Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Transformation des buralistes : un audit pour identifier les pistes de développement des commerces

Julie Menez, le 21.05.2019

La confédération nationale des buralistes ainsi que les quatre représentants des chambres syndicales étaient à Brest, jeudi 16 mai, dans le cadre d'un tour de France de 17 réunions. L'occasion d'évoquer les 80 M€ alloués par l'Etat sur trois ans dans le cadre du fonds de transformation des buralistes.

Buralistes audit CCI
Transmettre aux buralistes l'envie de se transformer pour pérenniser leur activité, tel est l'enjeu de la tournée que mène la confédération des buralistes. Emmenée par Alain Sauvage, son trésorier, elle a fait halte à la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest, après une visite au Score, tenu par Sylvain Le Tallec, à Brest.

"Nous voulons contrer la désertification de certains centres-bourgs, dont les tabacs sont parfois les derniers commerces restants et justement éviter leur fermeture", résume Alain Sauvage.

80 M€ sur trois ans pour moderniser les bureaux de tabac

C'est pourquoi la confédération, après avoir recensé les besoins de la profession, a passé un accord avec l'Etat en vue d'obtenir un fonds de transformation. Il s'élève à 80 M€ sur trois ans qui vont être octroyés aux buralistes qui en feront la demande en vue de rénover leur commerce et de diversifier leur activité. Les 24.500 buralistes de France peuvent constituer un dossier afin de voir une partie de leurs travaux pris en charge.

Les quatre chambres syndicales bretonnes et la confédération nationale en sont convaincues : les bureaux de tabac ont tous les atouts pour devenir des lieux de services incontournables : "Outre le tabac, le PMU ou les jeux de la Française des Jeux, et encore le compte Nickel, nous sommes aussi présents sur l'activité vapotage et, de plus en plus comme point relais pour les colis. En effet, nous avons une amplitude horaire très importante, ce qui est très pratique pour les personnes qui veulent récupérer un colis mais cela peut aussi être un panier de légumes ou des courses achetées chez des commerçants de proximité...", commente Alain Sauvage.

Un audit obligatoire mené par un expert de la CCI

Pas facile, quand on est concentré sur son activité d'imaginer ce qu'il est possible de faire, surtout en fonction de ce qui existe déjà autour de soi. Alors, pour mener à bien cette transformation des buralistes, la confédération a signé un partenariat avec les Chambres de commerce et d'industrie. Ainsi, les buralistes doivent faire réaliser un audit par un.e expert de la CCI, il s'agit d'un prérequis pour être éligible au fonds de transformation.

Cet audit permet d'évaluer quels sont les travaux à mener pour dynamiser le commerce, définir sa stratégie de diversification d'activité. Si le projet est réalisé, cet audit est pris en charge à 100 %. Si le buraliste ne donne pas suite, l'audit est pris en charge à 50 %.

En savoir plus
  • Découvrez les sept étapes du fonds de transformation des buralistes et les conditions d'éligibilité sur le site dédié.

>> LIRE AUSSI. Dans le Finistère, la CCI accompagne les buralistes et les commerces de proximité


L'évènement

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Municipales 2020 : la CCI Ille-et-Vilaine lance une enquête sur les attentes des chefs d’entreprise

Quelles sont les attentes et besoins des chefs d’entreprise et des commerçants pour le développement de leur activité ? Comment améliorer au quotidien la prise en compte de leurs préoccupations par les instances locales ? Pour participer à l’enquête, c’est ici.