Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Emmanuelle Genoud, le 18.10.2019

Difficultés de recrutement dans le Finistère : la CCIMBO répond par des actions concrètes

Avec un taux de chômage de 7,2% enregistré en Bretagne au premier trimestre 2019 (1,2 points en dessous de la moyenne nationale), trouver de la ressource qualifiée est devenu complexe. C'est pourquoi la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest (CCIMBO) accompagne les entreprises dans le domaine de l'emploi sur le territoire finistérien. Elle porte notamment plusieurs actions dans ses trois délégations, à Morlaix, Brest et Quimper, afin de les aider à recruter. C'est également avec une importante offre de formation, initiale, continue ou en alternance, qu'elle répond à leurs attentes.

CCIMBO emploi formation
CCIMBO
Dans le Finistère, la Chambre de commerce et d'industrie multiplie les actions et les événements pour faire se rencontrer recruteurs et demandeurs d'emploi.

Aider les entreprises à recruter : focus sur trois actions phares

Le DEFIS Emploi- Plie, à Brest

Depuis 1996, la CCIMBO s'investit auprès des publics éloignés de l'emploi, avec la mise en place d'actions au sein du DEFIS Emploi- Plie (Plans locaux pluriannuels pour l'insertion et l'emploi) de Brest. L'objectif de cette mission : aider ces publics, inscrits depuis plus d'un an à Pôle emploi ou bénéficiaires des minimas sociaux, à trouver un contrat stable, de plus de six mois ou en CDI, dans une entreprise du Pays de Brest. La particularité de ce dispositif, mission d'intérêt général, est de proposer des actions innovantes pour casser les codes des recrutements traditionnels.

Anne Le Bris, l'une des deux chargés de Relations Entreprises à Brest, travaille ainsi conjointement auprès d'entreprises qui ont du mal à recruter et auprès de personnes en insertion. Elle organise notamment des temps collectifs, les cafés-rencontres, où cinq ou six entreprises viennent à la rencontre des demandeurs d'emploi dans les quartiers. Les entreprises détaillent leurs métiers et leur processus de recrutement pour les emplois à pourvoir, avant de rencontrer individuellement les personnes intéressées pour un premier contact.

Des visites d'entreprises (matinales d'entreprises) sont également proposées en groupe pour découvrir les recruteurs de l'intérieur. Des parrainages peuvent enfin être mis en place, avec une personne en poste dans une entreprise qui aide un demandeur d'emploi dans ses démarches. Cela prend la forme de trois visites d'entreprises mais a aussi pour objectif d'ouvrir le réseau des parrains au demandeur. Le service entreprise du DEFIS Emploi- Plie effectue également des books métiers, très visuels, pour présenter des postes aux demandeurs.

La mission d'accompagnement du Plan local pour l'insertion et l'emploi ne prend fin que lorsqu'une personne est en poste depuis plus de six mois (ou si elle ne souhaite plus être suivie). En 2018, 1.145 personnes ont ainsi été accompagnées par le DEFIS Emploi- Plie de Brest. Parmi elles, on enregistre 166 retours à l'emploi durable ou formations qualifiantes, 684 démarrages de contrats de travail classiques et 338 démarrages de contrats d'insertion ou aidés. Soixante-six entreprises sont partenaires de ce dispositif sur le Pays de Brest, 36 matinales d'entreprises ont pu être organisées et douze personnes ont été accompagnées par un parrain.

Le Salon de l'emploi des métiers du tourisme et de l'hôtellerie-restauration

Le Salon de l'emploi des métiers du tourisme et CHR (cafés hôtels restaurants) a été créé en 2012, à Morlaix, pour répondre aux besoins de recrutement de la profession faisant face à des difficultés de recrutement. Des difficultés notamment dues au manque d'attractivité (horaires décalés, bas salaires, postes saisonniers). Un salon a été proposé comme réponse à cette problématique et organisé une fois par an, en février, avant la saison estivale.

Depuis 2019, le salon est départementalisé, avec trois éditions conjointes à Morlaix, Brest et Quimper. Son format est essentiellement basé sur du job dating, où sont présents des acteurs locaux et régionaux. Vingt-cinq à 30 entreprises sont présentes et, pour la première édition départementale, la fréquentation a été semblable sur les trois sites : de 200 à 300 visiteurs. Chaque année, vingt recrutements aboutissent en moyenne, sur le seul site de Morlaix, où l'événement est bien implanté.

"L'avantage de ce format pour les entreprises est de pouvoir rencontrer plusieurs postulants sur un après-midi et, pour les demandeurs d'emploi, de faire le tour des postes en quelques heures. Cela fait gagner du temps à tout le monde et permet de repérer les bons profils", explique Marie Léost-Mingam, responsable du service tourisme, à la CCIMBO de Morlaix. Si les CDD saisonniers sont majoritaires, la part des CDI augmente, avec une volonté d'annualiser les postes pour garder les employés. Les offres sont diffusées en amont sur les sites de la CCIMBO et de Pôle emploi, partenaire de l'événement, et les postulants se rendent au salon pour leurs entretiens. Dans la partie forum, les acteurs de l'emploi mais aussi de la formation, et notamment des financeurs tels que le Fafih (OPCA des métiers du tourisme, de l'hôtellerie, de la restauration et des activités de loisirs), également partenaire de l'événement, sont présents. "En effet, certains employeurs sont prêts à former des candidats, si besoin". L'édition 2020 du Salon aura lieu le 10 février, toujours sur trois sites.

Quai de l'emploi, en Cornouaille

Créé en avril 2018, en réponse à une attente forte des entreprises, Quai de l'emploi se pérennise. Organisé deux fois par an en Cornouaille, cet événement est thématisé pour permettre de mieux toucher les demandeurs d'emploi, à la demande des recruteurs présents.

