Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Finistère : l’économie donne des signes de reprise

Véronique Maignant, le 14.04.2017

Avant la parution, fin mai, d’une version plus détaillée de Finist’éco, le document de référence qui analyse la conjoncture économique du département, les représentants de la conférence des chambres économiques du Finistère – réunissant le commerce, l’agriculture et les métiers ont donné leurs sentiments sur l’année 2016.

de gauche à droite : André Sergent, président de la chambre d’agriculture du Finistère, Michel Guéguen président de la Cocef (association des trois chambres économiques du Finistère) et de la chambre des métiers et de l’artisanat du Finistère, Frank Bellion, président de la CCI métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO), Jean-François Garrec, président de la CCIMBO Quimper

Entreprises, emploi, marché du travail

 «Signes de  Reprise ». En 2016 le Finistère a connu moins de créations d'entreprises : - 2,6 %. En revanche, les liquidations judiciaires ont été moins nombreuses : - 9%

L'emploi salarié total entre les 2èmes trimestres 2015-2016  a progressé de 1,1 %, Dans le bâtiment, l'emploi se stabilise (-0,4 %)  et recule légèrement dans l’industrie (-1,1%).Mais dans tous les autres secteurs d’activité il est en croissance.

Le marché du travail reprend des couleurs : pour la première fois depuis 2007, la courbe des demandeurs d’emploi s’infléchit dans tous les départements bretons à l’exception de l’Ille-et-Vilaine (+0,7%): Le taux de chômage de 8,9%, du  Finistère est en baisse de 0,5 % sur un an .

Agriculture: la crise agricole se poursuit dans le lait et la volaille

L'année 2016 a été marquée par une dégradation importante des prix aux producteurs.de lait : -8% du prix sur an et un volume en recul de 2%. De même, les abattages de volailles bretons reculent de 5,5%.

Pêche : feux au vert
Les  volumes d'apports dans les criées sont en hausse de 5 % et leur chiffre d’affaires atteint 273 M€ qui correspond à une hausse de 3%. Le prix moyen payé aux pêcheurs a été très nettement revalorisé à 3,26 € le kilo (+12 %). « Ces bons résultats sont liés à la pêche côtière et à ceux de la pêche de bolinche.»

Fin 2017, la délégation des 6 criées du sud Finistère s’achève. Le conseil départemental a lancé un appel d’offres pour la délégation de service public des ports de pêche  de Cornouaille pour une durée de 5 à 8 ans. La CCIMBO est candiadte à sa succession

Industrie et agroalimentaire

Le maître mot est « Statu quo ». Le chiffre d'affaires des industries bretonnes s’est contracté (- 0,3%)  l’agroalimentaire reculant de -0,2%. Par contre les investissements repartent à la hausse (+4%)  Avec 41 300 salariés, l'emploi est stable, +0,3%. Mais la balance commerciale de l’ensemble de l‘industrie s'est améliorée et présente un excédent commercial de 499 M€.

Dans l’agroalimentaire, les exportations progressent de 15% sous l’impulsion des produits laitiers  et glaces (+44%) dont les ventes vers  la Chine ont démarré au 4ème trimestre.  

Artisanat: dynamisme entrepreneurial

Le secteur est en développement et franchit la barre des 16 000 entreprises pour 30 000 salariés (+4,3%). 30% des créateurs ou repreneurs d’entreprises sont des femmes. La dynamique touche tous les secteurs d’activité mais plus du quart des entreprises qui se créent le font sous le statut du de micro-entrepreneurs.

La reprise dans  le bâtiment devrait se confirmer : malgré des constructions  de logements en baisse de 4, % du à un coup de frein dans le collectif , les permis délivrés en 2016 enregistrent un bon en avant de 18,8 %.

Commerce 

Le secteur a connu un nouveau rebond avec une progression de la consommation des ménages de 1,8 %. L'offre commerciale s'est étoffée avec 71 commerces en plus (+1 %) et 23 décisions favorables en commission départementale d'aménagement commercial pour un total de 34 086  m2.

Tourisme 

« Une mauvaise année » avec une baisse  des nuitées : - 2, 7 % comme pour le reste de la Bretagne. Ce sont les campings qui ont le plus souffert avec une baisse de la fréquentation de - 6,5%. L’hôtellerie progresse cependant  à +3, 1%

Ports de commerce: timide reprise sur Brest

Brest : 
1er port de commerce breton, il enregistre une hausse de son tonnage à 2 635 872 T (+4,9%) via la progression du vrac agro. Par contre le trafic conteneurs est à nouveau à la baisse (-12,2%)  du fait du recul des exportations de viandes congelées.

Roscoff/Bloscon : 
520 341 passagers (-1,5 %) « L avarie du Pont-Aven pendant 2 semaines a touché ces deux trafics et la ligne Roscoff-Plymouth a été impactée par 3mois d’arrêt technique ».

Aéroports: bilan contrasté 

Brest/ Bretagne : en progression
Avec 1 011 651 passagers (+1,2 %), « l’aéroport confirme son statut de premier aéroport régional. Les bons résultats de  lignes régionales et européennes (+9,8%) compensent la baisse sur  Paris (-3,1%). Par contre, moins de départs en vacances (-8,3%).

Quimper Cornouaille : en retrait
86 452 passagers (-2,3%) : Après une diminution du trafic en 2014 de 12 % puis en 2015 de 10,9% cette année le retrait est encore imputable à la  liaison avec Orly . Cette ligne porte l’essentiel du trafic (77 732 passagers).

 

L’édition 2017 de Finist’éco paraîtra sous forme de brochure en mai prochain.

 


Taille du texte

L'évènement

Open de l'industrie Bretagne 2017 : réservez votre jeudi 19 octobre

Les industriels bretons ont rendez-vous à Saint-Brieuc, pour cet évènement régional d’envergure dédié à l’industrie manufacturière bretonne.