Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Les Mouettes Larmor-Plage
Aude Sirvain
Toujours connecté, Frédéric Avignon, dirigeant associé de l'hôtel-restaurant Les Mouettes, à Larmor-Plage, vient de débuter un coaching numérique pour développer encore sa communauté.

Tourisme : la visibilité de l'hôtel-restaurant Les Mouettes s'envole avec les réseaux sociaux

Julie Menez, le 22.09.2018

Ateliers, formations et maintenant coaching numérique, l'hôtel-restaurant Les Mouettes mise sur le digital pour communiquer sur ses prestations, ses nouveautés et ses besoins en recrutement.

Se différencier, c'est le credo de l'hôtel-restaurant Les Mouettes, à Larmor-Plage. Revendiquant un style chic-décontracté, cet établissement 3 étoiles de 20 chambres et 80 couverts (sans compter la terrasse, d'une capacité équivalente), en bord de mer et distingué de deux toques au Gault & Millau, a par exemple mis à sa carte récemment un "homard burger" au pain à l'encre de seiche, aussi propice à régaler les fans de burgers et les amateurs de homard qu'à recueillir des likes sur Instagram.

"On a un savoir-faire mais il faut le faire savoir", résume Frédéric Avignon, dirigeant associé des Mouettes. Alors, Smartphone à la main, le Morbihannais revendique de passer une à deux heures par jour à travailler au développement de la visibilité de l'établissement. "Avec Instagram (700 abonnés), LinkedIn (2.000), Facebook (4.300 fans) et Google My Business, je crée de la communauté. Les personnes qui voient, commentent ou apprécient les publications peuvent devenir prescriptrices de nos prestations", note Frédéric Avignon. Outre les assiettes servies et le paysage "extraordinaire" des Mouettes, le dirigeant partage aussi les bons avis recueillis par l'hôtel.

Rivaliser avec les plus gros groupes hôteliers grâce au digital

"Les outils digitaux donnent aux indépendants comme nous la possibilité de nous exprimer autant que les gros groupes, il faut s'en saisir !" Par exemple, pour 1 € par jour, Frédéric Avignon sponsorise des publications autour du menu expérimental "Saveurs du chef", ce qui lui permet d'atteindre les 23.000 vues sur Facebook avec trois au quatre publications seulement. "Je peux aussi faire des campagnes très ciblées, pour des offres momentanées par exemple, ça me donne de la visibilité et ça coûte moins cher qu'une affiche en 4m par 3", sourit Frédéric Avignon, qui précise que le chiffre d'affaires de l'établissement a progressé de 30 % en trois ans.

Autre démarche du dirigeant, pour les prestations B2B, ajouter à son réseau LinkedIn les clients en responsabilités qui sont passés par son établissement et, ainsi, permettre à ses publications dédiées (par exemple sur l'équipement des salles de séminaire) d'être vues.

"J'ai assisté à beaucoup d'ateliers du service tourisme de la Chambre de commerce et d'industrie du Morbihan, je suis donc sensibilisé à l'importance des avis et de notre e-reputation. Quand on communique sur les réseaux sociaux, il faut être vigilant par rapport à son offre, afin de ne pas créer de la déception chez les clients. D'où l'importance de bien segmenter sa clientèle, surtout pour nous qui, entre la clientèle d'affaire, les touristes, les mariages et les séminaires, avons plusieurs activités superposées", relève Frédéric Avignon.

Le dirigeant des Mouettes s'appuie aussi sur les connaissances engrangées grâce au réseau Plato, animé par la CCI56. "Je suis convaincu que la CCI a un grand rôle à jouer pour accompagner ceux qui osent sortir de leur zone de confort. Je dépense l'intégralité de notre budget formation chaque année : pour de la formation, des révisions, de l'innovation !"

Un coaching numérique et des audits

Convaincu qu'une formation, "c'est bien", mais qu'un accompagnement au long cours, "c'est mieux", Frédéric Avignon vient de démarrer un coaching numérique, avec une conseillère de la CCI du Morbihan. "Elle a mené des études de pertinence sur notre site Internet et des audits en vue de rédiger un cahier des charges : temps de chargement, responsivité, référencement..."De quoi améliorer encore la visibilité de l'hôtel-restaurant sur Internet.

En attendant, Frédéric Avignon a décidé d'utiliser les réseaux sociaux et le site Web des Mouettes pour communiquer sur sa "recherche de talents". Il apprécie, aussi, que la cohésion d'équipe grandisse grâce aux réseaux sociaux. "Je leur donne les chiffres, le nombre de partages et l'équipe est fière que les publications soient performantes. D'ailleurs, les collaborateurs les repartagent aussi ! C'est un bon indicateur de l'esprit d'appartenance à l'entreprise", conclut Frédéric Avignon.

En savoir plus