Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Maude Duval, le 22.10.2019

Objectif fibre pour les entreprises

La fibre numérique est un levier indéniable d'accélération et de développement de l'activité des entreprises, quelles que soient leur taille et leur activité. Une aubaine pour celles qui en sont pourvues, l'Arlésienne pour les autres qui l'attendent, avec une impatience certaine et palpable.

Fibre optique Morbihan
Les élus chefs d'entreprise de la CCI du Morbihan sont mobilisés pour le déploiement de la fibre optique au service de l'économie.

Vers une Bretagne 100% fibre à l'horizon 2026", c'est la promesse affichée par la Région Bretagne, maître d'ouvrage dans le déploiement d'un réseau gratuit de fibre optique et numérique sur l'ensemble de son territoire, avec cette gageure "d'assurer l'équité entre zones rurales et urbaines afin de développer l'attractivité et la compétitivité de (toute) la Bretagne".

Le qui fait quoi ?

Dans les faits, les travaux s'opèrent par phases calendaires et zones géographiques. Ils ont débuté en 2013. Pour les mener, la Région Bretagne s'est associée aux quatre départements et 59 EPCI pour créer Mégalis Bretagne, le syndicat mixte qui pilote le projet Bretagne Haut Débit. Mégalis a pour feuille de route le déploiement du réseau public, ce qui représente 90% du territoire régional et 60% de la population : un programme "comparable au défi de l'aménagement routier avant-hier ou ferroviaire hier, son installation réclame une action publique coordonnée et un investissement global de près de 2 milliards d'euros", lit-on sur le site de la Région Bretagne.

En parallèle, les métropoles et autres collectivités territoriales qui régissent les grandes villes de Bretagne ont investi pour le déploiement de la fibre à l'échelle de leur territoire. C'est la version privée du programme.

Côté réseau public, Mégalis a retenu le groupement Axione et Bouygues Energies & Services pour la construction du réseau. Côté privé, les intercommunalités ont retenu l'opérateur de leur choix pour couvrir leur surface administrative respective.

Plus vite et plus précis

Voilà pour les acteurs du déploiement. Reste les bénéficiaires, qui se distinguent en plusieurs catégories - les foyers privés, les entreprises et les sites publics (soit 1,2 million de connexions à réaliser au total) - et se scindent en deux parties : ceux qui sont déjà branchés et qui bénéficient du haut débit (supérieur à 8 mégabits par seconde) et ceux qui le seront… dans un avenir étendu jusqu'à six ans.

Et c'est là que le bât blesse pour certaines entreprises qui réclament un calendrier de raccordement plus précis et beaucoup plus rapide. "Je voyage beaucoup pour le travail et constate qu'ailleurs en Europe, les entreprises sont, pour la plupart, déjà connectées à la fibre, quelle que soit leur implantation géographique. Il n'y a qu'en France où on accuse ce retard", déplore Yannick Ropars, dirigeant de l'Institut éponyme installé à Pontivy (lire son témoignage).

Mobilisé sur ce sujet depuis le début de son mandat, le vice-président de la Chambre de commerce et d'industrie du Morbihan Jean-Pierre Bothua brosse un portrait tout en relief de la situation : "Les entreprises périurbaines sont les laissées pour compte de ce plan numérique. Non seulement elles seront fibrées dans plusieurs années, mais elles devront encore investir pour assurer leur raccordement au réseau. Alors que, pour les particuliers, le raccordement est imposé et offert jusqu'à leur domicile."

Devenu expert en la matière, Jean-Pierre Bothua ne rate aucune occasion de plaider la cause des entreprises auprès des instances politiques et opérationnelles : il s'est entretenu du sujet avec le premier vice-président de Mégalis, en a échangé avec le vice-président de Région chargé du développement économique et avec le vice-président du Conseil départemental du Morbihan.

A chaque fois, l'élu CCI rebat les cartes pour un déploiement équitable en termes de territoire et d'activité. "Les entreprises ne doivent pas être ni oubliées ni lésées. Elles payent déjà des taxes aux collectivités et ne devraient pas, en plus, régler le raccordement au réseau sur leurs fonds propres ! Pourquoi ne bénéficient-elles pas des mêmes avantages que les foyers des particuliers ? Avec cette politique, on les pousse finalement et malheureusement à déménager", se désole l'élu chef d'entreprise, sans perdre de vue sa mission : accompagner les entreprises dans leur transition digitale. La bataille pour le déploiement de la fibre optique en fait partie.

