Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Anthénea (22). Une première suite flottante de luxe bientôt livrée au Qatar

Véronique Maignant, le 05.01.2022

Anthénea à Lannion dans les Côtes d’Armor finalise la construction de sa première suite hôtelière flottante. Destinée à une clientèle de luxe, elle sera installée dans le port de Doha au Qatar, au printemps prochain. Une seconde suite, d’ores et déjà commandée, partira à Oman. Un début prometteur pour l’entreprise dirigée par Antoine Cesbron qui, en raison du Covid, a vu son carnet de commandes décalé d’un an et demi.

Prototype de suite hôtelière flottante
Anthénea

Stoppé en 2020 du fait de la crise sanitaire, le chantier de l'usine Anthénea à Lannion (Côtes-d'Armor) a repris en janvier 2021 pour s’achever en octobre. Le bâtiment se compose de 3 750 m² d'ateliers répartis en deux halles avec pont roulant (dont une dédiée au composite) et 250 m² de bureaux. Une quinzaine de salariés travaille aujourd’hui à la construction de la première suite flottante de luxe d’une surface de 50 m². Commandée par le groupe qatari Triple Trend Design spécialisé dans le l’aménagement intérieur, elle sera livrée au printemps prochain à Doha et installée en plein coeur de la marina.  « Le Covid a décalé notre carnet de commandes d’un an et demi mais nous a permis de concrétiser avec des opérateurs d’’hébergements de luxe à la recherche de nouvelles expériences de réception pour leur clientèle », confie Jacques-Antoine Cesbron, le patron d’Anthénea.

 

"Au top de l’état de l’art"

« Cette période a aussi été l’occasion de parfaire notre modèle industriel et notre technologie. Nous avons recruté des compétences issues des secteurs aéronautique, aérospatiale mais aussi de la voilerie d’exception. Depuis quatre ans, nous avons fait un énorme travail de R&D . Tant et si bien qu’aujourd’hui nous sommes sollicités pour la construction d'un voilier de luxe. Croyez-moi, pour une start-up, opérer en si peu de temps deux ruptures majeures en matière de produit et de marché, ce n’est pas rien. On est au top de l’état de l’art.»

 

Vitrine mondiale

D’un montant de 400 000 à 500 000 euros, la version luxe est destinée à recevoir deux personnes. Commercialisé par des acteurs de l’hôtellerie haut de gamme, la suite flottante d’Anthénea pourra être louée entre 800 et 1 500 $ la nuit : « c’est le prix du marché pour un hôtel 4 étoiles ». Le premier exemplaire de capsule flottante devrait donc être terminé au printemps. « C’est bien parti. On va prendre notre temps pour fabriquer ce numéro un pour qu’il soit vraiment parfait. Ça va être une référence unique dans une région où la clientèle est habituée au luxe.  Ça va nous faire une vitrine extraordinaire. Avec la Coupe du monde de foot qui arrive quelques mois après, on aura une visibilité mondiale. » Le second exemplaire s’arrimera à Oman, toujours au Moyen-Orient. « Notre clientèle est internationale et concerne toute la ceinture des tropiques. Nous avons aussi des demandes du Canada et de l’Europe du Nord pour des versions de notre capsule avec chauffages. Progressivement, nous allons réduire les délais de fabrication pour arriver à terme à la construction d’une vingtaine d’hébergements flottants par an. » Pour l’heure, Anthénea table sur un chiffre d’affaires d’environ 2 millions d’euros en 2022 équivalent à environ 5 capsules. Pour y parvenir elle cherche à recruter cinq personnes, des opérateurs composite et des menuisiers.

Découvrir le site Anthénea


L'évènement

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et les tendances pour les véhicules d’entreprises

Le 8 décembre à Rennes. Participez à une matinée d’échanges sur la transition énergétique et  les tendances pour les véhicules d’entreprises

Entreprises, artisans, vous êtes en Ille-et-Vilaine ? Inscrivez-vous vite pour venir échanger sur les solutions de l'après diesel

Avec la présence de Régis Masera, directeur d'Arval Mobility Observatory, pour nous parler des tendances sur les véhicules d'entreprise.

 Plusieurs tables rondes vous seront proposées, pour aborder :

  • les énergies pour les véhicules et utilitaires légers ;
  • le contexte et les enjeux pour les entreprises ; des retours d'expériences d'entreprises qui sont passées à l'électrique, au GNV, à l'hydrogène.

Jeudi 8 décembre à 9:00 - 13:00 // CCI Ille-et-Vilaine, Rennes –  Programme et inscription