Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Fives Syleps
DR

Expert de l'intralogistique, le Lorientais Fives Syleps accompagne la grande distribution dans ses transitions

Julie Menez, le 28.11.2019

Fives Syleps est spécialiste des process intralogistiques automatisés et informatisés. Elle "réalise pour les industriels ou les distributeurs de l'alimentation des solutions clés en main et des coeurs d'usine ou de plateforme logistique", traduit Thierry Le Chêne, directeur général adjoint.

Fruit de la fusion de la société Sydel (systèmes électroniques, créée en 1975), et de Sedep (systèmes de manutention automatisés, 1988), intervenue en 2012, Syleps a intégré le groupe international Fives en 2017.

"Du fait de notre implantation et de notre histoire, nos clients étaient d'abord des industriels de l'agroalimentaire. Aujourd'hui, nous travaillons pour les clients de nos clients : la grande distribution." Système U est ainsi le premier groupe de ce secteur a avoir fait confiance à la société bretonne pour moderniser ses 16 plateformes logistiques. Une collaboration entamée en 2014 et toujours en cours. D'autres ont suivi et, aujourd'hui, les projets pour la grande distribution représentent deux tiers de l'activité de Fives Syleps, qui devrait atteindre cette année les 65 M€ de chiffre d'affaires (contre 40 M€ en 2018).

A la pointe de l'innovation

"Près de 6 % du chiffre d'affaires est consacré à la partie Recherche & Développement", note le directeur général adjoint, qui précise : "Notre société est d'ailleurs classée centre de recherche. Notre positionnement est celui de l'innovation permanente." Cela permet à Fives Syleps de conserver une longueur d'avance et d'être à la pointe des process et des technologies. De plus, "l'entreprise est propriétaire des technologies clés de nos solutions. Cela sécurise les clients car nous avons davantage un statut de partenaire qu'un statut de fournisseur".

Cette veille technologique et cette recherche d'innovation permanentes font de Fives Syleps un interlocuteur privilégié des distributeurs, à l'heure du e-commerce et de l'omni-canal. Le nerf de la guerre, c'est la satisfaction des besoins des consommateurs. Les ruptures d'approvisionnement peuvent coûter cher et la pression de l'instantané est de plus en plus grande. "Tout ça n'est pas gratuit, notamment sur le plan humain. C'est-à-dire quand un seul superviseur est nécessaire pour, à partir de palettes homogènes obtenir des palettes hétérogènes", détaille le Morbihannais.

A l'heure où l'on parle beaucoup de l'usine du futur, l'important est, d'après le dirigeant de Fives Syleps, "de trouver une adéquation économique, pour que l'investissement dans de nouvelles technologiques soit compatible avec l'environnement".

De fréquents déplacements Lorient-Lyon

Fives Syleps emploie 300 personnes, entre son siège lorientais et ses bureaux à Bordeaux, en Italie et en Espagne. "Le groupe, qui pèse 2 Md€, a des filiales sur tout le continent et des activités diversifiées. L'intralogistique représente un tiers de son activité, le reste étant consacré à l'industrie lourde", précise Thierry Le Chêne. L'entreprise lorientaise cherche par ailleurs à se développer commercialement sur l'ensemble de l'Europe.

"Avant 2008, nous étions le deuxième utilisateur de l'aéroport de Lorient, derrière ce qui était alors DCNS", se souvient le dirigeant morbihannais. La réouverture il y a un an de la ligne Lorient-Lyon a été un plus pour l'entreprise, car cela lui permet de se rendre rapidement auprès de ses clients italiens. Le groupe a aussi une filiale à Grigny, au sud de Lyon, Fives Intralogistics SAS, avec laquelle les Lorientais entretiennent ainsi une relation étroite.

En savoir plus