Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Bâtiment : A Plérin (22), Labbé Bâtisseur passe aux mains de Xavier Bourgois, patron de Noba

Véronique Maignant, le 05.04.2018

En cinq ans, Xavier Bourgois a fait de Noba (ex Costa), basée à Plérin dans les Côtes d’Armor, une entreprise de construction et de génie civil qui compte une petite cinquantaine de salariés pour un CA de 11 millions d’euros. Avec sa seconde reprise d’entreprise, Labbé bâtisseur, Xavier Bourgois compte bien poursuivre sa diversification dans la réhabilitation et la maintenance  industrielle.

Arlette Labbé et Xavier Bourgois

« La proximité géographique m’a poussé à reprendre Labbé Bâtisseur à Plérin. Il faut dire que nos deux entreprises sont distantes de quelques centaines de mètres, indique Xavier Bourgois. Les discussions avec Arlette Labbé, l’ancienne dirigeante ont démarré fin d’année 2017 pour se conclure en mars de cette année. « Nous avons convenu qu’elle resterait dans l’entreprise pendant 18 mois afin d’assurer la gestion administrative. Avec ce rachat je reprends des équipes qualifiées dans la réhabilitation et la maintenance  industrielle, activités que j’avais moi-même commencées à développer au sein de Noba ». Présidente de la Fédération du bâtiment des Côtes d’Armor, première femme en Bretagne à occuper ce poste, Arlette Labbé cède une entreprise reconnue pour son savoir-faire dans les travaux maritimes et les chantiers de maintenances de grande envergure. Employant 17 personnes, la PME réalise 2,2 millions d’euros de CA. « Nos activités sont complémentaires, poursuit Xavier Bourgois. Les deux entreprises conserveront  leurs identités respectives, tout  en mutualisant  certaines fonctions comme la logistique ».

 

En cinq ans, Noba a presque multiplié son CA par trois

Quand il reprend l’entreprise Costa en 2013, rebaptisée depuis Nobâ, Xavier Bourgois récupère une vingtaine de salariés. L’entreprise est alors spécialisée dans le gros-oeuvre et dépend largement des bailleurs sociaux et promoteurs dont les commandes de logements collectifs  représentent 70 % de son CA. Celui-ci s’élève alors à 4 millions d’euros. « Cette activité ne représente plus que 30 à 40 % de l’activité, selon les années. Nous nous sommes diversifiés dans le tertiaire, bureaux et locaux commerciaux, la commande publique avec des chantiers entre 1 et 2 millions d’euros. Nous avons par exemple, réalisé la nouvelle école d’infirmière à Saint-Brieuc  et sommes  en train de construire le nouveau collège de Bégard. Nous répondons également à des demandes pour des maisons de particuliers pour les professionnels ».

 

Développement sur le Finistère Nord

Dès son arrivée en 2013, Xavier Bourgois a structuré les équipes en place, recruté un directeur de travaux et nommé un responsable d’équipe de chantier par activité. « Actuellement, nous avons en plus de l’effectif permanent, 8 apprentis du CAP au niveau ingénieur en passant par le BTS. C’est essentiel pour monter en compétence et garder les savoir-faire ». Et de savoir-faire, cet ancien cadre supérieur  passé entre autres par Vinci ne semble pas en manquer. « Avec  Labbé bâtisseur, nous allons monter en puissance dans la réhabilitation et le génie civil. La demande est grandissante. Depuis un peu plus d’un an, nous avions commencé à réaliser de petits chantiers en génie civil de 2 000 à 20 000 euros pour des bailleurs sociaux. Nous récupérons aujourd’hui des clients dans l’industrie et les collectivités locales ». Ces nouvelles compétences vont également  lui permettre d’envisager la conquête de nouveaux territoires. Intervenant essentiellement en Côtes d’Armor et un peu au nord du département d’Ille-et-Vilaine, Xavier Bourgois vient de monter une équipe sur le secteur de Landerneau dans Finistère Nord. « Notre image de qualité porte ses fruits, nous sommes aujourd’hui sollicités au-delà de nos frontières d’origine », conclut Xavier Bourgois.

 

Noba 


L'évènement

Acquérez les fondamentaux de la création ou de la reprise d'entreprise

5 jours pour entreprendre

Vous avez un projet de création ou de reprise d'entreprise ? Cette formation certifiante de cinq journées, proposée à la CCI-Morlaix, du 1er au 5 avril, vous permettra d'acquérir les fondamentaux nécessaires à sa réussite.