entreprises à l’arrêt et provoqué des problèmes économiques et sociaux qui ont surgi et qui ne manqueront pas de se développer avec une acuité violente.

Lundi 5 octobre 2020 à 18h45 au Palais des congrès de Lorient
Participation gratuite / Inscription en ligne

Recommandations