Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Idea Ingenierie Brest
Simon Cohen
Jean-Guillaume Bégoc est le dirigeant et l'actionnaire principal du bureau d'études brestois Idéa Ingenierie.

A Brest, Idéa Ingénierie, a choisi les ressources humaines comme levier de performance

Julie Menez, le 08.02.2018

Le bureau d'études finistérien évolue dans un secteur concurrentiel et mise sur son organisation et ses compétences pour tirer son épingle du jeu. A l'image de Jean-Guillaume Bégoc, dirigeant depuis plus de deux ans, qui a fait le choix de se former à ses nouvelles missions, au bénéfice de l'entreprise et des collaborateurs.

L'ambiance est studieuse, au 12, rue Amiral Romain-Desfossés, à Brest. Les quinze salariés du bureau d'études en bâtiment Idéa Ingénierie y planchent autour des trois grands secteurs d'activités : l'ingénierie générale, le génie climatique et les études thermiques, le génie électrique et le système de sécurité incendie (SSI).

"La société a été fondée en 2003 par Régis Petton", raconte Jean-Guillaume Bégoc. Arrivé comme chargé d'affaire en 2006, il est devenu associé en 2011. Quand, mi-2015, Régis Petton a décidé de changer de métier (il est maintenant expert judiciaire), Jean-Guillaume Bégoc a repris la société comme actionnaire principal, avec un autre salarié, Emeric Chollet, aujourd'hui directeur technique d'Idéa Ingénierie.

Diriger une entreprise : ça s'apprend !

Afin d'être le plus à l'aise possible dans ses nouvelles fonctions de dirigeant, le Finistérien a choisi de se former. "Ce n'est pas toujours évident de se positionner, d'avoir le bon discours. Des amis qui avaient repris une entreprise m'ont convaincu des bienfaits et du bien fondé de Performance Bretagne Ressources Humaines Plus (PBRH+). Ils avaient raison !", sourit le jeune dirigeant. 

Il garde un bon souvenir des deux journées de formation collectives. L'occasion d'échanger sur des sujets ayant rapport aux RH mais aussi de faire des ateliers, des mises en situation à appliquer de retour au bureau. Jean-Guillaume Bégoc en est persuadé, sa participation à PBRH+ lui a facilité les choses : "Il y a toujours eu une ambiance sympathique entre collègues mais on ressent tout de même une évolution positive... C'est plus facile de communiquer.

Nouvel organigramme et fiches de poste pour fluidifier l'organisation

Le dispositif se complète aussi de journées de formation individuelles et de temps d'accompagnement avec une conseillère sur des problématiques précises, identifiées par l'entrepreneur, et sur son lieu de travail. Pour Idéa Ingénierie, l'accent a été mis sur l'organisation de l'entreprise et les fiches de postes. Cet accompagnement sur-mesure a abouti à un nouvel organigramme où "tout le monde trouve sa place dans cette nouvelle organisation. Elle permet aussi un nouveau développement et une stratégie en interne." Autre bénéfice identifié, un engagement encore meilleur de tous les collaborateurs et une connaissance plus juste du travail de chacun.

L'organisation du travail a aussi été impactée, dans le bon sens. "Nous organisons une grosse réunion tous les quinze jours, durant laquelle chacun évoque l'avancée de ses dossiers en cours. On sait à chaque fois qui travaille sur quoi, comment, avec quels moyens. On bâtit ainsi un planning sur deux semaines à quatre semaines. Et si un collaborateur a une charge de travail trop importante ou des délais très serrés, cela nous permet d'anticiper : en avertissant le client d'un éventuel délai supplémentaire mais aussi en répartissant le travail au mieux", explique Jean-Guillaume Bégoc. Cette organisation, plus souple et malléable est appréciée des collaborateurs... et des clients !

Idéa Ingénierie intervient beaucoup sur des projets de logements sociaux

Le bureau d'études conçoit et réalise tous types de bâtiments et d'installations. Depuis quelques années, l'entreprise a été particulièrement active sur les logements sociaux. "En 2017, le chiffre d'affaires était d'1,4 M€. 40 % de notre activité se fait sur le logement, pour des institutions ou des bailleurs sociaux. Pour le reste, nous travaillons pour des bâtiments tertiaires et industriels et pour les projets des collectivités de tous niveaux (salles de spectacles et salles multifonctions, équipements sportifs, établissements scolaires...), énumère Jean-Guillaume Bégoc. Si les missions d'ingénierie générale 'portent' Idéa, les deux autres (génie climatique et études thermiques, ainsi que génie électrique et SSI) sont nécessaires, voire isolées sur certains dossiers."

Depuis 2016, Idéa Ingénierie s'est mis au BIM

Développer la partie génie climatique et la partie génie électrique en partant sur des marchés plus techniques et en trouvant de nouveaux partenaires fait d'ailleurs partie des projets de l'entreprise. Depuis 2016, elle pratique le BIM (modélisation des données du bâtiment), pour répondre à une demande des maîtres d'ouvrage. "Si nous ne sommes pas les premiers à nous y mettre, cela reste encore un critère différenciant. Nous avons six personnes formées à cet usage innovant et, aujourd'hui cela nous donne plus de facilité à répondre à certains appels d'offre."

En ce moment, Jean-Guillaume Bégoc mène des recherches pour déterminer le coût de revient le plus juste sur ces prestations. "Nous sommes dans un contexte de reprise économique et c'est positif. Ce qui peut devenir problématique, c'est que nous allons tous aller chercher nos marchés. Je trouve nécessaire d'être dans une démarche de calcul de prix, de déterminer où est le vrai prix de revient, de voir où on peut optimiser..."

Plato : un réseau d'échanges et de partage

Cette réflexion lui est venue d'une réunion du groupe Plato 29 auquel il appartient. Une autre façon pour le dirigeant de continuer à se former et surtout l'occasion d'échanger et de partager avec d'autres sur des problématiques communes. "J'apprécie d'avoir des temps de réflexions collectifs et aussi des ateliers sur des cas concrets rencontrés par les uns et les autres", explique Jean-Guillaume Bégoc. Autre inspiration issue de Plato, le chef d'entreprise met au point un fichier pour créer de l'échange avec les maîtres d'ouvrage.

En tant que dirigeant, il s'occupe du pilotage de l'entreprise, du développement commercial et continue de suivre quelques dossiers. "On a mis au point une organisation complémentaire avec Emeric Chollet, le directeur technique. C'est un excellent technicien. Nous avons chacun notre partie et chacun travaille dans le respect des missions de l'autre", note Jean-Guillaume Bégoc. Autre dossier sur le bureau du dirigeant : les 15 ans de l'entreprise, en mai 2018. Le chef d'entreprise réfléchit à comment célébrer cet anniversaire avec toute l'équipe d'Idéa Ingénierie.

 

Le dispositif PBRH+ est opéré par les chambres de commerces et d'industries départementale, en collaboration avec la CCI Bretagne. Cette opération est financée par le Conseil régional de Bretagne, l'État et l'Union Européenne.