Accès par territoire
Menu principal
Votre territoire

Armor Lux Lorient
Aude Sirvain
Commerçante à Lorient et élue à la CCI du Morbihan, Géraldine Scardin est convaincue que l'essor des pratiques numériques est vecteur de développement.

A Lorient, les commerçants s'adaptent aux nouveaux usages digitaux

Julie Menez, le 27.03.2019

En septembre, la première opération Mon centre-ville connecté, mené à Lorient, a permis de sensibiliser les commerçants du centre et de montrer à leurs clients qu'ils étaient capables et soucieux de s'adapter à leurs besoins, en s'appropriant des solutions innovantes.

"Aujourd'hui, le numérique est incontournable dans le commerce... mais c'est quelque chose qui peut faire peur", analyse Géraldine Scardin, gérante d'une boutique Armor Lux à Lorient. Alors, avec 29 autres commerçants du centre-ville de Lorient, celle qui est aussi élue à la Chambre de commerce et d'industrie du Morbihan a participé à l'opération Mon centre-ville connecté, en septembre.

"Cet événement de deux jours a été un vrai succès", souligne Géraldine Scardin. La CCI était d'ailleurs à la manoeuvre de ce temps fort, coorganisé avec la ville de Lorient et l'union commerciale Lorient Compagnie des commerces. L'opération s'est poursuivie par des ateliers numériques étaient proposés à la CCI du Morbihan pour les commerçants.

>> DOSSIER. Comment saisir sa chance avec le numérique ?

Des solutions adaptées aux commerces de proximité

Parmi les solutions testées par les commerçants à cette occasion (et pour certaines adoptées depuis), les balises Beacon des Morbihannais d'Imagina - qui envoient des offres commerciales ciblées sur les Smartphones des clients passant à proximité de l'enseigne - ou encore la market place de proximité de Veando (autre solution mise au point sur le territoire), des boîtes à selfies, des emballages interactifs ou des animations Facebook live.

Depuis, certaines boutiques de Lorient ont décidé d'investir dans un site vitrine ou encore de rejoindre une plateforme Web proposant une carte de fidélité digitale, valable dans plusieurs de ces commerces de proximité et de proposer du click and collect afin de faire revenir les clients dans le centre-ville. Géraldine Scardin a quant elle fait le choix d'utiliser une balise Beacon. En termes de communication digitale, elle utilise aussi Facebook et Instagram. Des comptes qu'elle anime en plus de gérer son commerce et lui demandent du temps mais, estime-t-elle, "on ne peut plus faire sans. Et encore, j'ai de la chance en tant que gérante d'une boutique Armor Lux car c'est une marque qui communique déjà beaucoup et qui a son propre site Internet. Je bénéficie de cette visibilité et d'un accompagnement", reconnait la commerçante. 

Une nouvelle image du centre-ville

Selon Géraldine Scardin, Mon centre-ville connecté (qui s'est accompagnée d'une signalétique particulière) a aussi permis de donner une nouvelle image du centre-ville et de ses commerçants, prêts à faire bouger les lignes pour répondre aux besoins des consommateurs. L'opération, soutenue par des partenaires financiers comme la Banque des territoires, la Région et des banques a également démontré le dynamisme des participants. "Les commerçants se bougent !", conclut Géraldine Scardin.

>> LIRE AUSSI. Ty Kdoz, le premier chèque cadeau dématérialisé

En savoir plus

Recommandations