Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Pole Mer : « une appétence nationale sur les projets maritimes »

Christelle Hall, le 30.03.2017

En 2016, le pôle Mer Bretagne Atlantique a labellisé 46 projets, dont 34 ont déjà trouvé des financements publics. Un dynamisme porté par non seulement par une vague de sensibilisation aux questions maritimes mais aussi une rapidité d’intervention des fonds de collectivités.

Les lauréats du Blue Challenge 2017 du Pôle mer Bretagne Atlantique
Chall

46 projets labellisés par le pôle Mer Bretagne Atlantique, dont 34 financés dans la foulée, « c’est beaucoup au regard des 25 habituels par an, présente Patrick Poupon, directeur du pôle, et cela nous oblige à être plus réactif. »

Pour gagner en efficacité avec des moyens constants, le pôle va poursuivre la mutualisation avec le Technopôle Brest Iroise. Les deux structures complémentaires vont bientôt intégrer un nouveau bâtiment, Cap Océan, près d’Ifremer (à Plouzané).

Dynamisme du maritime

Entre 16 et 18 millions d’euros ont donc été mobilisés sur ces 34 projets, « sachant que nous continuons bien sûr à nous mobiliser sur les autres projets. » 350 adhérents et 273 projets ont mobilisés 831M€ dont 240 M€ de financement public. Bretagne et Pays-de-la-Loire mobilisent donc davantage de fonds pour soutenir les projets maritimes. Le club Partenaires aussi : « Les investisseurs privés se mobilisent au profit des entreprises maritimes, on le constate à travers notre club partenaires qui répond aux besoins des porteurs de projets. »

« On voit une appétence aujourd’hui sur des thèmes comme l’énergie bleue, la pêche, la sécurité maritime. Tout cela est propice à l’innovation, précise Patrick Poupon. Les outils de financement se multiplient, dans le cadre des investissements d’avenir par exemple, mais aussi dans les territoires qui peuvent prendre des initiatives. Nous espérons rester sur cette dynamique de projets. »

Blue challenge : 4 lauréats

Parmi les projets labellisés, quatre ont été mis en valeur pendant l’assemblée générale :

  • Agrocampus Ouest à Beg Meil (Finistère, prix collaboratif) pour son travail sur les vers arénicoles avec Hemarina (Roscoff) ;
  • CLS Brest (prix Business) pour sa collecte de données satellitaires pendant les courses aux large (Vendée Globe...);
  • le centre d’innovation du groupe Roullier (Saint-Malo, prix international) pour son programme Azostimer (engrais à base d’algues développé au Brésil, en cours de commercialisation en Europe et en prospection sur l’Asie) ;
  • et Geps Techno (prix Coup de cœur, Saint-Nazaire), qui hybride les énergies entre elles et lance un nouveau prototype houlomoteur en test au Croisic en septembre prochain ; l’entreprise est actuellement en levée de fonds de 2M€.

 

Président du Pôle mer Bretagne Atlantique : Dominique Sennedot, directeur général de DCNS Brest ; 350 adhérents ; 273 projets financés


Taille du texte

L'évènement

Le commerce connecté à la rescousse des centres-villes

Centre-ville connecté Morbihan

Du 28 septembre au 1er octobre, des commerces de Lorient vont expérimenter de nouvelles solutions. Objectif : continuer d'attirer les consommateurs en centre-ville.