Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Roadside continue son développement et ouvre un nouveau restaurant à Lorient

Julie Menez, le 24.08.2017

Créé en 2014, le concept de burgers de qualité et de fast-food Roadside continue de gagner du terrain. Après Rennes, Nantes et Brest, c'est au tour de Lorient d'accueillir la franchise.

Roadside

Avant d'ouvrir le premier restaurant Roadside, en 2014, à Rennes, Luc Laurent était un mangeur de burgers comme les autres. Une expérience utilisateur qui lui a permis d'imaginer, puis de créer, Roadside : un fast-food où l'on doit trouver un burger de qualité, à base de produits locaux, sur place ou à emporter, à un prix compétitif. Et dans un cadre qui fait voyager.

Après Nantes en 2016 et Brest en début d'année 2017, un quatrième Roadside va ouvrir ses portes, à Lorient, ce mercredi 30 août. A la barre, Elsa et Josselin Galle, les tout premiers franchisés de l'enseigne, qui dirigent déjà le restaurant nantais.

Roadside mise sur le local et la proximité

"Notre stratégie c'est de développer un maillage local, explique Luc Laurent. L'avantage d'un réseau local c'est d'être à proximité des restaurants et des partenaires, c'est plus facile aussi pour l'accompagnement des franchisés." Lorient a été retenu parce qu'elle correspondait aux critères de Roadside : l'entreprise cible en priorité les grandes et moyennes villes du Grand Ouest, comme Saint-Brieuc, Saint-Malo ou encore Angers et Laval.

Les restaurants de Brest, Nantes et Rennes génèrent à eux trois un chiffre d'affaires "d'un peu plus de 3M€ d'euros", précise Luc Laurent, qui se félicite aussi d'"un taux d'occupation et de rotation important par rapport à la moyenne de la profession".

Une quinzaine d'emplois créés pour le Roadside de Lorient

Burgers de qualité et prix bas, Luc Laurent aurait-il trouvé une recette miracle ? "C'est lié aux volumes et aussi aux circuits extrèmement courts. Il n'y a pas d'intermédiaire pour le pain, la viande, les légumes, le fromage... Notre autre pari, c'est que nous faisons des marges moins confortables que la concurrence, en pariant sur le fait que les gens seront satisfaits et qu'ils vont être fidélisés."

Avec l'embauche, pour l'enseigne de Lorient, d'une quinzaine de salariés en CDI, Roadside emploie à présent 60 personnes. "Il y a des contrats à 12 h, pour les étudiants, à 24 h et à 35 ou 39 h", détaille Luc Laurent. Le juriste de formation est aujourd'hui très à l'aise dans la restauration, secteur pourtant très éloigné de son précédent poste, chez Ubisoft. "Je suis parti de rien et on ouvre pourtant le quatrième restaurant. Aujourd'hui, on peut rentrer dans ce type d'activité, la restauration rapide, apprendre sur le tas, à condition d'en vouloir. Il y a bien un côté rêve américain !"

A présent, les restaurants Roadside, tous équipés de coins cosy et de coffee-shop, vont tenter de faire venir les consommateurs dans l'après-midi. "La politique des prochains mois, c'est de faire découvrir les cafés que nous proposons, 100 % arabica et issus du commerce équitable", annonce Luc Laurent.

 

Mercredi 30 août, ouverture du quatrième Roadside, 28, rue Auguste-Nayel, à Lorient.


Taille du texte

L'évènement

Le 27 mars, c'est la soirée des nouveaux entrepreneurs, à Rennes, à la CCI Ille-et-Vilaine

Pour vous aider à réaliser vos premiers pas d’entrepreneur, améliorer vos performances, et accroître vos chances de réussite, la CCI Ille-et-Vilaine vous propose un dispositif spécifique. Venez le découvrir !