Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Le Theven Sibiril
Simon Cohen
Olivier Guillot a repris l'établissement Le Theven, en début d'année. A proximité immédiate de la plage, il a été séduit par cet hôtel-restaurant.

Hôtel-restaurant Le Theven : une reprise sous le signe du coup de coeur

Julie Menez, le 03.04.2019

L'hôtel-restaurant Le Theven, sur la côte nord-finistérienne, a été repris il y a peu. Son nouveau propriétaire y a trouvé un établissement atypique qu'il s'attache à développer.

Quand il a découvert Le Theven,  au lieu-dit du même nom, à Sibiril, Olivier Guillot a eu un vrai coup de foudre. Cet ancien restaurateur rennais était alors à la recherche d'un établissement touristique à reprendre. "Je pensais plutôt à un camping et je n'avais pas forcément considéré le Finistère-Nord comme une option... mais je suis tombé sous le charme de la côte ! C'est magnifique !". Et quand il visite Le Theven, c'est l'évidence.

Le bar-restaurant est doté d'une belle terrasse qui invite à profiter du soleil en contemplant la mer. Et l'établissement propose des hébergements originaux: cinq lodges indépendants, avec un accès direct à la plage de Pors Misclic. "L'aménagement est parfait", commente Olivier Guillot, ravi et toujours autant séduit.

Propriétaires des lieux depuis mi-janvier 2019, sa compagne et lui ont rouvert l'établissement un mois plus tard. "Ce n'est que le début mais nous sommes déjà très contents. Les gens sont rapidement revenus", apprécie le patron du Theven. Le restaurant de 35 couverts (qui dispose d'une terrasse sur pilotis avec 20 couverts supplémentaires) sert une carte terre et mer, ancrée dans ton terroir, qui fait la part belle à un approvisionnement local.

Une clientèle de proximité et des salariés en déplacement professionnel

"Concernant l'hébergement, notre clientèle est aussi bien constituée par des couples qui s'offrent une escapade romantique que par des salariés en déplacement professionnels. Et dans notre clientèle 'loisir', il y a des touristes mais aussi une clientèle locale qui s'offre une parenthèse dépaysante", détaille Olivier Guillot. Parmi les cinq lodges dont dispose Le Theven, trois se présentent comme des suites. Ce sont des modules spacieux avec une chambre double, une salle d'eau, un salon et une cuisine. Le plus : une terrasse privative sur le toit.

Les deux autres lodges, "single" sont eux constitués sur le modèle d'une chambre double dotée d'une salle d'eau et d'une terrasse sur pilotis. Les cinq lodges sont disséminés dans l'herbe, tournés vers la mer. D'ici quelques mois, ils seront rejoints par quatre nouveaux modules "single"

>> LIRE AUSSI. Tourisme : la Bretagne a un train d'avance

Une nouvelle terrasse en projet

Olivier Guillot aimerait aussi faire construire une nouvelle terrasse, d'une surface équivalente à celle de 100 m², qui existe déjà. Il s'est adressé à une conseillère tourisme de la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO), à Morlaix, pour déposer un demande de subvention

Un projet que le patron du Theven a à coeur, très motivé par l'envie de développer son activité comme par celle de partager son coup de coeur pour ce "lieu magnifique dont le cadre invite à la détente, à la quiétude, au plaisir", assure Olivier Guillot qui, malgré des journées bien remplies, continue de toujours apprécier la vue de son petit paradis finistérien.

En savoir plus

L'évènement

Digital Inspirationnel : comment ils ont intégré le digital dans leur entreprise

Digital Inspirationnel

Rendez-vous ce 21 novembre, au parc des expositions de Quimper, pour une journée de conférences dédiée au digital par et pour les entreprises. 30 speakers partageront leur expérience durant cet événement qui doit rassembler 1.000 décideurs. Un rendez-vous dont la CCIMBO est partenaire. Inscriptions en ligne.

Recommandations