Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Aéroport de Lorient Bretagne Sud. #L'Appeldes56 est devenu un cri pour la réouverture des lignes Air France

Maude Duval, le 02.07.2020

A la veille de la présentation du plan stratégique Air France, les élus de la CCI du Morbihan, ceux du territoire de la Bretagne Sud, des chefs d'entreprises, le personnel et des usagers de l'Aéroport de Lorient Bretagne Sud se sont rassemblés sur le tarmac lorientais pour demander la réouverture, sans délai, des lignes aériennes régulières Lorient - Paris CDG et Lorient - Lyon. Fermées pour cause de crise sanitaire depuis le 23 mars, elles restent inopérées depuis. Le territoire ne l'entend pas ainsi, et a lancé son deuxième #Appeldes56.

Fanch Galivel

#Lappeldes56 acte 2 : "C'est un cri pour la réouverture sans délai des lignes Air France sur le tarmac de l'Aéroport Lorient Bretagne Sud." Devant un parterre de 150 personnes rassemblant des élus de la CCI du Morbihan, des élus locaux (et quelques-uns fraîchement élus), des chefs d'entreprises du territoire, le personnel de la plateforme aéroportuaire et des usagers des lignes aériennes, Pierre Montel, président de la CCI du Morbihan et gestionnaire à ce titre de l'aéroport civil, a redit son incompréhension face à cette situation qu'il refuse. « La crise du Covid-19 a été dure, pour tout le monde. Mais il est inimaginable que l’aéroport s’arrête pour cette raison. Pourquoi cet acharnement de la part d'Air France ? »

Aucun calendrier de reprise annoncé

Alors que la reprise d'activité est amorcée dans les autres aéroports bretons, celui de Lorient Bretagne Sud reste fermé. A date, la compagnie Air France qui opère sur les deux lignes régulières Lorient > Paris Charles de Gaulle et Lorient > Lyon St Exupéry n'avance aucun calendrier de reprise. De quoi inquiéter les acteurs politiques et économiques du territoire qui s'étaient fendus d'un courrier, il y a quelques jours, à l'adresse de Benjamin Smith, le directeur général de la compagnie Air France KLM. 

"Six mois d'arrêt pour un aéroport comme le nôtre, c'est tout simplement le condamner, et ce sera votre responsabilité de l'expliquer et de justifier votre arbitrage sur notre territoire", signait Pierre Montel, président de la CCI du Morbihan, soutenu par Norbert Métairie, président de Lorient Agglomération, Sébastien Miossec, président de Quimperlé Communauté, Gwendal Rouillard, député de Lorient, Ronan Loas, maire de Ploemeur et vice-président du Département, Alban Ragani, président du Medef Morbihan, Gérard Le Faouder, membre élu de la CCI du Morbihan, Jean-Patrick Philippe, président de Lorient Bretagne Sud Tourisme, dans un courrier daté du 17 juin 2020.

"Le silence d'Air France est un scandale"

Quinze jours après, l'incompréhension se teinte de colère devant le silence de la compagnie française. "Depuis le déconfinement, Air France ne répond pas à nos sollicitations", souligne Pierre Montel. Pour Alban Ragani, président du Medef Morbihan et présent sur le tarmac, "le silence d'Air France est un scandale, un mépris total vis à vis des gens qui y travaillent et de ceux qui en ont besoin pour vivre et travailler" , ajoute le chef d'entreprise à la tête du groupe Securiteam. Une trentaine de personnes travaille sur la plateforme aéroportuaire civile.

70% de correspondance

Ouvertes à l'issue du premier #Appeldes56 (organisé le 23 février 2018 sur le tarmac), les deux lignes Air France vers les hubs internationaux ont rencontré leurs clients puisque depuis leur démarrage, fin octobre 2018, plus de 100 000 passagers les ont empruntées. "Nous remplissons pleinement les conditions imposées par Air France puisque 70% des passagers rejoignent une correspondance à Roissy ou Lyon. Il est donc acquis que ces liaisons quotidiennes depuis Lorient Bretagne Sud ne sont pas "domestiques" mais bien des vols de connexion vers des vols de moyen ou long courriers", précise le président de la CCI du Morbihan.

A plus de 2h30 de TGV de Paris

Autre argument, plus récent : "Lorient étant située à plus de 2h30 en TGV de Paris, l'Aéroport de Bretagne Sud a donc toutes les raisons de fonctionner", ajoute Pierre Montel qui rejette toute concurrence entre ces deux modes de transport. Pour lui, il faut plutôt y voir une complémentarité et (re)penser les mobilités régionales sous cet angle. "Pourquoi ne pas imaginer un seul et même aéroport breton composé de plusieurs plateformes que sont Nantes, Brest, Rennes et Lorient avec des offres complémentaires ?", imagine le président de la CCI du Morbihan

Si le premier #appeldes56 avait permis la connexion de l'Aéroport Lorient Bretagne Sud à deux hubs internationaux, le second verra peut-être son voeu exaucé à l'issue d'un CSE extraordinaire que tient demain Air France, et au cours duquel la compagnie va présenter son nouveau plan stratégique.


L'évènement

Forum Économique Breton : Soyez au rendez-vous de la relance du territoire les 8 & 9 septembre à Saint-Malo

Initialement prévu les 1 et 2 avril, le Forum Économique Breton réunira les acteurs économiques et institutionnels les 8 et 9 septembre 2020 sous un format entièrement repensé pour répondre à l’enjeu de refondation de l’écosystème économique, culturel et social breton suscité par la crise. Envie de participer au FEB ? Inscrivez-vous ICI