Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Agriculture et Alimentation : Produit en Bretagne et Agriculteurs de Bretagne mènent l'enquête

MD, le 17.05.2022

Réalisée en mars dernier, une étude lancée par la commission mixte "Agriculture et société", qui réunit les associations Produit en Bretagne et Agriculteurs de Bretagne, et réalisée auprès d'un panel de 600 personnes réparties sur les 5 départements bretons brosse la vision qu'ont les Bretonnes et les Bretons de l'agriculture et l'industrie agroalimentaire locales. Il ressort que l'image est majoritairement "positive et qualitative" et que le besoin d'expliquer, de communiquer et de montrer les process et productions est prégnant. "Cette enquête va permettre de travailler à renouer le fil de la confiance entre les mondes agri-agro et les consommateurs", soulignent en chœur Dominique Gautier, présidente d'Agriculteurs en Bretagne et Jean Coisnon, président de Produit en Bretagne.

Dominique Gautier, présidente d'Agriculteurs de Bretagne et Jean Coisnon, président de Produit en Bretagne
MD

Manger bon, breton et mieux respecter les parties prenantes de la chaine alimentaire, du bien-être animal à une meilleure rémunération des agriculteurs en passant par un impact environnemental réduit et des produits moins transformés pour une meilleure santé, c'est ce qu ressort, dans les grandes lignes, de la récente enquête réalisée par la commission "Agriculture & Société" qu'animent conjointement les association Agriculteurs de Bretagne et Produit en Bretagne.

"Entre nécessaire transition et impératif de souveraineté alimentaire, la Bretagne en tant que première région agroalimentaire en Europe, est au cœur d'un immense chantier. Il faut donc tracer un nouveau chemin, et nous voulons le faire ensemble", explique Jean Coison, président de Produit en Bretagne.

600 citoyens consommateurs bretons interrogés

C'est aussi l'objectif de cette récente étude commandée par cette commission et menée par le cabinet brestois AOC auprès des consommateurs bretons. Dans un premier temps, une dizaine de focus groupes ont été consultés par les membres de la commission afin de qualifier les items de l'enquête. Puis un sondage individuel portant sur 30 questions a été mené en ligne auprès de 600 personnes réparties sur les 5 départements bretons. Les questions touchaient tour à tour la vision de l'agriculture, de l'agroalimentaire, de la distribution et de l'alimentation. Près de 80% des personnes sondées habitent une commune (moins de 5000 habitants) ou une ville moyenne (moins de 50 000 habitants) ; ce sont majoritairement des femmes (53%), des salarié(e)s (34%), âgé(e)s de 26 à 65 ans pour près de 40%.

Une bonne image de l'agriculture

Premier enseignement : "L'analyse de cette étude donne une vision positive et qualitative de l'agriculture bretonne, ce qui nous conforte et nous rassure dans la valorisation de nos métiers et dans la façon dont nous travaillons", souligne Dominique Gautier, nouvelle présidente de l'association Agriculteurs de Bretagne. A la première question ouverte qui sollicite de résumer en 3 mots l'agriculture bretonne, le Top 5 qui ressort est, par ordre décroissant : "qualité", "local", "bio", "naturel" et "porcs ou cochons", "devant les qualificatifs pollution et élevage intensif", se réjouit l'agricultrice élue. "L'agriculture et les agriculteurs jouissent d'une noble reconnaissance que nous devons soutenir et améliorer en provoquant davantage de dialogue et d'actions de communication vers les consommateurs. C’est en tout cas la raison d'être et le plan d'actions de notre association", complète Dominique Gautier.

La deuxième partie, consacrée à l'agroalimentaire, relève que ce secteur industriel est également bien perçu par les consommateurs : 85% des citoyens bretons interrogés ont une image "positive" voire "très positive" de l'industrie agroalimentaire. "Quelques signaux faibles ressortent entre la considération des métiers, leur impact environnemental et une production de masse", souligne Jean Coisnon, président de Produit en Bretagne. "Nous en tiendrons compte pour la suite de nos travaux qui consisteront à tendre des passerelles solides et basées sur la confiance entre les différentes parties prenantes de cette étude." 

Redorer le blason de la Grande Distribution

Ces travaux devront servir la distribution, maillon le plus critiqué dans cette étude. "Plus c'est gros, plus il y a défiance", synthétise l'analyse de l'enquête. "Les commerces de proximité et les circuits courts bénéficient d'une image plus positive. A l'inverse, les commerces à taille dite déshumanisée comme les hypermarchés ont une image plus contrastée", souligne le président de Produit en Bretagne. "Nous devrons dès demain travailler sur l'image de la Distribution, et davantage avec les médias pour renforcer la confiance des consommateurs à la fois dans le traitement de l'information sur cette filière et son contenu", synthétise Jean Coisnon qui tenait conférence dans la foulée, au lycée du Gros Chêne à Pontivy, pour présenter, avec Dominique Gautier, les résultats et perspectives de cette étude.


L'évènement

10e Open de l'International. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er juillet

10e Open de l'International. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 1er juillet

Pour sa 10e édition, l’OPEN de l’international, la journée d’information et de networking des entreprises bretonnes qui osent le monde, se déroulera au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc le lundi 4 juillet 2022 de 8h30 à 19h00

Recommandations