Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


CCI Morbihan
Guy Coste
Les partenaires du concours Start-up & Handicaps entourent les lauréats de la seconde édition.

Développement économique : ces concours qui boostent le Morbihan

, le 26.02.2019

Plus que leur effet adrénaline et médiatisation, les concours d'entreprises organisés par la CCI du Morbihan, en partenariat avec des acteurs du département, s'avèrent être un véritable levier de développement économique pour le territoire. Un nouvel atout, une force de mobilisation et d'attractivité.

Parole d'élu

Pierre Montel
CCI 56

"Le partenariat est devenu une nécessité d'intérêt général imposée par le contexte politique et budgétaire dans lequel nous évoluons. Le nouveau mode de fonctionnement adopté par la CCI du Morbihan, favorisant le conventionnement, nous démontre l'efficacité de cette stratégie territoriale qui mise sur l'intelligence collective pour servir le développement économique."

Pierre Montel
Président de la CCI du Morbihan

"Au départ, on a suivi la mise en place du premier concours Start-up & Handicaps à distance, jusqu'à rencontrer les lauréats, ces jeunes entreprises qui innovent dans des solutions de compensation du handicap. Puis en échangeant avec les partenaires (CPAM 56, Mutualité française, Lorient Technopole, Crédit Mutuel de Bretagne, Engie, Hill-Rom, Macif, AG2R la mondiale, Trisomie 21), je me suis rendu compte de l'engouement territorial et des potentialités de développement économique autour de ce concours. Il a été le révélateur d'une réflexion sur la création d'une filière dédiée à l'économie du handicap en pays de Lorient ; c'est désormais une évidence." La sincérité du discours de David Cabedoce, vice-président de la CCI du Morbihan, lors de la remise des prix de la seconde édition du concours Start-up & Handicaps, le 7 février dernier, à Kerpape, traduit sa conviction et celle portée par la CCI du Morbihan, à l'initiative de plusieurs et récents concours dédiés aux start-ups et jeunes entreprises.

Un levier évident de création de richesses et d'emplois

"Accompagner les entreprises, les aider à structurer leur envie d'entreprendre et d'innover, à se développer, à renforcer leur performance constituent l'ADN du réseau CCI et de celle du Morbihan particulièrement", explique Loïc Bardin, directeur général de la CCI du Morbihan.

Il y a trois ans, à l'occasion de l'inauguration du Fonds de dotation Kerpape, il lançait l'idée avec Elsa Le Pallec, directrice de l'Appui aux entreprises à la CCI du Morbihan, et Pascale Stéphan, responsable du Fonds, de la création d'un concours pour booster l'innovation au service du handicap. Le défi a été relevé, il est devenu réalité pour s'imposer comme un levier évident et tangible de développement économique sur le pays de Lorient. L'afflux de partenaires autour de ce concours témoigne de cette opportunité. "Lorient Technopole s'est associée avec la conviction que le handicap est un facteur de création d'entreprises et d'emplois sur le pays de Lorient, par et pour des personnes en situation de handicap", souligne Arnaud Rentenier, directeur Développement économique et Innovation à Audelor – Lorient Technopole.

Depuis, d'autres concours de niche, initiés par la CCI du Morbihan, se sont déroulés : Start-up & Tourisme nautique en 2018, avec la participation entre autres partenaires des communautés de communes AQTA et Arc Sud Bretagne ; Start-up & Sport actuellement en cours en partenariat avec le FC Lorient.  

A chaque fois, ces concours d'envergure nationale font mouche en provoquant une véritable émulation, aussi bien du côté des partenaires locaux, publics et privés, que de la diversité des projets proposés. Ces concours sont le reflet "de l'incroyable et remarquable synergie entre des acteurs qui hier ne travaillaient pas ensemble, n'y avaient jamais pensé, et qui, demain, ne sauraient se projeter sans cette dynamique partenarial et territoriale porteuse de créativité, de développement économique, de création de richesses et d'emplois", témoigne Sophie Cluzel, ministre chargée des personnes handicapées et marraine du concours Start-up & Handicaps #2.

