Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Programmation pluriannuelle de l'énergie : industriels et Régions littorales réaffirment leurs ambitions

Julie Menez, le 14.05.2019

Faire évoluer favorablement le contenu de la Programmation pluriannuelle de l'énergeie (PPE) en matière d'éolien offshore, telle est l'ambition des présidents des Régions littorales françaises, dont Loïg Chesnais-Girard pour la Bretagne, et des représentants du Syndicat des énergies renouvelables et de France Énergie Éolienne. Ils vont porter leurs attentes auprès du gouvernement.  

PPE éolien offshore

Les six régions littorales françaises sont mobilisées depuis le début pour une Programmation pluriannuelle de l'énergie (PPE) plus ambitieuse que la copie livrée par l'Etat. "Sur le volet éolien offshore, le projet de décret est à ce jour très insuffisant au regard des attentes de nos territoires et de leurs habitants, en termes de transition énergétique. Nous attendons aujourd'hui de l'État des volumes programmés à la hausse et davantage de régularité dans les appels d'offres", ont ainsi souligné leurs six représentants.

Eolien posé et éolien flottant : avoir un équilibre

Elus régionaux et industriels proposent donc de revoir le calendrier des appels d'offres, tant sur l'éolien posé que flottant, selon un séquençage d'au moins 1.000 MW attribués par an, qui répondrait aux rythmes attendus par les industriels autant qu'aux objectifs planifiés par les territoires. La demande conjointe des Régions et des industriels "porte également sur l'équilibre entre les appels d'offres pour le posé et le flottant afin que la PPE n'oppose pas les deux technologies, toutes deux essentielles au développement de l'éolien en mer en France. Il serait donc pertinent, d'insérer, dans le calendrier déjà prévu, des appels d'offres ciblés sur le flottant."

Pour les présidents des Régions littorales, "seuls des volumes plus ambitieux permettront d'engager les transitions dont le pays a besoin et de réduire les coûts" de production de l'électricité produite par ces filières.

C'est pourquoi les Présidents des six Régions littorales, associés à Régions de France, ont sollicité un rendez-vous auprès du Premier ministre pour lui présenter le travail constructif réalisé avec la filière. 

 "L'éolien en mer flottant est une filière d'avenir et a vocation à converger vers des prix compétitifs, sur l'horizon de temps de la Programmation Pluriannuelle de l'Energie, en cours de révision, c'est-à-dire d'ici 2028", ont précisé France Energie Eolienne et le Syndicat des Energies Renouvelables.

>> DOSSIER. Déchets & énergies : consommez moins et gagnez plus