Après les métiers de la mer, puis de l'agroalimentaire et de l'industrie, l'édition du 20 novembre à la CCIMBO-Quimper, sera dédiée aux métiers du tertiaire et des fonctions supports. L'événement, ouvert tant aux entreprises voulant rejoindre le job dating qu'aux chercheurs d'emploi est gratuit et sur inscription en ligne. Il s'organise en trois pôles : un job dating classique où sont présentes des entreprises du territoire qui ont des postes à pourvoir ; un forum avec les acteurs de l'emploi (Pôle emploi, l'Apec, la mission locale et Cap emploi, mais aussi des associations ou réseaux d'aide au retour à l'emploi, telles que Ell'en Cornouaille) ; des ateliers pratiques, en direction des chercheurs d'emploi.

"Nous parlons aussi de personnes qui ont des compétences à mettre sur le marché, cela peut concerner les futurs entrepreneurs", précise François Xavier Chevillotte, conseiller d'entreprises Réseaux & Opérations collectives de la CCIMBO Quimper. Ce programme proposé sur un après-midi peut également être complété au gré des actualités par une conférence en soirée, comme ce fut le cas en avril 2019, avec une table ronde sur le recrutement des cadres.

L'événement, ciblé, a attiré 250 personnes sur un après-midi lors de sa dernière édition. "Le retour des entreprises est très bon, elles apprécient ce pré-filtre thématique. Quant aux participants, l'offre globale proposée, avec un job dating, un forum et des ateliers, séduit beaucoup. Les ateliers sont notamment plébiscités par les participants mais aussi les entreprises.Près de 20 % des postes proposés « matchent » avec des candidatures très sérieuses et débouchent sur un deuxième entretien.

"Il faut préciser qu'entre les deux événements, nous effectuons également un travail de fond avec les entreprises, sur la question de l'emploi. Nous allons mettre en place un club RH, pour les TPE et les PME, afin de continuer à consolider cette fonction. Car la gestion des ressources humaines ne concerne pas que les embauches et le fait d'attirer des compétences, mais aussi l'après-embauche, pour garder les salariés dans le temps."

Des formations en adéquation avec les besoins des entreprises

L'autre levier d'action de la CCIMBO est la formation, une mission majeure des chambres consulaires. L'un des objectifs prioritaires de la mandature 2017-2021 de la CCIMBO est en effet de faire de la formation l'outil de création des emplois de demain. Chaque année, 600.000 personnes intègrent ainsi les centres de formation des CCI en France, du CAP au diplôme d'ingénieur ou d'école de commerce, par la voie de l'alternance, à temps plein ou grâce à la formation continue.

La CCIMBO s'inscrit dans ce cadre en formant aussi bien les demandeurs d'emploi, les jeunes que les salariés. Pour chaque territoire du Finistère, l'objectif est de faire correspondre des compétences à une demande grandissante des entreprises pour une main d'œuvre qualifiée et adaptée au marché de l'emploi local. L'ensemble de cette offre répond aux objectifs de la loi du 5 septembre 2018 dite "Loi pour choisir son avenir professionnel". Elle permet de construire puis maintenir l'employabilité tout au long de la vie professionnelle, sur le territoire.

Quatre objectifs sont notamment priorisés :

  • Préparer les jeunes au marché de l'emploi via la formation initiale : enseignement supérieur ou apprentissage
  • Qualifier et certifier les compétences de personnes déjà présentes sur le marché de l'emploi : formations certifiantes donnant accès à des titres reconnus
  • Former et requalifier les personnes en situation de recherche d'emploi (Qualif'Emploi), notamment dans la logistique ou le transport
  • Acquérir de nouvelles compétences ou améliorer les acquis, grâce à un stage de formation continue en entreprise
François Picard CCIMBO
DR

François Picard
Président de la commission Formation à la CCIMBO

Parole d'élu

"Pour faire correspondre des compétences aux besoins des entreprises, la CCIMBO a voulu créer des moments de rencontres entre les entreprises et leurs futurs collaborateurs. Quai de l’emploi, le Salon de l’emploi pour les métiers du tourisme, de l’hôtellerie et de la restauration ou encore les actions du DEFIS Emploi- PLIE en sont des exemples concrets.

La CCIMBO répond également aux problématiques d’emploi dans les entreprises par ses offres de formation. Nous sommes présents sur sept sites répartis sur le Finistère et, chaque année, nous formons près de 19.000 apprenants, étudiants, salariés et demandeurs d’emploi. Ces formations, qui répondent à des besoins régionaux, voire nationaux, proposent à la fois de la formation initiale, de l’apprentissage et de la formation professionnelle continue. Ce sont des formations qualifiantes, re-qualifiantes ou des modules sur mesure pour acquérir des compétences professionnelles. Cela fait de la CCIMBO un acteur majeur de la formation sur le département. Notre catalogue correspond à une offre qui va du CAP au bac + 5 et répond à l’ensemble des besoins exprimés par les entreprises."



Emploi

  • 5.736 postes à pourvoir annoncés pour le second trimestre 2019 en Bretagne
  • 42 % des projets proposés dans l'industrie
  • 47 % des projets proposés dans les services

Formation

  • 16.766 stagiaires et apprenants en 2018
  • 1.900 apprenants en alternance, soit 10 % des apprentis bretons, à la rentrée 2019
  • 80 % de taux d'insertion (emploi) post-apprentissage

La CCIMBO propose de formations dans 24 secteurs d'activité, allant de l'hôtellerie-restauration, au management RH, en passant par la manutention ou les réseaux électriques ou télécom. 1.150 formations sont proposées, en alternance, en formation continue ou initiale. Rendez-vous sur www.cci-formation-bretagne.fr.