Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Breizh Fab : 4 millions d’euros pour muscler l’industrie bretonne

Véronique Maignant, le 27.03.2018

Tous les industriels bretons, quel que soit leur secteur d’activité, peuvent, dès aujourd’hui frapper à la porte de la Breizh Fab. Ce programme d’accompagnement spécifique, d’un montant de 4 millions d’euros sur trois ans, a été conçu par des industriels bretons et les principaux acteurs économiques du territoire. Son objectif ? Aider les chefs d’entreprise, particulièrement ceux de TPE et PME à opérer leur mutation industrielle.

Tous les partenaires de la  Breiz Fab étaient réunis chez sameto Technifil à Dinan . De g à D : Daniel Richet (Cetim), Thierry Treosch (CCI Bretagne), Jocelyne Madec (IUMM), Serge Menec (Sameto Technifil) et Martin Meyriet ( Région Bretagne)

En pleine Semaine de l’industrie, les acteurs économiques bretons, parmi lesquels la Région, l’Etat, la CCI Bretagne ou encore l’IUMM ont voulu frapper fort. Ils ont dévoilé, ce mardi 27 mars, leur plan d’actions intitulé « Breizh Fab ». « Ensemble nous voulons porter une ambition industrielle pour la Bretagne tout en participant à l’équilibre territorial , a indiqué Martin Meyrier , vice-président de la région à l’économie. Il ne s’agit pas de rattraper un quelconque retard mais d’apporter des solutions d’accompagnement sur mesure, lisibles et efficaces à tous ceux qui ont un projet.». Aujourd’hui, avec 8 000 entreprises et plus de 100 000 emplois directs, l’industrie manufacturière bretonne dégage une valeur ajoutée équivalente à 13  milliards d’euros. Avec Breizh Fab, ce montant  pourrait  sensiblement augmenter. C’est du moins toute l’ambition de ce nouveau plan industriel.

 

Un bouquet d’accompagnements à 360°

Une vingtaine de besoins potentiels, représentant chacun un défi à relever par les industriels sélectionnés, ont été identifiés et classés en 4 thématiques : Prospectives-stratégie, Business, Performance et Financement.  «Le spectre est large souligne Thierry  Troesch, vice-président de la CCI Bretagne. Qu’il s’agisse d’optimiser sa performance commerciale, de faciliter des alliances, d’intégrer de nouvelles organisations industrielles ou encore de bénéficier d’une ingénierie financière, les conseillers de la Breizh Fab aiguilleront les industriels vers un ou plusieurs parcours individuels appropriés.  Nous avons conçu un bouquet d’accompagnements à 360° ».

 

Des parcours sur mesure

Les  parcours individuels sont modulables et assurés par des consultants extérieurs. « Ils s’étalent entre 2 et  4 jours pour les défis courts, 5 et 7 jours pour les plus longs, précise Jocelyne Madec, Présidente IUMM Bretagne. Les industriels sélectionnés auront également la possibilité de participer à des accompagnements collectifs sur une problématique commune. « Au terme de cet accompagnement, poursuit-elle, qu’il soit technique, créatif ou organisationnel, des stratégies industrielles  émergeront avec à la clé j’espère, la création d’emplois ». Cela a déjà été le cas dans le cadre du programme régional Industrie du Futur mis en place en 2016 et renouvelé dans le cadre de Breizh Fab avec une promotion de 50 entreprises. Sameto Technifil à Dinan, d’où était lancé la Breizh Fab a bénéficié de ce programme. Concepteur et fabricant d’équipement de manutention et de stockage, Serge Menec, son Président témoigne : « nous avons mis en place une organisation industrielle agile. Nous sommes engagés, comme une centaine d’entreprise en France, dans une démarche Iso 3834 (exigences de qualité en soudage par fusion des matériaux) et nous réfléchissons à la mise en place du Lean management ». Avec un effectif de 40 personnes, la PME réalise un CA de 8 millions d’euros dont 15 % à l’export. Elle fabrique entre autres les chariots destinés à la nouvelle chaîne de montage de PSA à Rennes la Janais.

 

Une réponse unique  sur tout le territoire

Pour accéder  au programme Breizh Fab, il  suffit aux industriels de contacter leur conseiller d’entreprise habituel.  « Que celui-ci soit basé à la chambre de commerce et d’industrie de son territoire,  à l’UIMM Bretagne ou dans un autre réseau,  l’entreprise bénéficiera du même programme d’accompagnement », précise Thierry Troesch. Un noyau opérationnel constitué de 6 personnes réparties sur le territoire est en charge de Breizh Fab. Elles  sont en lien avec une cinquantaine de conseillers économiques, des ambassadeurs basés au sein des EPCI». Une participation financière d’un peu moins de 20% du coût de la prestation sera à la charge de l’entreprise. En effet, sur les 4 millions d’euros engagés dans ce nouveau dispositif de soutien aux entreprises, la Région et l’Europe en financent 60 %, l’UIMM Bretagne 8%, le Cetim 5,5 % ,  l’Etat en Bretagne 4,5%, la CCI Bretagne 3%, le reste se répartissant entre l’Institut Maupertuis, PlastiOuest et la Fédération des Industries mécaniques.

Breizh Fab 

Contacts : votre réseau habituel ou contact@breizh-fab.bzh (à compter du 10 avril 2018)

 


Taille du texte

L'évènement

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend du 29 au 31 mars à Saint-Brieuc : les inscriptions sont ouvertes

Startup Weekend rassemble des personnes aux profils variés, qui possèdent la fibre entrepreneuriale. Regroupées en équipes, elles ont 54 heures pour proposer une idée de startup. L'évenement se déroule à la CCI des Côtes d'Armor. Inscrivez-vous dès aujourd'hui.