Accès par territoire
Newsletters
Menu principal

Port de Brest : bientôt une nouvelle société portuaire, sur le modèle des grands ports d'Europe

Julie Menez, le 14.09.2018

C'est un "moment historique" qui s'est joué ce vendredi 14 septembre dans l'histoire du port de Brest. La Région Bretagne, propriétaire des ports bretons ; la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine ouest, gestionnaire, et Brest Métropole se sont engagées dans un "mariage à trois" devant accoucher d'une société d'économie mixte, une nouvelle organisation pour développer la place portuaire

La nouvelle stratégie décidée par la Région, la CCI et la métropole brestoise est d'avoir un opérateur unique pour le développement des ports de Brest.

"En Europe, les ports performants sont organisés en sociétés qui se présentent face aux industriels, aux acteurs logistiques, etc. pour faire de nouveaux projets", a détaillé Loïg Chesnais Girard, président de la Région Bretagne.

Sans toutefois être d'une dimension comparable, Brest a des ambitions fortes que la nouvelle société d'économie mixte devrait permettre de réaliser.

Société portuaire : plus de simplicité, plus de réactivité

La future organisation poursuit l'objectif d'être plus réactive dans la prise de décisions et de simplifier les échanges, par exemple quand il s'agira de se présenter et de faire valoir les atouts nord-finistériens à l'international. Une fois constituée, la société portuaire assurera les missions de développement stratégique du port, dans le cadre d'un contrat de service public négocié avec la Région, après publicité.

Ce projet s'inscrit dans le plan d'investissement de 220 M€ (2017-2021), voulu par la Région et les partenaires pour accroître le trafic et aménager de nouveaux espaces industriels sur le port de commerce de Brest, à l'instar de l'extension du polder pour les énergies marines renouvelables, dont la commercialisation des espaces est en cours.

La structuration de Brest dans une société portuaire devrait aussi leur permettre de faciliter l'intégration du port de Brest dans les réseaux portuaires locaux entre Brest et Roscoff (autre port géré par la CCIMBO), dans les réseaux logistiques étendus aux plateformes multimodales afin de regrouper du fret à l'échelle régionale, dans les réseaux européens pour démontrer la place de Brest et Roscoff dans le Réseau transeuropéen de transport (RTE-T). "Un sujet sur lequel nous travaillons avec Jean-Paul Chapalain, président de la CCIMBO-Morlaix", a rappelé Frank Bellion, président de la Chambre de commerce et d'industrie métropolitaine Bretagne ouest

> DOSSIER : Dans les Finistère, des équipements performants au service du territoire

Port de Brest : un(e) futur(e) patron(ne) du port

La Région, propriétaire des ports, sera l'actionnaire majoritaire de la société majoritaire. La CCIMBO en sera le deuxième grand actionnaire, devant Brest Métropole. "Il s'agira de maintenir l'existant, comme la réparation navale, et de développer les activités futures", a commenté François Cuillandre, maire-président de Brest Métropole.

Les actionnaires vont lancer un recrutement pour trouver le futur patron ou la future patronne du port. Les fonctions supports seront assurées par la CCI et les équipes seront mutualisées.


L'évènement

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Sécurité économique et numérique à l'honneur, les 19 et 20 septembre 2019 à Saint-Brieuc et à Ploufragan.

Le colloque sera  précédé par un « Before », le 19 septembre 2019, ouvert aux étudiants et au public, pour permettre de sensibiliser plus largement les concitoyens aux enjeux de sécurité numérique et économique. Enfin, le colloque SecNumeco, réservé aux professionnels, donnera la parole le 20 septembre 2019 aux spécialistes et experts du domaine. Informations et inscriptions