Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Didier Glémarec Leads Generation
Simon Cohen
Debout au milieu d'une équipe récemment embauchée, Didier Glémarec, entrepreneur du Web depuis toujours, est aujourd'hui à la tête de Leads Generation.

Marketing digital : Depuis Concarneau, Leads Generation met son savoir-faire au service des entreprises

Julie Menez, le 27.11.2017

Entrepreneur du Web, un jour, entrepreneur du Web toujours ! Didier Glémarec a créé sa société Leads Generation, depuis Concarneau. Spécialisé dans la génération de leads et de prospects, il met plusieurs outils de marketing digital à portée des entreprises de service B2B, en particulier les éditeurs de logiciels informatiques. Sa start-up prometteuse espère recruter dix personnes d'ici 2020.

A 46 ans, le startupeur Didier Glémarec a déjà une solide expérience de l'entrepreneuriat dans le digital, menée depuis Paris. Mais sa nouvelle société, Leads Generation, il a décidé de la créer dans sa commune d'origine, Concarneau. Pour ce faire, il a étudié les tendances du web-marketing et monté un projet ambitieux mais faisable aisément depuis la Bretagne. Rien de plus facile pour celui qui évolue dans ce milieu depuis toujours. 

En effet, à peine finies ses études en école de commerce à Paris, le Concarnois lançait avec des amis sa première société d'édition de sites Web, Aspasia. "C'était les tous débuts d'Internet. On a été une des premières sociétés de France à faire ça et on doublait de taille chaque année", se souvient Didier Glémarec.

Leads Generation veut amplifier la prospection commerciale

Cette première entreprise vendue au groupe D Interactiv, Didier Glémarec y restera jusqu'à la bulle Internet. Anticipant une nouvelle fois les besoins, le Finistérien crée LEADShare. Durant dix ans, il développe cette entreprise de marketing e-commerce, spécialisée dans l'acquisition mutualisée de clients via des chéquiers de réduction proposés aux internautes après leurs achats en ligne. Viendront ensuite des postes de directeur commercial dans des sociétés éditrices de logiciels. C'est là que Didier Glémarec a l'idée de Leads Generation. En effet, au plus près des réalités commerciales, il remarque "que la prospection commerciale est très dure : beaucoup de sociétés ne répondent plus aux appels et parfois même plus aux e-mails !"

En réponse à cette problématique, les sociétés qui ont des services à vendre en B2B (comme les éditeurs de logiciels) doivent miser sur la nouvelle tendance de l'inbound marketing ou marketing entrant : la lead generation. Pourtant récente, la nouvelle entreprise de Concarneau (elle a été créée fin 2016) a déjà deux outils à disposition des entreprises : leslivresblancs.fr et UltraSaaS.

Une mise en avant de livres blancs

"En 2016, j'ai racheté le site Internet leslivresblancs.fr Une version entièrement refaite est en ligne depuis avril 2017", présente l'entrepreneur. Eh oui, si le livre blanc est un concept qui date (pour certains le tout premier livre blanc aurait été rédigé par... le gouvernement de Churchill), il fait son grand retour depuis plusieurs années et est même un élément incontournable des stratégies marketing. "Le livre blanc est un support très utilisé par notre cible principale, les éditeurs de logiciels", rappelle Didier Glémarec.

Le site leslivresblancs.fr fait office d'annuaire de ces supports et donne de la visibilité aux entreprises pour présenter leurs solutions. Commercialement lancé en mai 2017, le site a d'ores et déjà trouvé son public puisqu'il recense pour le moment 3.600 livres blancs et est suivi par 20.500 personnes sur Twitter. Douze mille personnes se sont abonnées aux alertes mails pour être averties des nouveaux supports mis en ligne et 4.000 demandes de livres blancs ont été enregistrées sur le seul mois d'octobre. "Le modèle économique est le même que sur Le Bon Coin. L'intégration à l'annuaire est gratuite pour toute entreprise qui a un livre blanc. Seule la mise en avant, qui génère plusieurs centaines de prospects par mois, est payante."

Chaque semaine, le site reçoit de nombreuses soumissions de livres blancs. Didier Glémarec a recruté deux personnes en CDI pour travailler sur Leslivresblancs.fr. Elles sont chargées de veiller à l'actualisation et à la vérification des contenus mis en ligne, de même qu'à la commercialisation du site.

L'annuaire Ultra SaaS vise l'exhaustivité

Le deuxième outil de Leads Generation, Ultra SaaS veut devenir l'annuaire des logiciels SaaS (SaaS : Software as a service, des logiciels qu'on n'installe pas sur son ordinateur mais qu'on utilise via un navigateur Internet), toujours dans une logique de service B2B. Avec plus de 300 solutions recensées aujourd'hui, le site est encore en développement puisqu'à terme, il se veut exhaustif, avec plus de 20.000 références. Deux salariés sont actuellement en CDD pour créer le contenu du site, dont une nouvelle version sera en ligne en début d'année prochaine. Avec un modèle économique similaire au site leslivresblancs.fr, Ultra SaaS va aussi proposer aux éditeurs de logiciels d'héberger leurs webinaires et leurs démonstrations, en prenant une rémunération sur chaque inscription.

Depuis la pépinière d'entreprises de Concarneau Cornouaille Agglomération, où la CCIMBO-Quimper anime des ateliers et accompagne les autres jeunes entreprises, Didier Glémarec planche déjà sur un troisième site Internet et sur un logiciel de qualification de prospects. Une levée de fonds est en préparation pour mi-2018 pour permettre la mise au point de ces nouveaux outils. Didier Glémarec envisage aussi d'internationaliser ses sites de gération de leads en les dupliquant pour les pays étrangers, en commençant par l'Allemagne. D'ici 2020, le Concarnois estime que le développement de son activité lui permettra de recruter une dizaine de personnes supplémentaires. 

"Outre la CCIMBO-Quimper, qui a accompagné mon dossier quand j'ai postulé à la pépinière, je suis accompagné par le Technopôle Quimper-Cornouaille et j'ai participé au programme Ouest Start-up 2017 de la French Tech", rappelle l'entrepreneur. Il cite aussi Initiative Cornouaille, qui lui a accordé un prêt d'honneur de 15.000 € (adossé à un prêt bancaire), venu s'ajouter à un prêt d'honneur pour l'amorçage régional (PHAR) de 20.000 €, de la part de la Région Bretagne. Et de lancer, fort à propos : "Sur notre, site, il y a un livre blanc sur les relations entre les banques et les start-up !

 

Taille du texte

L'évènement

Accélérez le développement de votre projet éco-innovant en participant à Crisalide Eco-activités !

Accélérez le développement de votre projet éco-innovant  en participant à Crisalide Eco-activités !

Découvrez vite toutes les informations et  la fiche d’inscription  à remplir en ligne - Clôture des inscriptions : lundi 19 février 2018