Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Vente en ligne : des entreprises finistériennes ont formé un premier club e-commerce

Julie Menez, le 21.09.2018

L'e-commerce ne cesse de progresser en France, qui se classe au troisième rang européen sur les ventes en ligne. Un phénomène qui concerne de plus en plus d'entreprises et de marques bretonnes, qui utilisent ce canal pour se développer. Certaines d'entre elles ont frappé à la porte de la Chambre de commerce et d'industrie, à Quimper. Résultat : un club e-commerce vient de voir le jour avec l'objectif de faire progresser les e-commerçants finistériens dans leurs pratiques.

e-commerce club CCI
CCIMBO

"Vendre sur Internet est un métier à part entière, très complexe. Echanger avec d'autres professionnels permet de s'enrichir et de se professionnaliser sur ce métier", note Vincent Rouat, de Jeujouethique.com. Il fait partie des dix entrepreneurs qui ont engagé un travail avec la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest-Quimper, pour créer le premier club e-commerce du Finistère, baptisé Club e-commerce de Cornouaille.

"L'idée de club, c'est de ne pas rester isolés avec nos problématiques, de pouvoir échanger et entendre ce que chacun peut apporter comme solutions. L'objectif est de progresser", résume quant à lui Rémy Tierny, d'Hortimarine.fr

Des réunions thématiques, adaptés aux problématiques de la vente en ligne

Les entrepreneurs membres du club e-commerce viennent de se réunir pour la première fois, sous la houlette de Perrine Férec, conseillère d'entreprise numérique à la CCIMBO-Quimper. Au programme : les problématiques liées à la livraison (les litiges, le traçage, la comparaison des tarifs et des modules). Les prochaines réunions s'intéresseront à d'autres thèmes, déterminés avec les e-commerçants : leurs retours d'expérience sur les outils SEO, les réseaux sociaux et le e-commerce, l'inévitable sujet de Google Analytics et le marketing automation.

De quoi satisfaire la dizaine de participants (pour l'instant) qui mise sur l'échange de bonnes pratiques pour progresser sur la vente en ligne et rester compétitifs. "Google et les moteurs de recherche évoluent en permanence. Si on ne suit pas précisément leurs règles en matière de référencement, on peut vite décrocher. Faire partie d'un réseau permet de rester au fait de l'actualité", analyse ainsi Viviane Buannic, de Kolorados.fr.

Peser face aux fournisseurs

Enfin, ce nouveau réseau d'e-commerçants peut aussi donner lieu à des échanges de services, comme en témoigne Christophe Rénier, de Compostez-facile.fr : "On peut aussi faire des échanges de communication quand il y a une affinité de cibles, comme j'ai pu le faire avec Hortimarine : chacun glisse un flyer de l'autre dans ses colis. » 

Autre avantage souligné par les premiers membres du Club e-commerce de Cornouaille : "Pour les TPE que nous sommes, ce réseau peut nous permettre de mutualiser certains moyens ou d'avoir plus de poids face à des fournisseurs", estime Cyril Montiel, de Smarthome.

Programme et modalités d'adhésion au Club e-commerce de Cornouaille en ligne. Renseignements auprès de Perrine Férec, conseillère d'entreprise numérique à la CCIMBO-Quimper, au 02.98.98.29.43 ou par courriel.

Ils font partie du Club e-commerce de Cornouaille


Recommandations