Accès par territoire
Newsletters
Menu principal
Aymara Food Carolina Dagorn
Simon Cohen
Outre les très en vogue quinoa et graines de chia, Carolina Dagorn, créatrice d'Aymara Food, importe des super-aliments du Pérou. Ils sont très demandés en Europe.

Agroalimentaire : Aymara Food importe des produits bio d'Amérique latine

Julie Menez, le 11.06.2019

Un pied à Quimper, l'autre en Amérique latine, Carolina Dagorn importe via son entreprise Aymara Food des produits du Pérou et d'Amérique du Sud qu'elle commercialise en B2B. Son créneau : du bio et de la transparence.

Un dynamisme à toute épreuve, c'est ce qu'il émane de Carolina Dagorn, 33 ans. Elle a quitté son Pérou natal à l'âge de 19 ans, direction la France pour suivre des études en école hôtelière. Après avoir travaillé plusieurs années dans ce secteur et avoir fondé une famille avec un Breton, elle a eu envie de mettre ses compétences linguistiques (elle parle quatre langues) à profit dans un autre domaine. "Après un bilan de compétences, j'ai suivi une formation de huit mois en stratégie commerciale, avec un volet import/export, avec la Chambre de commerce et d'industrie", raconte la jeune femme. Sa motivation et sa formation lui ont alors permis de trouver rapidement un poste de responsable commerciale et management dans l'import/export. "J'y faisais aussi du sourcing sur des produits d'Amérique latine et j'avais très envie d'aller vers le bio..."

Bénéficiaire d'un Pass Création

Au point de sauter le pas et de créer, il y a un an, sa propre société d'import de produits bio et équitables venus d'Amérique latine, Aymara Food. "Aymara, c'est la deuxième langue parlée par les Incas. C'est aussi le nom d'un peuple et d'une civilisation", explique Carolina Dagorn. Pour mener à bien son projet de création d'entreprise, elle a sollicité la délégation quimpéroise de la CCI métropolitaine Bretagne ouest. Elle a également pu bénéficier d'un Pass Création, dispositif régional d'accompagnement à la création d'entreprise qui lui a permis de décrocher un prêt d'honneur de 5.000 € de la part d'Initiative Cornouaille.

>>DOSSIER. Pass création : des créateurs et repreneurs accompagnés pendant trois ans

La pépinière d'entreprises pour les échanges et la bienveillance

Carolina Dagorn a pu héberger son activité à la pépinière d'entreprises de Quimper, route de l'Innovation. Un vrai plus pour la jeune entrepreneuse : "Quand on se lance et qu'on crée son entreprise, c'est important de pouvoir échanger avec les autres pépiniéristes, c'est formateur. On se partage des conseils. Même si on évolue tous dans des secteurs d'activités différents, il y a beaucoup de bienveillance et d'entraide entre nous", apprécie la Quimpéroise, qui profite aussi "des permanences juridiques et fiscales gratuites proposées régulièrement à la CCI".

La dirigeante d'Aymara Food a aussi choisi de rejoindre le club marketing IAA, animé par une conseillère de la CCIMBO-Quimper. Au fil des réunions mensuelles, auxquelles assistent d'autres chefs d'entreprise, elle développe ses connaissances sur les parties ventes et commerce.

Des commandes de l'étranger pour les super-aliments du Pérou

Dans le cadre de son activité d'importation de produits bio sud-américains, elle travaille avec des grossistes, des transformateurs, des magasins spécialisés mais aussi des torréfacteurs ou des chocolatiers. Il faut dire que la jeune femme se rend régulièrement au Pérou afin de sourcer des produits correspondants à ses exigences de traçabilité et de responsabilité. "Pour moi, ça a du sens d'acheter aux agriculteurs qui font des efforts", insiste Carolina Dagorn. Outre le café et le cacao, elle ramène ainsi des grains andins (comme les très à la mode quinoa et chia) mais aussi des super-aliments bourrés de vitamines et de nutriments. Pour cette dernière catégorie de produits, Aymara Food reçoit déjà de nombreuses commandes d'Allemagne, de Belgique, des Pays-Bas...

"J'ai l'avantage de parler la langue, de bâtir des relations de confiance avec les agriculteurs, en toute transparence... et de savoir cuisiner tous ces produits !", sourit Carolina Dagorn. Elle alimente ainsi ses réseaux sociaux afin de faire connaître les produits de son pays d'origine aux Français et de susciter l'intérêt. "Sportive, je suis aussi le premier cobaye des produits que j'importe ! Et je travaille avec un nutritionniste qui valide les recettes."

Pleine d'idées pour valoriser la démarche des producteurs comme les produits qu'elle propose Carolina Dagorn envisage de développer encore davantage sa présence sur les réseaux sociaux et d'animer un blog afin de mettre en lumière les coulisses d'Aymara Food. Elle prévoit aussi de participer aux rendez-vous B2B organisés durant l'Open de l'international, le 1er juillet, à Brest.

En savoir plus

L'évènement

Les experts Facebook à Brest le 13 décembre

Solutic Facebook

Dans le cadre du programme Solutic, des experts de Facebook seront le 13 décembre à la CCI à Brest, pour une journée gratuite d'ateliers à destination des chefs d'entreprise. Objectif : développer leur activité grâce aux outils Facebook et Instagram. Inscription en ligne obligatoire.