L'incubation collective, le gage d'une implantation réussie

Organiser ces concours ne se restreint pas à identifier des projets et des entrepreneurs. La volonté des acteurs territoriaux qui les animent va au-delà. Elle vise l'implantation locale de ces jeunes pousses et le développement en Morbihan, ou grâce au Morbihan, de ces pépites en devenir (lire le témoignage de Morgan Lavaux, inventeur de Gaspard).

Les fondateurs de Start-up & Handicaps, la CCI du Morbihan, le Fonds de dotation Kerpape, la CPAM du Morbihan et Lorient Technopole, ont créé en marge du concours l'incubateur Degermat Start-up&Handicaps, dédié à accueillir et accompagner les entreprises porteuses d'une solution de compensation. Une dizaine ont d'ores et déjà toqué à la porte. "Gestionnaires de plusieurs pépinières d'entreprises et apporteurs de conseils et expertises en croissance et développement, nous sommes spécialisés dans l'incubation de jeunes pousses innovantes. La pluridisciplinarité de nos compétences, entre tous les partenaires, sécurise d'autant plus l'évolution de ces entreprises et leurs innovations", explique Loïc Bardin. Cette complémentarité, renforcée par des conventions signées entre la CCI et les intercommunalités, par exemple, est un gage de fiabilité et de réussite pour les entreprises qui sont incubées en Morbihan. Elle traduit la potentialité de cette ingénierie collective à faire rayonner et avancer le territoire.

Autre exemple, le challenge Hill-Rom diffusé en marge du concours Start-up & Handicaps pour promouvoir un concept innovant né dans les bureaux d'études du leader du lit médicalisé installé à Pluvigner et qui cherche acquéreur pour le développer.

Le dernier-né des concours, Start-up &Sport, porte cette même dynamique. Ouvert dans le cadre du Breizhacking'19, il va permettre de sourcer et d'accompagner des entreprises innovantes dans le milieu du sport et ses valeurs, telles que la nutrition, la prévention, la rééducation… L'appel à candidatures court jusqu'au 31 mars.

En savoir plus sur les concours animés par la CCI du Morbihan


TÉMOIGNAGE

Pour Morgan Lavaux, premier lauréat de Start-up & Handicaps : "Grâce au concours, tout a été plus rapide"

Morgan Lavaux
Captiv

Lauréat du premier concours Start-up & Handicaps avec sa solution Mister Gaspard, Morgan Lavaux aborde la phase industrialisation deux ans à peine après avoir été primé. Pour ce jeune entrepreneur, c'est sûr, il a bénéficié de l'effet tremplin du concours morbihannais.

"Grâce au concours Start-up & Handicaps, tout a été plus rapide. Au-delà du prix financier, 5.000 €, qui est loin d'être négligeable pour une jeune boîte qui se lance, il y a surtout l'accompagnement des partenaires experts. Ce suivi est efficace et précieux", témoigne volontiers Morgan Lavaux.

> En quoi le concours Start-up & Handicaps se distingue-t-il des autres ?

"C'est un concours particulier en deux endroits : le sujet, d'abord, consacré aux solutions de compensation des handicaps. Une mise en avant originale et intéressante qui allie innovation et utilité sociale. Et puis ce concours est fondé sur la synergie de partenaires ancrés sur un même territoire et tous complémentaires. Ça peut être déroutant de pitcher devant des conseillers d'entreprises, des médecins, des techniciens de laboratoire, des responsables de la Sécurité sociale, des industriels… C'est en fait une force et un atout indéniable quand on conjugue leurs expertises respectives."

> Que vous a apporté le concours Start-up & Handicaps ?

"Le premier prix, 5.000 €, mais pas que. Le temps du concours permet également une forte médiatisation locale et nationale et surtout un accompagnement au long cours. Depuis deux ans, nous sommes toujours en contact et suivis par les partenaires du concours : le Crédit Mutuel de Bretagne qui nous finance, le centre de rééducation de Kerpape qui nous apporte son expertise médicale et nous permet de tester notre solution auprès de patients témoins, la CCI du Morbihan qui nous conseille sur le développement de notre entreprise, la CPAM 56 qui nous guide sur la prise en charge de notre innovation… Une véritable concentration de compétences."

En savoir plus