Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Vannes (56). Le groupe Aserti vise un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros d’ici 2026

, le 04.04.2022

Leader de la réparation électronique industrielle en France, le groupe Aserti fête ses 30 ans en 2022 et une croissance accélérée par le virage de l’industrie vers l’économie circulaire. Après une année 2021 à +11,5 % de croissance et 34 millions d’euros de chiffre d’affaires consolidé, Pierre Brisset, nouveau président, vise un chiffre d’affaires de 50 millions d’euros d’ici 2026. Basé à Vannes (56), le groupe qui compte 260 collaborateurs, est présent également en Allemagne. 

Pierre Brisset, président d’ASERTI Group
©ASERTI Group

Présent depuis trente ans sur le marché de la réparation électronique industrielle, le groupe Aserti accompagne les industriels de nombreux secteurs qui prennent le virage de l’économie circulaire (agroalimentaire, plasturgie, métallurgie-sidérurgie, automobile, aéronautique, transformation métallique, chimie-pharmacie, bois, papier, etc.). 

Avec les difficultés d'approvisionnement et les étirement de délai de livraison des matériaux, repousser l’obsolescence des parcs machines afin d'éviter l'arrêt de la production est devenu un enjeu pour les industriels. "On parle beaucoup de marché de la seconde main dans le retail ou d’économie circulaire en BtoC, mais les industriels s’en soucient aussi de plus en plus", observe Pierre Brisset. "Nous sommes nés de ces premières prises de conscience et de la lutte contre l’obsolescence. Aujourd’hui on ne voit quasiment plus d’entreprises industrielles mettre au rebut des lignes de productions entières pour les remplacer par des machines dernier cri.”

Stratégie musclée pour 2022

Implantée depuis 30 ans à Vannes, avec un maillage européen constitué de 18 implantations en France et 4 en Allemagne, le groupe Aserti intervient sur "l’étalonnage des appareils de mesure, le remplacement et la réparation de tous les équipements électroniques d’une ligne de production, des commandes numériques, automates, variateurs de vitesse et robots en passant par les pièces d’une usine du futur", détaille le communiqué.
 
En 2022, les demandes industrielles se densifient en pièces et composants électroniques. Pour accompagner ce segment d'activité et le virage vers l'économie circulaire, le groupe Aserti muscle sa stratégie "en remontant toutes les fonctions support (RH, DAF, etc.) au niveau du groupe”, explique Pierre Brisset. "L’objectif est de permettre aux filiales de se consacrer exclusivement aux services à apporter aux industriels." Le groupe compte 8000 clients actifs : Renault, Stellantis, Michelin, Faurecia, Airbus, Danone, Lactalis, L’Occitane, Caudalie, mais aussi des constructeurs d’énergies renouvelables etc.

Le groupe, dans sa globalité, compte 260 collaborateurs composés aux 2/3 de techniciens et d’encadrants techniques. "Une direction technique documente en permanence une bibliothèque technique, lance des modules de formation pour parer aux éventuelles pannes et crée des bancs de tests pour vérifier l’efficacité des futures réparations", conclut le communiqué..

Fort de cette réorganisation et des orientations d'activité, Pierre Brisset ambitionne de passer la barre des 50 millions d'euros de chiffre d'affaires d'ici 2026.

Voir Aserti Group

 


L'évènement

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

[SAVE THE DATE] Le 10e Open de l'International, le 4 juillet 2022 à Saint-Brieuc

Pour sa 10e édition, l’OPEN de l’international, la journée d’information et de networking des entreprises bretonnes qui osent le monde, se déroulera au Palais des congrès et des expositions de Saint-Brieuc le lundi 4 juillet 2022 de 8h30 à 19h00