Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Yann Kermarrec
Le Coq en Pâte
Pour Yann Kermarrec, restaurateur de Lesneven, il est important de s'engager au travers de l'associatif.

Restaurateurs Pointe Bretagne : lieu d'échange et d'entraide pour les professionnels finistériens

Julie Menez, le 01.11.2017

En 2004, le couple Kermarrec choisit de déplacer la cuisine, installée au sous-sol, au rez-de-chaussée. A une époque, où ça ne se faisait pas encore beaucoup, les convives du Coq en Pâte profitent ainsi d'une vue directe sur la cuisine du chef. "D'un restaurant de 140 à 150 couverts, pouvant accueillir des banquets ou des mariages, on est passé à une salle d'environ 70 couverts", raconte Yann Kermarrec. Un parti pris et un repositionnement qui s'adaptent aux envies des consommateurs, plus aptes à faire appel à un traiteur et à se réunir dans des salles où il est permis de faire la fête jusque très tard...

 

Lire aussi notre dossier sur les réseaux professionnels bretons

 
Aujourd'hui, Le Coq en Pâte emploie cinq personnes et réalise un chiffre d'affaires d'environ 300.000 €. A sa carte, le chef Kermarrec fait la part belle aux produits de saison et locaux, puisqu'il est adhérent de l'association "D'ici même", portée par le Pays de Brest et notamment soutenue par la CCIMBO. Ce dispositif valorise l'action des professionnels qui oeuvrent en circuit-court, pour le bien-être des consommateurs comme de l'économie locale !

Les réseaux : avoir une vie associative malgré des horaires décalés

Le restaurateur de Lesneven est également membre de l'association Restaurateurs Pointe Bretagne, qu'anime une conseillère de CCIMBO. Ce réseau apporte beaucoup à Yann Kermarrec : "Les réunions sont des temps d'échanges et d'écoutequi comptent, apprécie le chef. C'est important d'avoir ce réseau car nous avons tous des horaires décalés et nos affaires à gérer. Cela nous permet d'avoir quand même une vie associative et, selon moi, c'est important de réussir à donner de son temps." Surtout, le réseau des Restaurateurs Pointe Bretagne permet à sa quarantaine de membres, répartis sur tout le Finistère, d'évoquer un quotidien parfois compliqué. "Plus ça va, plus l'activité est compliquée, explique Yann Kermarrec. On se pose tous des questions sur les habitudes de consommation, sur leurs évolutions... On peut alors échanger avec les collègues, savoir comment va l'activité de leur côté, quelles sont les formules qu'ils proposent. On réfléchit ensemble."

Parmi les problématiques du moment, les restaurateurs finistériens se posent notamment la question du déjeuner : "Il y a pléthore d'offres de restauration à midi. Les consommateurs expédient leur déjeuner ! Il faut coller à cette attente des clients, sans rogner sur la clientèle", estime Yann Kermarrec.

Des échanges de CV

Autre aspect de leurs activités professionnelles, les restaurateurs partagent aussi leur quotidien de chefs d'entreprise. "On s'échange aussi des CV. C'est toujours rassurant de recruter quelqu'un qui a travaillé dans l'une des maisons qu'on connait bien. On gagne du temps !", apprécie le chef de Lesneven.

Surtout, le réseau professionnel des Restaurateurs Pointe Bretagne leur donne une force de frappe décuplée quand les chefs participent à des événements. C'est le cas de la Semaine du goût, qui donne lieu à l'opération Nos restaurateurs ont du goût, organisée avec le soutien de la CCIMBO. "C'est un événement extrêmement positif qui permet de mettre l'association, nos métiers et nos maisons en avant. On est tous pris dans notre quotidien mais ça fait vraiment du bien de se parler et de porter ça ensemble", raconte Yann Kermarrec. Et le chef de conclure : "On ne peut plus fonctionner seul !"

Plus de témoignages dans notre dossier sur les réseaux professionnels bretons

 

Taille du texte

L'évènement

Adhérents de BCI, rencontrez des ambassadeurs de la France à l'étranger, le 31 août

BCI ambassadeurs international

A l'invitation de Bretagne Commerce International (BCI) et dans le cadre de la Semaine des ambassadeurs, une dizaine d'ambassadeurs de la France à l'étranger seront à Rennes, le 31 août. Cette rencontre est réservée aux adhérents de BCI. Elle a été rendue possible grâce à l'aide de la préfecture de Région.