Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Une hydrolienne de L'Aquaphile (29) sur le fleuve Congo pour alimenter des entreprises en énergie

Julie Menez, le 07.05.2018

Basée à Landéda, la société L'Aquaphile développe des hydroliennes flottantes pour les fleuves, les estuaires ou en mer. L'entreprise finistérienne est partenaire de l'association Pot@maï qui porte un projet d'Unité de services essentiels alimentés par une hydrolienne flottante installée sur le fleuve Congo. Une souscription est en cours.

Hydrolienne Congo
L'Aquaphile

Le dirigeant de L'Aquaphile, David Adrian, veut faire de ce projet d'hydrolienne pour le fleuve Congo "un projet exemplaire. On sait qu'il va intéresser, être regardé... Quand ce sera terminé, fin 2018, on veut même développer une forme de tourisme industriel", détaille le Finistérien.

L'entreprise de Landéda et l'association Pot@maï ont signé une convention avec le Fonds français pour l'environnement mondial (FFEM) permettant la fabrication et l'installation pour 2018 d'une hydrolienne Hydro-Gen de 20 kw sur le fleuve Congo. "Hydro-Gen est un système complet intégré sur une barge permettant la mise en oeuvre de la turbine hydrolienne et de toutes les opérations d"installation ou d'entretien", explique David Adrian, qui précise : "Une turbine Hydro-Gen est installée depuis 2017 en République Démocratique du Congo."

L'hydrolienne fluviale sera fabriquée en France et testée en Bretagne

Une campagne de financement participatif est en cours pour permettre à l'Unité de services essentiels porté par l'association Pot@mai de voir le jour. Il s'agit d'un atelier de transformation alimentaire, un cyber-café, des machines à coudre, un broyeur et un moulin à céréales qui seront alimentés en énergie par l'hydrolienne. L'objectif est d'améliorer les conditions de vie des habitants de Loubassa et des villages voisins (3.000 personnes) et d'obtenir l'autonomie énergétique et économique du village. "A l'issue de la phase pilote, les Unités de services essentiels seront diffusées en Afrique Centrale", précise Pot@maï.

L'hydrolienne sera fabriquée en France et des essais sont d'ores et déjà prévus, notamment en Bretagne et en milieu fluvial. "Avec ce projet, on porte au plus haut notre technologie Hydro-Gen, assure David Adrian. L'hydrolienne en milieu fluvial permet d'obtenir de l'énergie à très bon marché. On aimerait voir émerger une véritable filière de fabrication en France."

Passionné par la mer et les nouvelles technologies, le dirigeant de L'Aquaphile est aussi le créateur du Pedayak, engin flottant d'un nouveau genre qu'il a présenté au dernier salon Nautic.

Découvrir l'Unité de services essentiels qui seront alimentés par l'hydrolienne

 


L'évènement

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

L'Economie en question. La CPME 56 organise un débat le lundi 5 octobre à Lorient

Comment anticiper la récession de l’économie en essayant de comprendre des problèmes et des situations qui ne manqueront pas de se poser à notre économie dans les prochaines semaines voire dans les prochains mois?

Pour répondre à cette question et aux difficultées dans lesquelles les TPE/PME du territoire sont confrontées, la CPME 56 organise une réunion sur le contexte économique post-covid qui a mis les entreprises à l’arrêt et provoqué des problèmes économiques et sociaux qui ont surgi et qui ne manqueront pas de se développer avec une acuité violente.

Lundi 5 octobre 2020 à 18h45 au Palais des congrès de Lorient
Participation gratuite / Inscription en ligne