Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
BTO Plein Ciel fournitures bureau
Simon Cohen
Ancien salarié de BTO, David Guéracher a repris l'entreprise il y a trois ans. Il développe depuis une activité de mobilier d'enteprise.

Dans le Nord-Finistère, BTO a recours à la formation pour développer son expertise en aménagement

Julie Menez, le 13.12.2018

Avec une double activité de vente de fourniture de bureaux et d'aménagement et de vente de mobilier, l'entreprise surfe sur les tendances en se spécialisant en ergonomie et en merchandising.

Avant de racheter la société BTO au départ à la retraite de son dirigeant, il y a trois ans, David Guéracher, 43 ans, y travaillait depuis 20 ans. "Notre coeur de métier, c'est la fourniture de bureau, via le réseau Plein Ciel, mais nous développons de plus en plus l'activité agencement", explique le Finistérien. Un développement stratégique qui permet de s'adapter aux nouvelles habitudes de consommation des entreprises qui, par exemple, impriment de moins en moins de documents.

'L'agencement représente entre 20 et 30 % de notre chiffre d'affaires d'1,1 M€ et c'est sur cette activité que la progression se fait", note David Guéracher. Depuis Saint-Martin-des-Champs, BTO travaille essentiellement pour des entreprises de moins de 20 salariés, essentiellement dans le Nord-Finistère et les Côtes-d'Armor. De la prise de cote à l'installation, en passant par la réalisation de plans en 3D, l'équipe accompagne ses clients dans toutes les étapes du projet. "Nous donnons aussi des conseils en ergonomie, par exemple pour les sièges. D'ailleurs, nous prêtons différents fauteuils de bureau pour que les salariés puissent sélectionner celui qui leur convient le mieux."

Une équipe formée en ergonomie

La prise en compte de l'ergonomie est un facteur différenciant pour BTO Plein Ciel. L'équipe chargée de l'aménagement a d'ailleurs suivi une formation spéciale, par l'intermédiaire de la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest. "L'intervenant s'est adapté à nos besoins et à l'équipe. Nous avons acquis l'approche ergonomique et le jargon nécessaires à notre pratique commerciale, apprécie David Guéracher. Ca nous permet aussi d'évaluer précisément les besoins des clients, par exemple quand il y a des problèmes de sciatique ou une réelle nécessité de soutenir les lombaires." Le professionnel en est convaincu : "Un siège ergonomique a un coût mais c'est un vrai outil de travail !"

En recherche de performance également pour les deux magasins de fournitures de Saint-Pol-de-Léon et de Saint-Martin-des-Champs, les salariés de BTO Plein Ciel ont suivi une autre formation, toujours avec la CCIMBO. "Dans cette formation merchandising, ils ont appris à mettre en valeur les produits dans les rayons. Les techniques et les usages évoluent !" Si 70 % de la clientèle de BTO Plein Ciel est une clientèle professionnelle, les deux magasins de 250 m² chacun et facilement accessible, accueillent également les particuliers.

BTO dispose également d'un site de vente en ligne pour ses clients. "Toute commande passée avant 16 h est livrée dès le lendemain dans la journée !", précise le dirigeant finistérien qui envisage de recruter un.e commercial.e en alternance.

Le réseau de dirigeants Plato pour se former 

Pour continuer de développer son entreprise, David Guéracher compte aussi sur la formation permanente et les compétences qu'il acquiert via le réseau Plato, animé par la CCIMBO. "J'entame ma troisième année. Au départ, j'ai loupé quelques épisodes, car j'étais alors en pleine reprise de l'entreprise. J'ai choisi d'intégrer un groupe Plato car j'en avais entendu parler en bien et, en tant que nouvel entrepreneur, j'avais beaucoup de choses à apprendre..." Le nombre réduit de participants et l'aspect personnalisé des séances de travail ont fini de le convaincre.

Gestion de la trésorerie, management, rémunération et difficultés quotidiennes des chefs d'entreprises font partie des sujets abordés durant les rendez-vous Plato. "Ca m'a vraiment rassuré quand j'ai repris l'entreprise, commente modestement David Guéracher. Ca n'était pas quelque chose d'anodin, cette reprise... Ca joue aussi sur la vie personnelle ! Au travers des échanges dans le groupe, on se rend compte qu'on est tous confrontés aux mêmes problèmes..." L'expérience de chacun profite au groupe, au point que David Guéracher a décidé de "redoubler" et de se réengager pour deux années supplémentaires au sein d'un tout nouveau groupe.

En savoir plus

L'évènement

Quelles sont vos pratiques de veille ?

Enquête veille

Nous recherchons des participants pour répondre à une enquête que nous réalisons, en lien avec les services de la Région Bretagne et de l’Etat, sur les pratiques de #veille des entreprises. Alors prenez 5 minutes de votre temps et contribuez à dresser ce panorama des pratiques d'information des entreprises bretonnes !
En retour, nous vous adresserons le rapport de cette enquête ! #intelligenceeconomique

Recommandations