Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

"Anaïs s’en va-t-en en guerre" : la jeune agricultrice bretonne se raconte dans un livre, une invitation à aller jusqu’au bout de ses rêves

Véronique Maignant, le 04.06.2020

Ceux qui ont aimé le films « Anaïs s’en va-t-en guerre » sorti en 2013, aimeront le livre publié aux éditions Equateurs. Anaïs Kerhoas a grandi en Bretagne,  à Saint-Malo, et a décidé très jeune de « cultiver son jardin », de devenir agricultrice pour concocter des tisanes. Un parcours semé d’obstacles et de rencontres improbables . Dans ce livre, elle se raconte.

Anaïs s’en va-t-en guerre

Anaïs Kerhoas est née en 1987 à St Malo. Elle vit actuellement près de Dol de Bretagne, en Ille-et-Vilaine où elle sème des herbes biologiques et concocte des tisanes magiques. Le film réalisé par Marion Gervais, « Anaïs s’en va-t-en guerre » (2013), a été visionné par plus de 800 000 personnes. Aujourd’hui, les éditions  Equateurs nous livre l’histoire d’une fée des champs et sorcière des temps modernes.

 De son enfance à Saint-Malo, elle a conservé l’odeur du troène au printemps, le potager de son « pépé », le « chemin du blé en herbe » et la plage de la Touesse.  À 18 ans, elle part en Inde, s’y retrouve seule. De ce premier voyage initiatique, elle découvre un nouveau lien spirituel à la terre et voit naître son rêve : « cultiver son jardin ». 

Anaïs se met alors en quête d’un lopin de terre et apprend la culture des simples : l’aubépine, la guimauve, la marjolaine, la sauge, le souci, la reine-des-prés…  La jeune fille de la ville est prête à tout endurer : vivre dans une caravane, se laver à l’eau du puits, s’éclairer à la bougie, grelotter au réveil, travailler sans compter ses heures, batailler avec l’administration, les intempéries et les agriculteurs du coin.  Petit à petit, elle modifie son rapport avec le temps, la nature, l’alimentation, la solitude, l’argent et le travail, aspirant à une « sobriété heureuse ». 

Ce livre est une réflexion sur la liberté, un petit guide de survie alternatif et stimulant dans un monde qui va trop vite, une invitation à aller jusqu’au bout de ses rêves.

Anaïs s'en va-t-en guerre 


L'évènement

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

S3FOOD : lancement du 2e appel à projets pour accompagner la digitalisation des industries agroalimentaires

Pour encourager l’innovation digitale de la filière agroalimentaire bretonne, Bretagne Développement Innovation a participé au lancement d’un appel à projet dans le cadre du projet européen S3FOOD. L’objectif : détecter et accompagner des projets visant à déployer les technologies associées aux capteurs connectés dans les industries agroalimentaires pour améliorer leur performance et leur productivité. ​

Des financements allant jusqu’à 60 000 € peuvent être éligibles aux PME qui déposent un dossier. Le projet d’adresse aux PME du secteur agroalimentaire, aux équipementiers et aux fournisseurs de technologies numériques.
Les entreprises qui souhaitent déposer un projet sont invitées à prendre contact dès à présent avec Bretagne Développement Innovation pour bénéficier de conseil et d’accompagnement dans cet appel à projets. La date limite de dépôt de dossiers est fixée au 10 mars 2021.

Recommandations