Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Sealoft maison flottante
Aude Sirvain
Les cofondateurs de Sealoft ont mis au point une habitation flottante éco-conçue, durable et résistante.

Sealoft, la maison flottante fabriquée à Lorient, démarre sa commercialisation

Julie Menez, le 01.06.2018

Qui n’a jamais rêvé de vivre sur l’eau sans pour autant être un marin aguerri ? Le chantier naval Sailwood, à Lorient, vient de construire Sealoft, une maisonnette éco-conçue pour vivre au fil de l’eau.
C’est au port de Kernével, entre Lorient et Larmor-Plage, que la première maison flottante imaginée par Eric Séchaud, le chantier Sailwood et ses partenaires est amarrée. Ce house-boat de 48 m² (12 m sur 4,15 m) a été pensé pour s’adapter aux ports de plaisance sans que le tarif d’emplacement soit trop élevé. Enfin, la Sealoft est homologuée comme un bateau et est conforme à la navigation de plaisance.

Une aide régionale Inno R&D

Pour aller au bout de son idée, Sailwood s’est entouré du cabinet JMK Concept, de Lorient Technopôle et de la Sellor (la société d’économie mixte, animatrice de la vie touristique du Pays de Lorient et gestionnaire d’équipements). L’entreprise a bénéficié d’une aide régionale Inno R&D de plus de 70.000 € afin de couvrir une partie des frais de construction de la première habitation flottante et de démarrer la commercialisation. Le réseau Initiative Lorient a fait bénéficier le projet de 5.000 €. Trois personnes ont été embauchées pour la construction.

Pensée pour les marchés B2B et B2C

Entre le début du projet et la mise à l’eau du house-boat à Lorient, il n’aura fallu moins de 18 mois. Maintenant, Bertrand L’Helgoualc’h, cofondateur de Sealoft, se concentre sur la commercialisation. Cette petite maison sur l’eau, innovante et durable, est conçue pour intéresser différentes cibles, B2B et B2C « Nous visons les professionnels du tourisme proposant des hébergements insolites ou encore les hôtels ayant un positionnement haut de gamme et voulant proposer un hébergement complémentaire. Des discussions sont déjà bien avancées", précise le professionnel.

En positionnant l'habitation flottante dans un port comme celui de Lorient, les destinations touristiques peuvent aussi diversifier leurs offres d'hébergement, tout en facilitant l'accès des activités aux vacanciers qui voudraient y séjourner. 

"La Sealoft peut accueillir deux adultes et jusqu'à trois enfants, ça peut donc être adapté pour les familles. On sait que c'est un type de population qui plébiscite la Bretagne pour les vacances", note encore Bertrand L'Helgoualc'h. Habitation secondaire ou habitation principale d'un jeune couple ou de jeunes retraités... Elle a été conçue et aménagée pour plaire au plus grand nombre. "Elle est faite pour naviguer sur le domaine fluvial, les eaux intérieures ou alors en milieu protégé, sans vent fort." Compter 180.000 € TTC et rajoutez le coût du ponton.

Sealoft est accompagné par un conseiller de la Chambre de commerce et d'industrie du Morbihan pour le développement du house-boat comme produit touristique. Sa récente nomination au premier concours national Start-up & tourisme nautique, organisé par la CCI 56, a aussi permis à la jeune entreprise de se faire connaître. Enfin, Sealoft, qui espère se démarquer à l'international avec sa construction made in Bretagne, est accompagné par Bretagne Commerce International.

Sealoft, habitation flottante conçue à Lorient

Lire aussi le dossier : Tourisme, la Bretagne a un train d'avance

L'évènement

Challenge national du commerce et des services 2020 : les inscriptions sont ouvertes

Organisé par CCI France et le réseau des Chambres de commerce et d’industrie en partenariat avec la Fondation d’entreprise MMA des entrepreneurs du futur, ce Challenge permet aux entreprises participantes de bénéficier de retombées en matière de communication et de valoriser leur société. Informations et inscriptions