Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


SMILE : déjà 200 adhérents, acteurs du déploiement des réseaux électriques intelligents dans l'ouest de la France

Julie Menez, le 01.02.2018

Lancée fin 2016, l'association SMILE (pour Smart Ideas to Link Energies) oeuvre pour le déploiemement des réseaux électriques intelligents, en Bretagne et sur les Pays-de-la-Loire. Elle s'est réunie en assemblée générale, ce jeudi 1er février, à Nantes. L'occasion d'un coup de projecteur sur un projet breton, porté par Wi6Labs (35) et nke Watteco (56).

SMILE Réseaux intelligents
SMILE Smartgrids

"Etre une vitrine industrielle de l'excellence française des technologies smart grids", c'est l'objet de SMILE (Smart Ideas to Link Energies) dossier déposé par les Régions Bretagne et Pays de la Loire et lauréat d'un appel à projets dans le cadre de la solution "Ville durable" de la Nouvelle France industrielle. En un peu plus d'un an, l'association rassemble 200 adhérents. Douze projets sont en voie de développement.

SMILE : des projets autour des réseaux énergétiques intelligents

MILE a tenu son assemblée générale à Nantes, sous la présidence d'André Crocq, conseiller régional breton délégué à la transition énergétique, et son homologue des Pays-de-la-Loire, Laurent Gérault. Grâce à différentes actions et temps forts, l'association a atteint les objectifs fixés pour 2017 : "Soutenir l'innovation, accompagner les projets, connecter entreprises et collectivités..."

L'année écoulée a ainsi vu douze  projets être homologués SMILE et l'année 2018 s'annonce déjà prometteuse puisque cinq nouveaux projets sont en cours d’homologation. "L'homologation de près d'une vingtaine de projets en un an témoigne de la vitalité des membres de l'association et de la filière des réseaux énergétiques intelligents sur les territoires du Grand Ouest", se félicite l'association.

Le projet breton BeFlexi veut réduire de 30 % la consommation d'énergie des bâtiments

Lors de cette assemblée générale, deux des projets homologués SMILE ont été mis en lumière : la "Marseillaise", un Smartbuilding à Nantes et BeFlexi, porté par l'entreprise morbihannaise Wi6Labs et et la brétillienne nke Watteco.

Ce second projet "a pour finalité de faire baisser la facture énergétique (eau, gaz, électricité) des bâtiments d'enseignement, bâtiments administratifs/publics et bureaux tertiaires à hauteur de 30%", grâce à des outils de pilotage intelligent. "Objectif à l'horizon 2022‐23 : 50.000 capteurs et actionneurs produits en Bretagne et équipant 1.000 bâtiments sur l’ensemble du territoire SMILE (250 par départements).

BeFlexi entre en phase de test dès avril 2018, aux lycées Sévigné (Cesson‐Sévigné) et Anita-Conti (Bruz). 

Les réseaux intelligents générateurs d'une nouvelle filière, au croisement du numérique et de l'énergie

Les projets homologués portent "sur toutes les dimensions des réseaux énergétiques intelligents : intégration et stockage des énergies renouvelables, mobilité électrique et gaz, maîtrise des consommations, sécurité des réseaux et de l'approvisionnement en énergie, Smart City et Smart Buildings". Ils réunissent des partenaires publics et privés, ce qui permet, d'après l'association, de voir se dessiner "une nouvelle organisation de l'énergie plus décentralisée et plus sobre en carbone et une nouvelle filière économique au croisement du numérique et de l'énergie, porteuse d'emplois et de débouchés à l'international".

Plus de renseignements sur le site Smile-Smartgrids.


Taille du texte

L'évènement

Meilleure maîtrise des risques, les clés pour comprendre la révision des référentiels agro

Crises sanitaires, internationalisation des échanges, concurrence exacerbée, exigences de traçabilité, maîtrise des coûts, volatilité des goûts des consommateurs… L'Afnor Bretagne organise le mercredi 28 novembre, de 9 h à 12 h 30, à l'Agrocampus de Rennes, un colloque sur la sécurité des denrées alimentaires. Inscrivez-vous !