Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Pour sauver le commerce, le président de la Région appelle Bruno Le Maire à une initiative forte en matière de loyers

Véronique Maignant, le 14.04.2020

Le Président de la Région Bretagne, Loïg Chesnais-Girard a adressé, ce mardi, un courrier au ministre de l’Economie pour l’appeler à prendre « une initiative forte » en matière de loyers dans les centres commerciaux et dans les centres-villes durant le confinement. Voici quelques extraits de sa lettre.

 

Loïg Chesnais-Girard, Président de la Région Bretagne

« Nous sommes tous engagés sans réserve pour être aux côtés des entrepreneurs et sauvegarder nos entreprises qui font vivre nos territoires. La situation des commerces et de la restauration est particulièrement inquiétante. La plupart ont dû fermer et tentent de survivre à cette période mais nous savons déjà que beaucoup n’y arriveront pas".

« Dans cette période inédite le Gouvernement a déployé des mesures fortes, suivi par les Régions et les collectivité (…) Il est donc particulièrement indécent que certains groupes financiers, bailleurs, foncières, regroupés au sein du Conseil National des Centres Commerciaux, ne fassent aucun effort pour abandonner les loyers demandés aux commerçants et restaurants implantés dans leurs centres commerciaux et correspondants à la période de fermeture. Elles doivent faire preuve d’exemplarité sociale et ne pas demander les loyers aux boutiques fermées. Ce doit aussi être le cas pour celles propriétaires de rez-  de-chaussée d’immeubles dans les centres villes".

"Nos commerçants emploient en France plus de 2 millions de salariés, et derrière leurs enseignes, ce sont des entreprises de tous les domaines tels que l’habillement, la cosmétique, l’agroalimentaire, la culture et tant d’autres qui font vivre aussi nos territoires et représentant beaucoup d’emplois".

Je souhaite, 'Monsieur le Ministre, que vous preniez une initiative forte sur cette question qui prends désormais un caractère d’urgence avec l’annonce du prolongement de la période de confinement.

 


L'évènement

Jusqu'au 15 mai, candidatez au prix de l'entrepreneur de l'année

Le Prix de l'Entrepreneur de l'Année met à l'honneur depuis près de 30 ans ces femmes et ces hommes, créateurs de richesse et d’emplois en France Les entrepreneurs à la tête d’une entreprise alliant un modèle économique pérenne et une capacité démontrée à générer de la croissance peuvent faire partie de ce palmarès en soumettant leur dossier en ligne jusqu’au 15 mai 2021.  Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année se tient sur l’ensemble du territoire français : Auvergne-Rhône-Alpes, Est, Ile-de-France, Nord de

Le Prix de l'Entrepreneur de l'Année met à l'honneur depuis près de 30 ans ces femmes et ces hommes, créateurs de richesse et d’emplois en France. Les entrepreneurs à la tête d’une entreprise alliant un modèle économique pérenne et une capacité démontrée à générer de la croissance peuvent faire partie de ce palmarès en soumettant leur dossier en ligne jusqu’au 15 mai 2021.

Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année se tient sur l’ensemble du territoire français : Auvergne-Rhône-Alpes, Est, Ile-de-France, Nord de France, Nouvelle-Aquitaine, Ouest, Sud-Est et Occitanie. Les lauréats distingués dans chacune des régions concourront ensuite pour la cérémonie nationale qui se tiendra en fin d’année 2021 à Paris.

Le Prix de l’Entrepreneur de l’Année est organisé par EY, en partenariat avec HSBC Continental Europe, Verlingue, courtier en assurances, et Steelcase, leader mondial de l’aménagement tertiaire, avec le soutien de Bpifrance.

Recommandations