Accès par territoire
Menu principal

Votre territoire


Plan d'investissement compétences : près de 5.000 places de formations supplémentaires vont ouvrir en Bretagne

Julie Menez, le 12.03.2018

Ce lundi, Christophe Mirand, préfet de Bretagne, et Loïg Chesnais-Girard, président de la Région Bretagne, ont signé la convention d'amorçage scellant l'engagement de l'Etat et de la Région dans le Plan d'investissements compétences (Pic). Il aura pour effet l'ouverture de 4.935 places de formations supplémentaires en 2018 pour les publics en manque de qualification.

Plan investissement compétences Bretagne
Région Bretagne

C'est quoi le Plan d'investissements compétences ?

Dans le cadre du Grand plan d’investissement voulu par le Gouvernement, le Plan d’investissement compétences 2019-2022 (doté d’une enveloppe de 15 Mds d’€ sur cinq ans) "vise à former en France 1 million de jeunes et 1 million de demandeurs d'emploi peu ou pas qualifiés pour lutter durablement contre le chômage de masse. Il donnera lieu, au cours du printemps, à un appel à projet manifestation national en direction des Régions".

4.953 places de formations supplémentaires en Bretagne

Dans le cadre du Pic, dès 2018, ce sont 4.935 formations supplémentaires qui vont être financées en Bretagne par l’État (22 M€). Elles seront mises en oeuvre par la Région et Pôle emploi. "Il s’agira d’actions de remise à niveau, de maîtrise de savoirs de base, de remobilisation ou d’aide à l’élaboration de projet."

L'évolution du système de formation est une nécessité en Bretagne

En Bretagne, comme au niveau national, environ 10% à 20% des emplois sont menacés de disparition par l’automatisation des tâches entraînée par la robotisation ou le numérique. Autant d'emploi seront créés et 50% seront profondément transformés dans les dix ans qui viennent.
 
L'amélioration de la conjoncture économique profite à la Bretagne, "deuxième région métropolitaine au taux de chômage le moins élevé. Tous les acteurs partagent cependant la conviction que, grâce notamment à la formation professionnelle, les marges de progrès demeurent considérables dans un contexte où les difficultés de recrutement des entreprises se généralisent".

Taille du texte

L'évènement

Lundi 2 juillet, venez porter un regard prospectif sur les nouveaux visages que peut revêtir la distribution alimentaire

Lundi 2 juillet, venez  porter un regard prospectif sur les  nouveaux visages que peut revêtir la distribution alimentaire

Comment les acteurs "historiques" peuvent-ils se réinventer ? Quelles conséquences et nouveaux défis à relever pour leurs fournisseurs ? Jusqu'où la fragmentation de la consommation peut-elle recomposer le paysage commercial ? L’atelier conférence aura lieu à Rennes à la CCI Ille-et-Vilaine : programme et inscriptions.