Le calendrier interactif du déploiement

Pierre Montel, le président, et les  élus de la CCI du Morbihan ont fait du numérique, sous toutes ses formes, un axe majeur de travail et d'actions. Plusieurs produits et services ont été créés, des actions de lobbying portées et répétées pour que le déploiement du numérique ne laisse aucune entreprise au bord du réseau. "Nous œuvrons à la fois auprès des entreprises pour recueillir leurs besoins et les tenir informées du plan de déploiement de la fibre sur les territoires, et auprès des collectivités territoriales pour leur remonter les attentes terrain", explique Jean-Pierre Bothua qui souligne que la mutualisation des demandes est "la clef de voute pour influencer les pouvoirs politiques afin de changer les priorités du calendrier".

Pilote du Cluster départemental sur le numérique, la CCI du Morbihan s'est engagée à faciliter la vie digitale des entreprises. Récemment, elle a mis en ligne le calendrier interactif du déploiement du numérique en Morbihan, coréalisé avec le Conseil départemental du Morbihan, également commanditaire du projet Bretagne Haut débit. Ainsi, et grâce à cette carte, chaque entreprise peut connaître sa phase de déploiement de la fibre optique, identifiée par zone géographique, et sa classe de débit ADSL existante.

Un audit est également proposé par la CCI du Morbihan pour évaluer les besoins en connexion Internet de chaque entreprise (déploiement, raccordement, transformation digitale) afin de leur proposer la solution la plus adaptée. Toutes les entreprises, quelles que soient leur taille et leur localisation, peuvent solliciter la CCI pour y participer. "Avec cet outil, nous sommes en capacité de qualifier et quantifier votre besoin en numérique et vous orienter vers les installations les plus adaptées à votre consommation", précise la CCI.

Jean-Pierre Bothua
Adamantium

Jean-Pierre Bothua
Vice-président de la CCI du Morbihan

Parole d'élu

"Acquérir la culture du numérique est un apprentissage au long cours, et il n'est pas toujours évident de s'y retrouver dans ce jargon à la fois technique et technologique.

Le décalage entre les intentions politiques et les réalités appliquées sur le terrain en est la parfaite illustration. Il est source aussi d'incompréhensions entre la sphère des décideurs et celles des acteurs économiques ; incompréhensions qui peuvent conduire à des tensions et à l'accélération de la désertification des territoires si les élus restent sourds aux urgences et aux besoins des entreprises.

Mobilisée sur ce sujet, la CCI du Morbihan est présente et disposée à accompagner la Région Bretagne et les chefs d'entreprise pour un déploiement de la fibre plus équitable."



La Bretagne Haut Débit en chiffres, c'est :

  • 1,2 million de foyers, entreprises et sites publics bretons
  • 60% de la population et 90% du territoire breton
  • près de 2 milliards d'euros d'investissement public (budget initialement prévu)
  • un principe de cofinancement partagé entre les collectivités bretonnes (45%), l'Etat (15%), l'Union européenne (20%) et les autres partenaires publics (20%)
  • 70.000 km de fibre optique à déployer sur tout le territoire
  • près de 70.000 prises déjà installées en zone publique
  • plus de 30.000 abonnés fin 2018
    Source : bretagne.bzh  

Repères

C'est quoi la fibre ?

C'est un réseau de câbles constitués de plusieurs fils en verre ou en plastique qu'on appelle fibre optique. Il présente la qualité première de recevoir et transporter des données à la vitesse de la lumière. A terme, ce nouveau réseau va remplacer le réseau cuivre actuel.
La fibre présente deux avantages majeurs :

  • Un niveau de débit quasiment illimité sans déperdition de signal
  • Un débit symétrique, c'est-à-dire que le flux entrant est identique au flux sortant

Codes d'accès :

  1. accès à un très bon débit (> 8 Mbts) pour toute la Bretagne d'ici 2022
  2. accès au très haut débit dans les meilleurs délais  (> 100 Mbts)

Liens utiles

Une Bretagne 100% fibre
Les actions de Mégalis Bretagne

Recommandations