Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Ressources marines : Agrimer investit 5M€ pour multiplier par quatre la surface de ses laboratoires

Julie Menez, le 31.01.2019

Acteur majeur de la filière algues en Bretagne, le Finistérien Agrimer va quadrupler la surface de son laboratoire de R&D et doubler son usine de production. 

Agrimer
Agrimer

Dès avril de cette année, les deux laboratoires R&D d'Agrimer (l'un spécialisé dans les extraits marins et poudres, le second en galéniques marines), à Plouguerneau, vont s'enrichir de nouveaux équipements "afin de répondre aux sollicitations des marques toujours plus éclectiques et exigeantes", précise Agrimer.

En effet, l'entreprise travaille pour différents groupes de l'industrie cosmétique. 

"Avec les grands groupes, les exigences de qualité sont plus élevées, les capacités de production doivent être plus importantes."

Agrimer vise les plus de 60 salariés

L'extension des laboratoires, qui devrait être terminée pour le début d'année prochaine, prend en compte "le plus haut niveau de la règlementation actuelle". Parmi les aménagements programmés : l'installation de nouvelles lignes de fabrication et de conditionnement et la réfection de tous les ateliers, afin "d'optimiser les flux et d'isoler les spécialités". L'investissement réalisé est de 5 M€.

Une fois les travaux achevés, l'effectif de l'entreprise devrait passer le cap des 60 salariés. Elle a la particularité de gérer la chaîne de production de la ressource au produit fini.

Agrimer enregistre une croissance annuelle de 20 % sur ses activités cosmétiques, ces dernières représentant 55 % de son chiffre d'affaires. Enfin, l'entreprise réalise 40 % de ses ventes à l'export.

>> LIRE AUSSI : Un cluster algues pour structurer la filière


L'évènement

Breizhacking 21. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 février !

Breizhacking 21. Les inscriptions sont ouvertes jusqu'au 28 février !

Pour la 4ème année consécutive l’agence d’open innovation Skillfools organise le Breizhacking, un challenge des startups engagées et des entreprises bretonnes responsables, avec comme partenaire principal pour cette édition le groupe d’assurance Aviva et le soutien de Bpi France.

Le challenge est ouvert à toutes start-ups qui répondent aux problématiques sociales et environnementales d’aujourd’hui dans les domaines de l’environnement, la santé, la culture, la cohésion sociale, l’engagement citoyen.

La phase d’inscription est ouverte jusqu’au 28 février 2021.