Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


AgriTech : Alban Pobla cofondateur de Dilepix , une start-up tournée vers la surveillance des cultures et des élevages

Véronique Maignant, le 03.04.2018

Aurélien Yol et Alban Pobla, ancien directeur régional du développement économique à la CCI Bretagne,  se sont lancés dans l’aventure entrepreneuriale avec Dilepix. La start-up, fondée en mars 2018, vient  d’intégrer le Village by CA 35 à Rennes. Elle  propose d’analyser automatiquement les images de surveillance des champs et des élevages  afin d’alerter si besoin les exploitants.

Alban Pobla cofondateur en mars 2018 de Dilepix, startup hébergée au Village by Ca 35

Toute jeune start-up Dilepix est née d’un transfert de technologie avec Inria Rennes-Bretagne-Atlantique en 2017 et a officialisé sa création en mars 2018. La société propose d’étendre les capacités et l’autonomie des robots et équipements agricoles en utilisant la vision par ordinateur et l’intelligence artificielle. Ses solutions d’analyse agronomique automatique permettent une optimisation de la production en évitant à un agriculteur de passer du temps à analyser les images issues de ses équipements et bâtiments.. Robustes face aux perturbations climatiques et aléas du milieu agricole, elles utilisent des algorithmes temps réel pour une analyse automatique des images fixes comme des flux vidéo. Dilepix  s’adresse aux exploitants mais aussi aux techniciens conseils, aux organisations de producteurs, syndicats agricoles, coopératives, industriels et agri-équipementiers.

« Nos technologies  s’appliquent aux cultures  mais aussi aux élevages en ciblant trois  fonctionnalités, la surveillance, le diagnostic et la robotique, indiquaient  récemment Aurélien Yol et Alban Pobla à un confrère.  Pour le moment, nous concentrons nos activités sur la surveillance et le diagnostic, qui sont portés par des marchés plus matures que celui de la robotique. Notre objectif est cependant de rapidement se déployer sur la robotique en recrutant les compétences nécessaires ».

La France représente leur  premier marché avant de se développer plus tard dans d’autres pays tels que les Pays-Bas, Israël, l’Australie et les Etats-Unis qui ont des tailles d’exploitations et un fonctionnement différents. Un des  principaux enjeux pour Dilepix est de profiter de la dynamique actuelle de l’agriculture de précision. Beaucoup de nouveaux acteurs s’intéressent aujourd’hui à ce que l’on appelle l’AgTech et on y trouve tout autant des startups, des grands groupes industriels et des financiers (fonds d’investissements, business angels, etc.). Il est donc crucial pour Dilepix de rapidement se développer, ce qui inclut : l’intégration de collaborateurs, la recherche de fonds et de locaux adaptés. Leur entrée au Village by CA d’Ille-et-Vilaine est déjà une première étape pour accélérer leur croissance. Une levée de fonds est prévue pour l’été 2018 avec le fonds IT Translation. Cependant les deux dirigeants étudient  la possibilité de faire monter d’autres investisseurs au capital.